L’Afssaps se penche sur les effets indésirables du Tramadol

| | mots clefs : , 21 réactions

Les ventes d'antalgiques à base de tramadol ont augmenté d'environ 30% en un an, selon l'agence du médicament () qui attend "dans les prochains jours" les résultats de la surveillance mise en place sur ce dérivé morphinique, concernant les problèmes d'addiction.


médicaments infirmièreUne surveillance spécifique sur les spécialités à base de tramadol (Tramadol, Ixprim, Topalgic, Contramal...) avait été mise en place par l'Afssaps dès l'annonce de l'arrêt de commercialisation du Di-Antalvic, l'un des antalgiques de palier 2 jusqu'alors les plus prescrits.

"Les premiers résultats qui vont sortir dans les prochains jours concernent les problèmes d'abus, de dépendance et de sevrage avec ces à base de tramadol", a précisé à l'AFP Nathalie Richard, responsable du département Stupéfiants et psychotropes à lAfssaps, confirmant une information du Parisien.

"On avait anticipé le retrait du Di-Antalvic, le tramadol étant un médicament équivalent, en termes de puissance antalgique", a-t-elle expliqué. En un an, les ventes ont augmenté d'environ 30%.

L'arrêt brutal du traitement peut provoquer un syndrome de sevrage (anxiété, confusion, agitation...), tandis que l'utilisation prolongée de ces médicaments peut conduire à un état de dépendance. Ce sont des effets indésirables connus.

"Il y a deux problèmes importants avec le tramadol : il peut y avoir un problème d'abus, d'effet recherché particulier, mais également un problème à l'arrêt du traitement", a analysé Nathalie Richard.

"Pour l'instant, en termes d'abus et de dépendance, ce n'est pas alarmant", a-t-elle tempéré. "Les données dont on dispose actuellement ne justifient pas un retrait", a-t-elle estimé.

17 laboratoires commercialisent des spécialités à base de tramadol, seul ou associé au paracétamol.

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

21 réponses pour “L’Afssaps se penche sur les effets indésirables du Tramadol”

  1. chouette dit :

    a l’allure où ça va il n’y aura pas de remplaçant pour tous ceux qui n’auront pas les moyens
    et les plantations reviendront à la mode, ce qui énervera les labos chimiques parce qu’on a fait en sorte dans ce pays que le secteur herboristerie soit fermé après la seconde guerre mondiale.
    trop de concurrence, pas assez rentable, pas industrialisable pour des gros profits?

  2. Basileth dit :

    Et on ne parle pas des vertiges, nausées et autres effets indésirables de cette molécule. Vous avez une grosse entorse de cheville , vous preniez du Di Antalvic et vous preniez vos béquilles pour aller travailler. Maintenant où vous avez mal, et le paracétamol est trop faible ou vous restez chez vous à côté d’une cuvette.
    On a retiré le dextropropoxyphène parce que présenté en grand flacon outre Manche les utilisateurs se surdosaient pour mourir. Bien présenté, et bien distribué il rendait de bons services.
    N’aurait-on pas du jouer sur ces deux points : présentation et distribution et le garder ?
    Encore qq années et le Tramadol sera retiré… au profit de ??? Acupan ?

  3. Coralie dit :

    bientôt y auras pu aucun médicament si ça continue ainsi mes Jeanine a raison car ça guérie d un bout et ça détruit de l autre la preuve j en souffre aujourd’hui!

  4. Anonyme dit :

    Petite précision : La décision de retirer le Di-Antalvic du marché est européenne. En 2009, l’Académie nationale de Médecine était intervenue dans le débat en critiquant la recommandation européenne de retrait du Di-Antalvic, soulignant que les “utilisations déviantes” étaient très “exceptionnellement observées en France, à la différence de pays comme la Suède, le Royaume Uni ou le Danemark, qui sont à l’origine de la procédure de retrait”.

