Se déclarer « donneur d’organes » sur Facebook ?

| 751 vues | | mots clefs : 9 réactions

Les utilisateurs américains et britanniques de Facebook peuvent désormais ajouter le statut "donneur d'organes" à leur profil, grâce à une initiative lancée par le réseau social.

Se déclarer "donneur d'organes" sur Facebook ?Mark Zuckerberg, le jeune fondateur de Facebook, a été l'un des tout premiers membres du réseau social à cocher le statut "donneur d'organes" sur son profil.

Désormais, a-t-il expliqué sur la chaîne américaine ABC, les utilisateurs vivant aux et au Royaume-Uni peuvent l'imiter et se déclarer donneur d'organes, tout en expliquant leur décision à leurs amis.

Des liens redirigent vers les registres de donneurs d'organes officiels et permettent ainsi aux utilisateurs qui le souhaitent de s'inscrire.

"Nous pensons que tout le monde peut participer à la prise de conscience de (l'importance) du don d'organes. Cela peut contribuer à résoudre la crise" que rencontre le don d'organes, a-t-il jugé.

Selon lui, "aux aujourd'hui, 114.000 personnes, et des millions d'autres à travers le monde sont dans l'attente d'un coeur, d'un rein ou d'un foie qui leur sauvera la vie". Et d'après Donate Life America, une ONG américaine, environ 18 personnes meurent chaque jour aux Etats-Unis, faute d'une transplantation à temps.

"Nous voulons rendre les choses simples. Vous n'avez qu'à indiquer le pays ou l'Etat dans lequel vous habitez, et nous vous redirigeons vers les registres" de donneurs d'organes, a encore souligné Mark Zuckerberg.

M. Zuckerberg a dit avoir eu l'idée lors de conversations avec sa petite amie, étudiante en médecine, et en discutant avec son ami Steve Jobs. Le co-fondateur d'Apple décédé l'an dernier d'un cancer du pancréas à 56 ans et avait reçu une greffe du foie en 2009.

Et en France ? 

En France, où la loi pose le principe de "consentement présumé", l'équipe de coordination s'attache à recueillir auprès de la famille d'un patient donneur potentiel une opposition de son vivant au don.

Même s'il n'a pas plus de valeur légale qu'une carte de donneur, un statut facebook pourrait être un élément de réponse, pour des proches parfois tentés de s'opposer au prélèvement par peur d'aller à l'encontre de la volonté du défunt.

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

9 réponses pour “Se déclarer « donneur d’organes » sur Facebook ?”

  1. ptit-snoopy dit :

    Excellente idée ! À quand la déclaration de consentement au don d’organe sur le permis de conduire ou la carte d’identité ??

  2. Véronique dit :

    si mon coeur peut battre ds la poitrine d’un autre ou d’une autre c’est ok!

  3. coco dit :

    moi oui de tout façon on est mort donc autant que ca serve a d autres pour sauvé des vies!

  4. Séverine dit :

    A quand en France?????

  5. Severine dit :

    Et nous c est pour quand ?

  6. Leeloo Mina dit :

    trés bonne idée, celà fait une « preuve » de plus que vous êtes bien donneur, car malgré la carte de donneur oon demande toujours à la famille!!!

  7. Anonyme dit :

    (fuck, Mark Z. a une petite amie, moi qui espérais me mettre sur les rangs. Je recherche un financement pour la fin de mes études…)

  8. Anonyme dit :

    c’est une bonne idée de le mettre sur FB, ême si ça n’a pas beaucoup de valeur légale si ça peut permettre de faire partager le principe du don d’organe.

  9. Annie dit :

    je suis deja donneuse d organes et je conseille a mes amis de face book d en faire autant c est vraiment tres important bisous a tous

Réagir à cet article

retour haut de page
1191 rq / 5,691 sec