Une campagne pour valoriser les 200 métiers de la santé

Une campagne pour valoriser les 200 métiers de la santé, dont certains sont méconnus ou peinent à recruter, est lancée à partir de lundi par le ministère de la Santé à destination notamment des 15-25 ans.

Une campagne pour valoriser les 200 métiers de la santé

"Cette campagne répond à un triple objectif: valoriser la diversité de ces métiers qui doivent s'ouvrir aux hommes, valoriser la dynamique du secteur de la santé qui recrute, et rendre hommage aux hommes et aux femmes qui les exercent", a souligné Annie Podeur, directrice générale de l'offre de soins lors d'une conférence de presse.

Des affiches éditées à 31.000 exemplaires "La santé c'est 200 métiers et autant de façons de voir son avenir" seront diffusées dans les lieux accueillant des jeunes, les agences de pôle emploi, les ARS (agence régionale de santé), les établissements scolaires, etc.

Cette campagne, qui a coûté 1,3 million d'euros, se déclinera tout au long du mois de mars sous forme de spots radio, sur internet et dans les journaux, principalement dans la presse gratuite.

Au total, 1.867.900 personnes exerçaient un métier dans le secteur de la santé au 1er janvier 2011, soit 6,58% de la population active.

Le coeur de cible de cette campagne sont les jeunes entre 15 et 25 ans mais aussi les personnes à la recherche d'une nouvelle orientation.


Au-delà des professions les plus connues comme médecin ou infirmiers, la campagne met en avant des métiers qui peinent à recruter, comme celui d'ambulancier, ou dans lesquels les besoins s'annoncent importants dans les années à venir comme psychomotricien ou orthoptiste.

En dix ans (de 2000 à 2010), les effectifs des professionnels de santé ont augmenté de 27%, soit près du tiers, et le secteur devrait encore recruter, sous l'effet du vieillissement de la population et du renouvellement des professionnels.

"Il y a un gisement d'emplois considérable", a expliqué Mme Podeur, évoquant le vieillissement de certaines professions et les départs à la
retraite.

"Dans la fonction publique hospitalière, les départs à la retraite sont de l'ordre de 115.000 dans les cinq ans à venir", a-t-elle expliqué, précisant qu'ils étaient plus difficiles à évaluer dans le privé.

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Une campagne pour valoriser les 200 métiers de la santé”

  1. coco dit :

    le metier de brancardier,agent hospitalier nada il en parle pas et pourtant il en faut

Réagir à cet article

retour haut de page
278 rq / 2,878 sec