  5. Mélanie dit :

    Ouais enfin c grave à l’heure où l’on évolue ds les prises en charges e la douleur et des soins palliatifs…. Déjà que le di antavic à laisser un grand vide! C gens de l’afssaps n’ont je pense jamais eu mal!!!! Ben on va venir au bonne vieille plantation de canabis et ganja comme alternative à la douleur!!!! C honteux!

  6. sidaventure dit :

    Et ils mettent l’Ixprim dans le lot du Tramanol ! Mais qu’ils arrêtent de le prescrire aux toxicomanes, c’est comme avec le Propofan que j’ai pris pendant 16 ans sans aucun problème, ils l’ont interdit à causes de certains drogués qui l’utiliser en forte dose pour le sinfer !!!

  7. gagadesha dit :

    on supprime un medicament parce que une petite minorite en fait un mauvais usage . et les vrais souffrants on les calme a l’eau benite? et l’ibuprofen qui est en vente libre meme a dosage pediatrique
    mais qui peut provoquer des syndromes de steven johnson ou lyell potentiellement mortels. je suis ide et mon fils a failli en mourir il y a tout juste un an.

  8. Christophe dit :

    depuis le sang contaminé les politiques flippent de voir un scandale sanitaire éclater… résultat pression sur les labos pour trouver des molécules de remplacement… oui mais bon.. quand on quitte un borgne si c’est pour se retrouver chez un aveugle, où est le gain?

  9. Nathalie dit :

    Je prends entre autre de l’IXPRIM à longueur de journée…

  10. Aleks dit :

    C’est surtout que maintenant ils sortent le parapluie…

  11. Laurine dit :

    Nausées, vomissements, hallucinations… Surtout chez la personne âgée. Vu que le di-antalvic est supprimé, les médecins l’ont remplacé par de l’ixprim (paracetamol+tramadol). D’où cette augmentation de prescription.

  12. Catherine dit :

    quand j’en ai pris, j’étais morte de rire avec ma banquière,au refus de mon prêt! hein Marion?tu t’en rappelles?

  13. Karima dit :

    dire qu après le doliprane on donne du topalgic dans mon service!!! après avoir supprimé la di-antalvic continue avec cette molécule…a quand la suppression du paracetamol??!!!mdr

  14. Françoise dit :

    ridicule l’afssaps a perdu une ocasion de la fermer en suprimant le di antalvic il était sur que les autres antalgiques allaient monter en flèche!parole d’IDE:-))

  15. Sandra dit :

    contramal, topalgik et bien d’autre …. ça fou la trouille car on en donne beaucoup à l’hosto !!!

  16. Jeanine dit :

    les médicaments c’est bien mais souvent les effets indésirables sont intenables

  17. lydie16 dit :

    J’ai du prendre du tramadol l’an dernier pour tenter d’apaiser les douleurs d’une cruralgie, mais je n’ai pas supporté du tout les effets secondaires qui sont: nausées, fatigue intense… j’ai meme fait un malaise avec bouffée de chaleur, je me suis mise à suer à grosses gouttes (en plein hiver) et ensuite nausées, hauts le coeur, bref j’ai arreté pour prendre…. du di-antalvic, peut etre moins efficace sur la douleur mais sans effet secondaire! Au tout début le médecin m’avait d’ailleurs prescrit du Skenan, mais alors là c’est terrible, on aurait dit un zombi et en plus aucun effet sur la douleur! Bref j’ai ramené toutes mes boites de tramadol chez le pharmacien!

  18. Leeloo Mina dit :

    il y a aussi de grosses intolérances a cette molécule… je sais de quoi je parle, je suis concerné!!

  19. Christophe dit :

    on va dire aux patients ce que mes formateurs me disaient à l’armée : la douleur est une vue de l’esprit!!! ramasse tes dents après ça!!!

  20. Christophe dit :

    ben oui le feu diantalvic n’est plus sur le marché… CQFD

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
401 rq / 2,784 sec