L’intersyndicale se remobilise contre l’Ordre infirmier

| 1 992 vues | | mots clefs : 101 réactions

Discrets ces derniers mois sur le sujet ordinal, les principales centrales syndicales ont publié lundi un communiqué rappelant leur opposition à l'Ordre infirmier.

L'intersyndicale se remobilise contre l'Ordre infirmierDénonçant notamment un "chantage à l'embauche" auprès des jeunes diplômés de la part d'un Ordre "discrédité par une majeure partie de la profession", l'intersyndicale appelle à l'abrogation de l'institution ordinale.

Co-signataires du texte, Santé Sociaux, CGT Santé Action Sociale, CFTC Santé Sociaux, FO Santé Sociaux, SNICS FSU, SUD Santé Sociaux et UNSA Santé Sociaux appellent les professionnels contre l'Ordre à " intervenir localement (...) avec leurs organisations syndicales" .

Toujours en grande difficulté financière, l'Ordre infirmier est toutefois en passe de remplir son objectif de 90 000 cotisants nécessaire à sa survie.

Rédaction ActuSoins

IDEL - NGAP, le jeu TV - Formation Gratuite

NGAP Perfectionnement, le jeu TV 2022

Formation gratuite pour IDEL
(titulaire et remplaçante).

Participez à la 1re formation française sous forme de... jeu télévisé ! Philippe Gras, expert national de la nomenclature, vous pose une centaine de questions et explique avec précision chaque réponse.

S'inscrire gratuitement

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

101 réponses pour “L’intersyndicale se remobilise contre l’Ordre infirmier”

  1. Cedr1c dit :

    Avec 11 millions de dettes et les licenciements à venir, vous trouvez que le moulin de l’ordre tourne tranquillement, Vesunna? Vous irez dire ça aux personnes qui vont se trouver sans emploi d’ici peu, et qui se battent même si ça agace fortement le national (c’est marrant de les voir virer l’avocat de l’ordre en plaine séance).
    Tout va bien, si bien que les cdoi se plaignent de ne pas pouvoir payer leurs loyers.
    Et c’est bien 80% des infirmiers qui refusent l’ordre, pas 4 personnes comme vous el sous entendez. Quand un expert mandaté dit que les années à venir seront dures au niveau cotisations à entrer, vous nous affirmez que tout va bien.
    Au mieux, c’est de la propagande. Dans la négative, vous êtes juste dans votre doux rêve, qui ressemble fortement à celui qui a conduit l’ordre à son état actuel.
    Pour un dialogue, il faudrait déjà arrêter de prendre les soignants de terrain pour des idiots.

  2. denis29 dit :

    Au fond , Vesunna et ide france, vos objectifs seront atteints quand la totalité des IDE seront cassés , pas vrai ? Car convaincre ,vous ne pouvez (savez) pas faire.
    Vous savez bien que les adhésions actuelles sont relancées parce que les menaces se font pressantes… et vous allez oser prétendre représenter la profession ,une profession mise au pas ? ça vous colle pas la honte ?
    Ben dis donc , Vous êtes de chouettes collègues…

  3. vesunna dit :

    Tu perds ton temps IDE France, pour le moment et c’est très difficile à admettre pour eux, l’Ordre représente la profession alors qu’ils ne représentent qu’eux même c’est à dire RIEN. Continuons à travailler même si le contexte est difficile,et laissons les à leur onanisme de clavier. Nous avons tous énormément besoin de discuter pour que notre profession évolue et se défende mieux. Mais pour qu’un échange soit constructif il est d’abord indispensable de débattre avec des collègues qui est un état d’esprit positif et tout simplement intelligent, C’est à dire pas des Dechilly, anti ordre cédric eusèbe et Cie dont la vie est certainement peu enviable pour qu’ils consacrent autant de temps et d’énergie à jouer les Don Quichotte, alors que le moulin de l’Ordre continue tranquillement à tourner.

  4. Cedr1c dit :

    Tu n’as pas compris, eusèbe. l’ordre c’est bien parce que Resilience, c’est mal. C’est le seul argumentaire de notre ami.
    Puis que l’ordre soutienne les TCC en addictologie, on s’en moque, que les élus démissionnent aussi. Bref, on se moque bien de l’intérêt du professionnel du moment que l’on garde sa petite place au chaud et que l’on ne se retrouve pas à rembourser de ses propres deniers.

  5. anti ordre dit :

    rien ne rend plus hargneux que la déception, la frustration ou la jalousie…;)

    laissez le dire, il ne vaut même pas la peine qu’on se donne pour lui répondre

  6. Cedr1c dit :

    Si vous voulez vous en prendre aux infirmiers opposés à l’ordre, vous avez encore du chemin. Vous en avez insulté trois ici, il ne vous en reste plus que 400 000.
    Parce qu’il faudrait m’expliquer pourquoi ces personnes refusent de s’inscrire, si ce n’est qu’elles refusent l’ordre.

    Enfin, si vous voulez partir sur de l’argumenté, autant nous expliquer pourquoi l’ordre veut mettre des TCC en addictologie, et ce que vous en pensez, ce que vous pensez des deux rapports alarmant pour l’ONi, ce que vous pensez de la démission d’une conseillère ces derniers jours et de celles à venir, si l’on en croit les bruits internes à l’ordre.

    Bref, avant de vouloir jouer au père la morale à base d’insultes, commencez à regarder le fiasco qu’est cet ordre. Bien sûr, aucune remise en cause n’arrive chez les ordinés, et c’est d’ailleurs cela qui mène à la cessation de paiement.

    • IDE France dit :

      1/ Il n’existe aucun rapport sur l’ONI. Ou alors faut avancer la preuve de ce que l’on avance quand on veut être pris au sérieux.
      2/ Vous n’allez quand même pas oublier votre France 3 flammes, déjà ?

