Des fiches techniques pour les victimes de violence à l’hôpital

| 3 561 vues | | mots clefs : 7 réactions

La fédération hospitalière de France vient de publier une série de fiches techniques destinées notamment destinées aux professionnels de santé victimes de violences et à leur encadrement.

Des fiches techniques pour les victimes de violence à l'hôpitalChaque fiche comporte la définition de la violence subie, les modalités de prise en charge de la victime, les procédures à mettre en œuvre, les suites et le suivi de la démarche, ainsi qu’un bref rappel du cadre juridique.

A l'initiative ce ce commun entre l'Etat, la MACSF et la fédération hospitalière de France (FHF), un constat : Parfois, "la méconnaissance de l’ensemble des dispositions législatives ou règlementaires par le personnel, le freine dans la mise en œuvre du respect de ses droits et dans l’accompagnement dont il peut bénéficier."

Entre 2009 et 2010, l'Observatoire national des violences en milieu hospitalier (ONVH) a recensé 5090 signalements de violence dans les structures de soins, soit près de deux fois plus qu'en 2005. Une augmentation à relativiser toutefois, cette hausse pouvant être liée " à un seuil de tolérance abaissé" ou à "une plus grande facilité pour les établissements de signaler les faits survenus au sein de leurs structures".

Estelle Debray

Pour aller plus loin :

Fiches techniques de conduite à tenir en cas de faits de violence au sein d’un établissement de soins (pdf)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Des fiches techniques pour les victimes de violence à l’hôpital”

  1. danlili dit :

    difficilement applicable en psychiatrie, car ils s’en foutent, les medecinsdu personne font un constat et c’est toutl. Responsabilité du patient ? resultat deux dents abimes des blessures et douleurs et le patient? ;psy:  » c’est pas bien » les joies d etre infirmier ca donne envie de porter plainte!

  2. Veronique dit :

    Enfin!!! Parce que y’a de quoi les remplir!!! J’ai connu cela..
    Malheureusement…

  3. coco dit :

    les patients sont pas toujour responsable on mets souvent le tor sur le dos du patients hors defois c est belle et bien le contraire

    • danlili dit :

      drole de commentaires , on ne parle pas des cas de maltraitance des soignants , ce n’est pas le contexte on parle de violence avéré avec violence sans raison valable! dommage

  4. Mathieu dit :

    Je suis désolé, mais la fiche est trop simplifiée pour aider à quoi que ce soit, c’est bien une idée de la FHP… En tant que soignant en umd, on passerait notre temps à porter plainte si on suit ce raisonnement…

  5. Sébastien dit :

    si seulement le personnel d’encadrement était formé on aurai pas besoin de fiches techniques… Une violence > FEI > prise en charge par le cadre (ou cadre sup) > retour vers salarié pour les suites > suites légales ou non. C’est supposé se passer comme ça non ?

  6. Patricia dit :

    Enfin !!!!Heureuse que de telles fiches apparaissent;il est à souhaiter que ceux qui devront les faire appliquer en soient honnêtement imprégnés et ne les oublient pas pour faire croire que tout est au « mieux dans le meilleur des mondes »et qu’ils sont les gestionnaires humains congruants au sein de leurs institutions.

Réagir à cet article

retour haut de page
824 rq / 3,587 sec