      L’art d’oublier vos imbécillités.
      Pour ce qui est des démissions de conseillères… on s’en fout. Franchement, avec une population de 2000 élus, le contraire serait étonnant.
      Enfin les TCC en addictologie… vous les avez vus dans les services ? Non.
      Par contre ce que j’ai vu ce sont des Résilience / CODI tomber amoureux et valoriser le HCCP, pendant que celui-ci validait la Cat A alors que les syndicats IDE pro ordres présents votaient tous contre. Tous, sauf vos amis des centrales.Vous en avez encore des idées fumeuses comme celle-là ?

      • Cedr1c dit :

        Dans sa lettre au président, il me semble que le CNOI prend HCPP en exemple. Ne mélangez pas tout.
        Pour les deux rappoorts, lisez juste les autres commentaires, et vous verrez que même Vesunna, élu à l’ordre, les évoque. Bien sûr, les élus des cdoi ne l’ont peut être pas tous vu.

        Enfin, votre « les démissions, on s’en fout » est splendide, puisque je vous rappelle que 4 cdoi sont désormais sous tutelle de l’ARS à cause de ces démissions.

        Si vous n’avez pas accès aux documents du national, je me demande bien sur quoi vous vous basez pour raconter vos inepties. Commencez déjà par vous renseigner.

  7. eusèbe dit :

    Au lieu de déféquer vos insuffisances, inutilité et incompétence sur ce forum, parlez-nous donc du célèbre code de déontologie qui devrait être votre bréviaire et donner une direction à votre comportement.

  8. cedr1c dit :

    Et effectivement, anti-ordre, on voit bien toutes les valeurs ordinales: confraternité et déontologie.

    • eusèbe dit :

      On retrouve là la haine des ordinaux pour les infirmiers qui ne partagent pas leurs sales idées.
      Personnellement, je n’ai rien demandé et je ne désire qu’une chose, qu’on me laisse travailler et surtout qu’on me foute la paix.
      Cet ordre est venu m’agresser et il se trouve que beaucoup l’ont été avec moi : encore une fois, l’ordre doit disparaitre, il n’a pas sa place dans notre profession.

  9. cedr1c dit :

    Cher Ide france, celui qui a chanté pour ce joli navire nous a fait part aussi de belles idéologies.

    Si resilience est insignifiant, vous perdez bien votre temps à venir poster pour les dénigrer. Vous ne trouvez pas ça paradoxal?
    Surtout, les chiffres sont là: 80% des infirmiers refusent de s’inscrire, et ceux qui s’inscrivent le font en partie sous la contrainte.

    Ce que je trouve ridicule, c’est l’histoire du logo qui fait la une et salit la profession, c’est le score d’Amouroux ou d’autres membres de l’ordre aux denrières électioons professionnelles, c’est aussi de voir des élus sa chamailler devant un journaliste qui vient faire un reportage et qui est mis à la porte.

    gardez peut être votre salive pour montrer un peu de compassion pour les salariés qui vont être mis à la porte de l’ordre. Vous irez leur expliquer que tout va bien pour l’ordre infirmier.

  10. anti ordre dit :

    et revoilà les attaques personnelles, ça nous manquait
    quelle hargne !!

    mais bon, tout le monde pourra se rendre compte de l’élégance des défenseurs de l’ordre et du respect de leur sacro saint code de déontologie qu’ils voudraient nous imposer
    il ne leur reste que les attaques nominatives et les insultes pour avoir l’impression d’exister

  11. eusèbe dit :

    Resilience ne représente rien pour ces messieurs-dames bien ordinés, mais ils n’arrêtent pas de baver dessus : Resilience ne peut pas vous gêner, 93% des IDE veulent un ordre, c’est bien cela ?

    En attendant, vous n’inscrivez des professionnels que sous la menace et en maintenant l’ignorance, on ne vous aime pas, vous êtes quantité négligeable, inutiles et néfastes pour la profession !!

  12. cedr1c dit :

    IDE France (ça sent bon la flamme au trois couleurs ça, le patriotisme et toute idéologie proche de l’ordre):
    je ne suis pas résilient, et je suis contre l’ordre, je trouve qu’ils me représentent, comme l’intersyndicale défend mes intérêt. je suis d’une association contre l’ordre infirmier.
    Vous voyez, même si on retire resilience, ça en fait encore du monde contre cette vérole d’ordre qui a déjà vendu la profession à une banque, et incapable de sortir quoi que ce soit avec plusieurs millions dépensés.
    Enfin, je regarde juste les actes: et resilience sort de sinfos internes à l’ordre qui dérangent, et surtout il permet à ses infirmiers de porter plainte contre cet ordre et ses irrégularités.

  13. syndicat RESILIENCE dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t5599-res … ance#21496

    RESILIENCE : pas de trêve dans la résistance …?

  14. anti ordre dit :

    tiens ça faisait longtemps….on vous manquait ??

    @IDE France
    je ne crois pas que Résilience se targue de représenter 80% des IDE (contrairement à l’oni ) : c’est une tare chez les pro ordre de ne pas savoir lire/interpréter les infos ?
    c’est hallucinant cette faculté que vous avez d’interpréter les faits comme ça vous arrange (à commencer par les lois )

    vous avez l’air d’en connaitre des choses internes à Résilience….y seriez-vous inscrit(e) ?

    et vous savez, parler de Résilience, même en négatif, c’est déjà faire passer une info 😉
    vous contribuez à son existence

  15. IDE France dit :

    Résilience:
    Ils se disent représentant des 80% de la profession, alors que 3 pelés sur 500 000, ça n’a jamais représenté qui que ce soit.
    100 000 en revanche, ou 5000 dans un syndicat IDE, c’est toujours plus.

    Alors acceptez-le, vous représentez encore moins que l’Ordre.
    Tout le reste, votre blabla, n’est que moyen d’exister.
    La preuve: l’intersyndicale ne vous a jamais demandé de signer le communiqué, vous n’arrivez pas à remplir une salle des fêtes à Vierzon et Résilience spamme les boites mails pour réclamer de l’argent. Entres autres.

    • eusèbe dit :

      Dimanche 18 décembre, les réactionnaires sont de sortie et semblent un peu énervés car leur ordre n’est plus qu’un paillasson sur lequel les banquiers et les politiques amis (?) s’essuient joyeusement les pieds…

      Alors acceptez le, votre ordre est plein de salissures, beurk…!.

  16. cedr1c dit :

    Ou pas d’envie de parler entre professionnels. la place doit être bonne, pour ne voir en ses collègues que les chèques possibles.

  17. denis29 dit :

    Vesunna, ça vous emmerde les questions que vous vous croyiez obligé(e) d’aboyer pour répondre ?
    Vous êtes peut être plutôt géné(e ) je crois.
    Bon , on perd un peu son temps avec vous puisque sur le fond vous ne répondez toujours pas.
    Pas d’arguments , peut être ?.

  18. eusèbe dit :

    Voilà bientôt 5 ans qu’une bande de gourous ayant le melon tentent de nous vendre leur soupe imbuvable.
    De temps à autres, un échappé annonceur de prophéties ordinales nous chantent les psaumes à la gloire du conclave Saint-Annien : c’est à la fois lassant et toujours aussi peu inspiré.
    Il faut leur conseiller d’arrêter l’onanisme en assemblée car ils n’ont toujours pas entendu le refus massif de la profession à adhérer à leur organisme repoussant et à donner leur argent aux banquiers floués qui n’en ont pas besoin.
    On aurait pu espérer un minimum d’honneur et de fierté de ces illuminés pour enfin renoncer à leurs vœux ordinaux, mais que nenni, ils périront tous avec le naufrage du rafiot.

  19. syndicat RESILIENCE dit :

    RESILIENCE référé : après Strasbourg, Toulouse …?

    après Strasbourg et le Bas Rhin, mardi dernier, c’est la Haute Garonne qui est le prochain département sur la liste des référés que RESILIENCE a décidé de déposer contre le cdoi 31 à Toulouse, comme nous l’avions annoncé, notamment dans les colonnes de l’Infirmière Magazine, nous ne ferons pas de pause – y compris pendant les fêtes de fin d’année – car dans notre lutte contre l’ordre infirmier, chaque jour qui passe voit le nombre des adhérents augmenter, et donc, l’ordre renforcer ses positions …

    pendant ce temps, les informations continuent d’arriver, notamment sur le fonctionnement des cdoi qui réunissent des commissions de validation des dossiers ou autres réunions en laissant croire que le quorum est atteint, alors que dans la réalité, de nombreux conseillers départementaux ne se déplacent plus, ne font même plus acte de présence et donc, là aussi, les irrégularités de procédures sont nombreuses … puisqu’au bout de 3 absences c’est l’exclusion qui est prévue par les textes !

    toutes les infos sur http://www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE

    • vesunna dit :

      C’est bien ce que je dis, les adhésions continuent. Et si vous saviez ce que pensent nos hommes politiques d’une organisation qui se distingue par un envahissement insupportable des boîtes mail, des fax, etc…avec un acharnement quasi pathologique…Sachez qu’à bien des niveaux vous êtes grillés et que vous avez réussi à irriter au plus haut point ceux qui auraient pû être favorable à des actions politiques qui aillent dans le sens de vos souhaits.

      • syndicat RESILIENCE dit :

        Soyez assez aimable de garder vos conseils, pour vous et vos amis ordinaux. A la lecture des nouvelles infos reçues ces dernières 24 heures, vous allez avoir besoin de tous vos esprits dans les semaines qui viennent. Et arrêtez de raconter n’importe quoi, nous n’avons – jamais – utilisé de fax. Sachez aussi qu’à certains niveaux, vous êtes carbonisés et que le double jeu du ministre et de ses conseillers ne vous rend pas service. Loin s’en faut.

      • cedr1c dit :

        En attendant, Vesunna, c’est bien l’ordre qui se fait dégommer publiquement par un membvre du ministère sous anonymat sur le site de l’infirmière magazine.
        Ne confondez pas tout, vous en devenez ridicule.

  20. cedr1c dit :

    Une autre question: Amouroux avec ses 0.3% aux dernières élections, cela vous parait représenter la profession?

    • eusèbe dit :

      Voilà aussi un mystère qui me fascine…

      • cedr1c dit :

        Dans les autres mystères, on peut aussi rechercher la notion de déontologie chez la taupe qui a vendu l’histoire du logo aux médias pour ensuite prendre une belle place au national.

      • eusèbe dit :

        Et en parlant de déontologie, quel parcours superbe a eu le code éponyme, validé à prix d’or par un juriste, et qui restera à jamais une des meilleures productions de l’intelligentsia ordinale !

    • vesunna dit :

      Les infirmiers de France ont la représentation qu’ils méritent, chers collègues. Se présente qui le veut, vote qui le veut et le résultat est lanconséquence de l’attitude de chacun de,nous!

      • anti ordre dit :

        à mourir de rie !!!

        il me semble qu’on nous abusivement ôté ce droit avec la publication du décret du 23 novembre 2011, qui restera dans les annales de la profession, mais certainement pas comme une avancée

      • denis29 dit :

        Ben on est collègues maintenant ?
        0.3% ce n’est pas ce que la profession mérite.
        A propos , vous avez pas encore répondu..

      • vesunna dit :

        Vous devez sans doute poser trop de questions, ouaoua.

      • cedr1c dit :

        Vesunna, c’est peut être pour cela que vous voulez que la profession soit mise sous tutelle, ne plus avoir à répondre à des questions, ne plus réfléchir?

        Parce que concrètement, l’ordre est juste dépendant de l’UMP et d’un banquier proche de l’Elysée, c’est ça que vous appelez l’indépendance?

        Vivement que l’on en finisse avec cet ordre histoire de griller certains parasites de la profession une bonne fois pour toute.

  21. cedr1c dit :

    Personnellement, je préfère avoir mes idées que les laisser à des personnes qui ne savent pas gérer un budget, qui règlent leurs querelles internes sur l’argent des cotisations, et qui désormais disent publiquement qu’ils ne décident plus, mais que c’est la banque qui commande.

    Si vous avez eu les rapports, vous pouvez donc confirmer que les dépenses sont largement au dessus de ce qui était prévu, vous pouvez aussi confirmer qu’il est dit que c’est la banque et le ministère qui décident.

    C’est quoi qui vous plait dans cette structure en perdition totalement dépendante d’une banque et d’un gouvernement qui risque fort de sauter dans quelques mois? Quel est l’avenir de ce tas de ruine? L’endettement sera au mieux à 11 millions au printemps prochain (c’est ce que Borniche appelle un retour à l’équilibre), et il faudrait que les infirmiers financent ce gouffre?

    Que les élus relisent la note interne qui leur a parlé de responsabilité en cas de faillite, qu’ils prennent conscience qu’ils n’ont plus de mandat depuis un moment déjà, et qu’ils réalisent enfin que les infirmiers ne veulent pas de cet ordre.

    Déjà 4 cdoi sont sous tutelle, combien de plus d’ici deux ans? Il me semble que les derniers rapports évoquent un certain nombre de démissions à venir, vous confirmez?

  22. vesunna dit :

    Je connais les rapports de l’Ordre, et je suis clair sur les responsabilités qui ont mené l’Ordre où il en est aujourd’hui.
    Je ne travaille pas en psychiatrie.

  23. cedr1c dit :

    Vous en avez pourtant de bien faciles sur vos interlocuteurs.
    Vous n’avez pas eu accès aux deux rapports de l’ordre?
    Vous travaillez en psychiatrie en vous n’avez pas d’avis sur les TCC en addictologie?

  24. vesunna dit :

    Franchement, je n’ai pas d’avis sur cette question des TCC, et je ne prétends surtout pas avoir un avis sur tout!

  25. vesunna dit :

    denis29,
    j’aime beaucoup les animaux et les chiens en particulier, je décèle parfois en eux une parcelle d’humanité qui me paraît souvent manquer à bien des humains. Libre à vous de vous considérer comme ayant un cerveau de chien, pour ma part j’aime trop les chiens pour faire cette comparaison.

  26. cedr1c dit :

    Denis, ça va être difficile pour Vesunna de te donner des éléments qu’il n’a pas.
    On va juste citer Borniche qui dans les derniers rapports reçus dit que ce gouffre est la responsabilité de chaque élu, ce qui explique aussi l’envie de ces élus de sauvegarder leurs intérêts persos, voire privés.

  27. denis29 dit :

    Vesunna , vous n’avez pas donné votre avis sur le fait qu’une entité se réclame d’être porte parole d’une profession dont , c’est l’impression que l’on a ,celle ci ne veut pas.
    Ni sur le fait de vouloir représenter des gens que l’on veut contraindre, éventuellement par la menace.
    Il n’y a pas quelque chose de gênant ?
    Merci de noter que je n’ai dit ni SS ni Vichy ni caca ou autres outrances.
    Pourriez vous me donner quelques éléments de réponse afin d’éclairer mon pauvre cerveau de « chien » (celui qui aboie pendant que les inscriptions se poursuivent dans un grand élan enthousiaste)

  28. vesunna dit :

    Ah, parceque vous, le discours victimisant, vous ne le connaissez pas! Elle est bien bonne celle là!

    • eusèbe dit :

      L’ordre va mourir : bien fait !!!
      La banque va perdre des millions d’euros : bien fait !!
      Les têtes pensantes de l’ordre, prétentieuses et incapables devront justifier leurs méfaits contre la profession : bien fait !!
      Et enfin, que les derniers des convaincus de ce désastre se taisent !!! On les aura trop entendus !!

      • cedr1c dit :

        toujours pas de réponse?
        On peut facilement en déduire que la prise de position de l’ordre vis à vis des TCC en addictologie ne vous plait guère, comme elle ne plait pas aux professionnels de psychiatrie.

        On peut aussi se dire que vous n’avez pas lu les rapports interne à l’ordre, et que vous parlez donc sans avoir les éléments les plus basiques.

  29. cedr1c dit :

    Tiens, vous évitez les questions, vesunna?
    Vous pensez quoi de l’ordre qui soutient les TCC en addictologie?
    Vous avez lu les deux derniers rapports accablants internes à l’ordre? Si oui, comment pouvez vous vous réjouir des finances de l’ordre alors que les experts ont un tout autre point de vue, surtout sur les sorties et les futures entrées de cotisation?

    C’est sûr qu’il est plus simple d’utiliser un discours victimisant « vous ne m’insultez pas, mais vous voulez le faire ».

  30. vesunna dit :

    C’est assez étonnant une telle constance, un tel acharnement! On note au passage: inique, bouffonnerie, déconfiture, honte. C’est tout un climat!
    On sent que vous résistez à l’emploi de mots trés prisés de certains de vos co-posteurs: Vichy, SS, caca, crétinisme( voir plus haut), secte, et toutes les allusions vaselines…
    Certains d’entre vous semblent être particulièrement à l’aise dans les éléments qu’ils se plaisent à envoyer à la figure de  » l’ HONNI » ( un jeu de mot d’une grande puissance intellectuelle, il faut le reconnaître!)
    Les chiens aboient, et les inscriptions se poursuivent….

    • syndicat RESILIENCE dit :

      Certes les inscriptions se multiplient, de gré mais souvent sous la contrainte. Les procédures devant les tribunaux contre l’ordre aussi se multiplient, mais là, çà prend un peu plus de temps. Et les IDE qui osent déposer plainte sont, elles aussi, de plus en plus nombreuses. Bien confraternellement.

  31. syndicat RESILIENCE dit :

    ordre infirmier : annus horribilis?

    à l’aube de son cinquième anniversaire, l’ordre infirmier achève 2011 en bien mauvaise posture, si monsieur Bertrand – ministre de la Santé – ne s’était pas acharné à maintenir la tête hors de l’eau à cette ex croissance infirmière qui ne tire, désormais, sa légitimité administrative que d’un décret aussi inique que l’est la Loi du 21 décembre 2006, nous en aurions fini,

    les pouvoirs publics sont donc les principaux acteurs de cette bouffonnerie ordinale, avec en second rôle, une banque qui ne cherche qu’à récupérer ses billes (peut on lui en vouloir ?),

    les véritables responsables de cette déconfiture, qui fait honte à l’ensemble de la profession, sont maintenant bien identifiés et même le sieur Borniche a reconnu très récemment qu’il avait, aussi, sa part de responsabilité dans ce naufrage,

    quels accords avec la banque, qu’elles menaces, pèsent donc directement sur les membres ou sur les ex membres de la direction ordinale pour qu’ils persistent, contre vents et marées, à vouloir sauver ce qui ne peut plus l’être ?

    il serait logique, que comme le sont les présidents locaux devant les dettes locales, les dirigeants nationaux soient responsables et coupables de cette dette financière et morale nationale,

    ce à quoi nous veillerons,

    http://www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE

  32. cedr1c dit :

    Vesunna, de quel pourcentage parlez-vous?
    Vous semblez vouloir vous défendre sur le faible nombre de votants auprès de l’ordre, alors que je ne vous parlais juste du résultat plus que médiocre du conseiller ordinal Amouroux aux dernières élections professionnelles. je remarque juste que les syndicalistes qui s’intéressent à cet ordre sont ceux qui n’arrivent pas à avoir de l’importance via des élections démocratiques.

    Pour le reste, avec 80% des infirmiers dans ma situation, et sans dette de 11 millions d’euros, je me sens plutôt du côté majoritaire dans cette histoire, quoi que vous puissiez le dire.

    dernière question: vous travaillez en psychiatrie, vous pensez quoi de la prise de position de l’ordre pour les TCC en addictologie?

  33. anti ordre dit :

    votre commentaire pourrait être écrit par nous ! c’est comique 😉

    mais je ne retiendrai qu’une phrase : « Chacun est libre de ses choix » , c’est vous qui le dites alors applique-le

  34. vesunna dit :

    Vous êtes réactifs et veillez bien au grain. Mais, franchement, que croyez vous représenter?
    Vos histoires de pourcentage sont assez comiques, il faut que vous conveniez qu’à tous les niveaux de notre système la participation des français est extrêmement faible. Que ce soit au niveau politique, syndical et à peu près partout d’ailleurs il y a toujours un tout petit pourcentage de gens qui s’impliquent et un énorme pourcentage de gens qui ne font rien mais qui critique beaucoup.
    De même que l’on trouve de tout chez ceux qui s’engagent, y compris, que vous le vouliez ou non des gens sincères et désintéressés. Chacun est libre de ses choix, mais j’ai personnellement, je l’avoue, du mal à supporter les critiques gratuites de la deuxième catégorie.
    Bon , allez, en cherchant bien, vous allez trouver des insultes dans ce post… « lâchez vos gens »

    • syndicat RESILIENCE dit :

      Restez donc empêtré dans vos certitudes. A la lecture de la prose ordinale – qui nous fait franchement bien rigoler – les nôtres se trouvent validées, un peu plus chaque jour.

      • cedr1c dit :

        Comme chaque intervenant ici défendant l’ordre, il s’agit de personnes qui n’ont même pas accès aux documents qui circulent dans les mains dans anti ordre….Vesunna, vous avez lu ces deux rapports?

  35. cedr1c dit :

    Au passage, vesunna, au sein de l’ordre tu peux retrouver tout tes petits copains des syndicats: Thierry avec son 0.3% qui se recherche une place au chaud pour avoir quand même son mot à dire, et notre collègue décorée par Bachelot qui peut ainsi permettre à son syndicat libéral de se placer vis à vis des salariés.
    Niveau dérives de syndicalistes, l’ordre infirmier se pose bien là aussi.

  36. cedr1c dit :

    vesuna qui sort l’argument syndicat caca pour défendre l’ordre.
    Je risque de vous apprendre quelque chose, mais l’ordre n’a pas vocation à remplacer les syndicats, il n’est décisionnel en rien, et ne s’occupe ni des infirmiers, ni de leurs conditions de travail.

    Par contre, pour nous parler de l’épilation au laser, pour faire honte à la profession avec l’histoire du logo, pour menacer des collègues et saluer tout ce qui sort du gouvernement, pour dire lors de ses CE qu’il est dépendant désormais de la banque lorsqu’on l’interroge sur des prises de position, pour tout cela on remarque bien l’inutilité d’un ordre.

    Toujours une dette à 11 millions, et pas mal de dépenses qui arrivent…

  37. syndicat RESILIENCE dit :

    ordre infirmier : l’autre rapport accablant?

    A la lecture d’un autre document dont RESILIENCE a pris connaissance, il est avéré que la banque ordinale est entrain de saigner l’ordre infirmier financièrement afin de recouvrer sa dette. L’ordre infirmier n’a donc pas d’autre choix que de faire rentrer des fonds, par tous les moyens, pour satisfaire aux exigences de sa banque. Ce processus a des conséquences immédiates et catastrophiques sur le fonctionnement, de base, des cdoi et des croi qui se trouvent, pour beaucoup d’entre eux, à devoir négocier avec les créanciers locaux que sont notamment les bailleurs. Ces cdoi et ces croi sont en première ligne face aux mécontentements multiples et très nombreux. La seconde dette financière de l’oni est entrain de gonfler comme une baudruche. La première est stabilisée à environ 11 millions d’euros. Le déficit total est volontairement caché pour ne pas venir compliquer, un peu plus, une situation déjà très problématique. Le tout sur fond de fonctionnement illégal, dont RESILIENCE entend bien faire reconnaître le statut par la Juridiction Administrative. Certains de ces cdoi et de ces croi sont mêmes gérés directement par l’Etat via les tutelles des ARS.

  38. syndicat RESILIENCE dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t5561-ord … lant#21340

    ordre infirmier : l’autre rapport accablant

  39. denis29 dit :

    interessant , quel rapport avec le sujet ?

  40. vesunna dit :

    Le rapport Perruchot, qui ne sera pas publié, donne néanmoins un excellent regard sur l’opposition syndicale à l’Ordre infirmier

    • syndicat RESILIENCE dit :

      Vous racontez, volontairement, n’importe quoi, et mélangez, volontairement, tout et n’importe quoi. Nous ne sommes pas du tout dans la même logique de fonctionnement que les syndicats que vous citez, nous ne sommes d’ailleurs pas du tout concernés par le sujet …

      Mais puisque vous parlez de rapport, nous en avons deux autres dont nous venons de prendre connaissance sur les finances et le fonctionnement de l’ordre infirmier. Et croyez nous, là aussi, çà vaut son pesant de cacahuètes.

      Et là, toutes les infirmières sont concernées par ce sujet, puisque autant il n’y a pas obligation d’adhérer à un syndicat, autant l’ordre infirmier est autoritairement imposé de par une Loi inique, du 21 décembre 2006, qui va fêter bientôt et tristement son 5° anniversaire.

      Et nous avons préparé un beau cadeau.

  41. eusèbe dit :

    « La seule vraie grande avancée de notre histoire » serait donc l’ordre infirmier : et bien voilà quelque chose qui me fait bien rire.

    L’ordre infirmier est né des cerveaux de quelques illuminés regroupés au sein du groupe Sainte-Anne, mélange d’égos surdimensionnés pratiquant l’amateurisme dans toutes les disciplines (économiques, juridiques, etc.) et cumulant des fonctions les maintenant bien loin des réalités du terrain.

    Les politiques ne s’y sont pas trompés, il n’y a qu’à regarder ce qu’est devenu le trop fameux code de déontologie, apologie du crétinisme des auto-baptisés forces vives de la profession.

    La fin de la honte de notre profession est inéluctable, je regretterai simplement les interventions écrites ici ou là des derniers dinosaures ordinaux, monuments comiques irrésistibles.

    A bientôt, j’espère…

  42. syndicat RESILIENCE dit :

    Mais nous défendons la profession, nous la défendons contre le péril ordinal qui, chaque jour un peu plus, nous fait passer honteusement pour des guignols, de par son comportement et sa gouvernance.

    ordre infirmier maintenant menotté à sa banque et qui est – plus que jamais – à la merci des exigences du ministre.

    ordre infirmier dont plus de 126 présidents sont maintenant reconnus illégaux par le ministère qui doit en assumer, pour certains, la tutelle : mdr !

    ordre infirmier qui aura réussi, avec 3 présidents en 3 mois, à vendre la profession à cette même banque et qui continue à racketter les IDE pour payer ses dettes, au lieu de prendre la décision qui s’impose : mettre la clef sous paillasson et reconnaître que plus de 80% des infirmières refusent toujours la soumission ordinale presque 5 ans après la Loi du 21 décembre 2006.

    La prochaine fois que vous et vos amis ordinaux essaierez de mettre quelque chose en place, pensez à demander l’avis des IDE – premièes concernées – au lieu de laisser croire que … 92% sont pour un ordre …

    Quand on en aura terminé avec vous, on commencera à penser à autre chose mais pour l’instant …

  43. syndicat RESILIENCE dit :

    RESILIENCE : aucune pause dans la lutte contre l’obred !

    hier, mardi 13 décembre, RESILIENCE a intensifié son action contre l’obred :

    – un premier communiqué relatant la validation, par le TGI de Paris, du protocole liant la Bred et l’oni, installant ce dernier durablement dans notre paysage, si nous ne faisons rien,

    – un second communiqué confirmant le dépôt – auprès du TA de Strasbourg – d’une action en référé visant à faire reconnaître l’illégalité évidente des cdoi, seconde étape de notre cheminement juridique contre l’obred,

    – un long article sur espaceinfirmier.com, expliquant notre motivation et notre démarche contre ordinale auprès du public infirmier,

    ce n’est pas fini, car dans cette lutte, légitime, à vouloir abroger la Loi du 21 décembre 2006, nous ne manquons pas d’imagination et nous emploierons – tous les moyens – pour y parvenir,

    toutes les infos sur http://www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE

    • vesunna dit :

      Si vous pouviez dépenser autant d’énergie à défendre vraiment notre profession plutôt qu’à chercher à détruire la seule vraie grande avancée de notre histoire….

      • denis29 dit :

        On dépense beaucoup d’énergie à répéter les motifs de notre refus de l’oni.
        Ils sont nombreux et légitimes , lisez un peu ce qui et dit au lieu de nous accuser de detruire « la seule vraie grande avancée de notre histoire « qui est un leurre , un piège idéologique , une faute contre la profession et un non sens en terme d’efficacité.
        On ne veut aucunement détruire ,on aimerait au contraire participer à améliorer mais pour celà il faut supprimer cette chose qui cherche AVANT TOUT à faire courber l’échine de quiconque lui résiste.

      • cedr1c dit :

        Vesunna, l’avancée de l’histoire, c’est cette histoire d’argent autour du logo ou bien le fait que l’ordre sert par exemple à donner un siège à celui qui ne fait que 0.3% aux dernières élections pro?

        C’est bien d’oser.

  44. syndicat RESILIENCE dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t5540-com … atif#21209

    RESILIENCE attaque les cdoi au Tribunal Administratif

  45. Rosette dit :

    Je constate avec stupeur vos qualificatifs:merdeuse,racketteuse…..Si vous ne savez dialoguer qu’avec des insultes,c’est peu représentatif d’une profession(hélas!!!)Si vous ne savez répondre qu’ainsi,c’est bien faute d’arguments et je le déplore.Heureusement que vous êtes une minorité d’agressifs avec lesquels rien ne sera jamais construit mais anéanti.La majorité des IDE est tout autre et heureusement pour nos patients qui sont nôtre seule préoccupation,ne l’oublions pas!!!!J’aimerai que vous m’expliquiez le peu d’unité qui existait dans nôtre profession?Il n’existait que le clivage persistant des syndicats!!C’est cela l’unité pour vous?Je préfère en rester là car vous ne voulez que démolir sans rien proposer et dans ce cas l’ignorance sera ma dernière réponse.

    • denis29 dit :

      Ouais ,je vous l’accorde , il n’y avait dejà pas beaucoup d’unité.
      Pour le reste ,je ne vous ai pas traitée de merdeuse,bon sang,lisez ce qu’on écrit!!!
      Vous appuyez votre argumentation par des « commentaires merdeux » sur l’ortographe des auteurs des posts (les commentaires sont merdeux, pas vous , faut quand même lire avant de s’exciter comme ça! Je ne vous insulte pas ,sacré-nom! ). Avouez que comme entrée en matière,pour le compte c’est plutôt vous qui agressez.
      Quant à mes patients , je crois pouvoir dire que j’ai une éthique du soin et de la relation à l’autre(c’est à dire une expression de mon idéologie ) dont je suis fier et que je ne vous autorise pas à juger ( pas plus que l’oni dont c’est pourtant la vocation).
      Quand vous dites « la majorité des ide est tout autre ,heureusement pour nos patients », vous portez un jugement calomnieux et digne de l’ordre que vous semblez tant défendre. Vous ne construirez rien là dessus qui puisse faire honneur à la profession.
      Vous ne cessez de vous referer aux avocats,medecins,kinés fiers et heureux de leurs ordres respectifs…vous savez pourtant bien que c’est bidon. Les kinés sont en lutte ,les medecins ,pour la plupart, considèrent leur ordre comme une espèce de tribunal ou les magistrats sont juges et parties et auxquels ils sont obligés de faire allègeance
      Je ne veux pas démolir pour le plaisir,je veux nous éviter la soumission à une entité pour laquelle une seule tête prevaudra puisqu’elle a déjà décidé de s’imposer sans l’aval des ide et donc sans aucune légitimité. On ne force pas à l’unanimité et on ne convainc pas par la contrainte.

    • mAtlepirAt dit :

      LA majorité des IDE ne veut pas d ordre ,IL N Y A PAS A DIALOGUER AVEC DES FACHOS DE VOTRE ESPECE AYANT SPOLIER LES IDE DE LEURS VOIX .l ignorance sera votre derniere reponse tout comme votre ordre cherie de reactionnaires le fait avec les IDE qu il dit représenter ;ET arretez de vous cacher derriere les syndicats pour justifier le fiasco car si uniquement les IDE syndiqué(es) refuseraient l ordre ,il n’aurait pas connu autant de deboire.VOUS CONSTATEZ AVEC STUPEUR LES QUALIFICATIFS QUI VOUS SONT ADRESSEZ?MOI JE CONSTATE AVEC STUPEUR QUE MOI ET MES COLLEGUES SOIENT EN EXERCICE ILLEGAL CAR NOUS REFUSONS LA SOUMISSIONS A CET ORDRE POURRI A LA SOLDE DE BANQUIERS,DE VOYOUX EN COL BLANCS

    • Polala dit :

      Rosette, pour le moment je suis seulement étudiante et j’ai peu de connaissances sur l’ordre. Ce qui me déplaît, c’est que pour toute nouvelle prise de poste, il faut adhérer à l’ordre. Adhérer à quelque chose parce que c’est en accord avec mes convictions j’y vois pas de problème. Par contre que je DOIVE adhérer à quelque chose alors que je sais à peine de quoi il s’agit et devoir payer 75euros pour ça (et non pas 30) ça me pose un sérieux problème! Si au moins l’ordre expliquait à quoi les cotisations vont servir ce qui pourra être mis en oeuvre si on y adhère etc… peut être qu(il y aurait moins de guéguerres entre les pour et les contre.

      • cedr1c dit :

        Ce qui est gênant, aussi, c’est de se voir contraint par des élus départementaux reconnus par le ministère comme hors mandat.

    • anti ordre dit :

      pirouette, cacahuète…c’est marrant, ça finit toujours comme ça avec les pro ordre

      ils disparaissent sous couvert d’insultes (qui ne sont que de la contradiction) quand la conversation commence à devenir intéressante

      d’habitude c’est nous qui sommes insultés d’emblée

  46. ridfa69 dit :

    Demandé par une minorité non voulu par une majorité, à votre place j’aurais honte.
    racketteuse

  47. Rosette dit :

    Je vois que les réponses à ma réaction ont un contenu plus que maigre,si ce n’est quelques fautes d’orthographe!!!!Oui,il y a eu des problèmes lors de la mise en place de cet ordre,je ne le nie pas.
    oui,il y a eu un manque de transparence évident mais faut-il conclure que le rassemblement ne se fera pas?Je réponds NON car nous avons à ce jour des acteurs courageux qui avancent lentement mais sûrement.C’est d’ailleurs ce qui énerve à nouveau les syndicats qui croyaient cet ordre à jamais enterré….Eh bien non,il relève sa tête malgré des attaques infondées et malsaines.Arrêtez de diviser
    pour mieux vous engraisser!!!!

    • denis29 dit :

      les attaques ne sont pas le fait des opposants à l’ordre mais de l’ordre lui même contre les ide qui ne le reconnaissent pas.
      Les fautes d’ortographe , merci , ça va comme ça ce genre de commentaires merdeux.
      Personne ne s’engraisse àpart la banque et quelques gugusses , pas nous.
      Etre opposé à l’ordre ne signifie pas être syndiqué , sinon yaurait beaucoup de syndiqués!!!
      Le contenu des réponses à votre réaction sont à mettre en perspective avec le contenu de votre réaction.
      Rassembler des gens ne se fait pas par la force.
      Ou alors on rassemble un troupeau.
      Les acteurs courageux (sic) dont vous parlez sont ils ceux qui se sont courageusement déculottés devant la BRED ?
      L’ordre n’avance pas lentement mais surement , il reussit à engranger du fric racketé auprès de personnes menacées.
      L’ordre est en train de démolir le peu d’unité qui existait dans la profession
      Bravo !

    • anti ordre dit :

      ché pas s’il vaut mieux lire un tel ramassis de conneries ou être aveugle…

      « nous avons à ce jour des acteurs courageux » : que vient faire le courage là-dedans ?
      de quel droit une poignée d’illuminés se permet-elle de diriger notre vie ?

       » malgré des attaques infondées et malsaines » : mais bien sûr…et la marmotte…

      on se demande qui s’engraisse sur le dos des autres…

  48. syndicat RESILIENCE dit :

    extrait d’un document :

     » Il semble donc opportun de rappeler les responsabilités des trois acteurs dans la situation économique de l’Ordre:

    L’Ordre lui même dans la mise en oeuvre d’un plan de développement, fruit d’une logique hasardeuse. Dans ce sens, nous estimons que les élus de l’ONI devraient être plus présents en tant qu’acteurs du PSE …/…

    Les pouvoirs publics qui n’ont utilisé aucun des moyens d’information, de contrôle et d’incitation auprès des redevables de la cotisation …/…

    Les banques qui ont manqué de discernement en acceptant le plan économique présenté par l’ONI à sa création et de vigilance en décelant trop tard ses dérives …/… « 

  49. Rosette dit :

    J’ai été syndiquée pendant plusieurs années et quand j’aurai eu besoin d’aide(si je puis dire..)rien n’a été fait mais vraiment RIEN.Les cotisations sont énormes et profitent à qui?L’actualité des derniers jours apporte des réponses,hélas!!!Je suis élue au conseil de l’ordre parce qu’il faut absolument que la profession fasse bloc pour être entendue et reconnue.Les syndicats ont peur de perdre des adhérents(ils en ont bien peu!!!)mais ils se refusent à distinguer leur rôle de celui de l’ordre.Les syndicats divisent et l’ordre veut rassembler,fédérer .Pour la première fois,on serait représentatifs d’une profession en mal de vivre et l’ordre nous rassemblerait enfin pour que l’on soit valorisés et entendus.Rassemblons-nous comme les kinés,les médeçins etc etc et nous montrerons enfin que nous existons,bien au delà de tout clivage!!!La cotisation de 30€ est minime par rapport à tout ce qu’elle peut générer sur le plan national.Agissons enfin pour nôtre difficile profession!!!!

    • syndicat RESILIENCE dit :

      Rosette : de la Légion d’Honneur ?

    • denis29 dit :

      ça devient chiant de tout re-expliquer

    • mAtlepirAt dit :

      ONT VOUS A DIS NON BANDE D ESCROCS

    • anti ordre dit :

      tin !!! c’est lourd !!!!

      l’ordre a eu le temps de se positionner sur les sujets qui fâchent : LMD, perte de la pénibilité, retraites, cat A et B, rapport Hénart…

      il a fait quelque chose à part approuver ???
      il a laissé le gouvernement nous mépriser, nous rabaisser, quasiment nous humilier
      vous trouvez que c’est défendre la profession ça ?????

      par contre, l’épilation au laser l’a passionné….

      et foutez un peu la paix aux syndicats : l’oni le dit lui même, ils ne jouent pas dans la même cour

  50. denis29 dit :

    Parce que la profession évoluerait avec votre aval ,croyez vous ? Croyez vous que l’oni a quelque soucis de vos avis ? Au contraire , il serait juste cité comme représentatif , brandi comme la voix des ide et vous n’auriez plus qu’a la boucler .
    Alors moi je ne crois pas qu’il s’agit de simples chamailleries au moment ou l’ordre veut confisquer la paroles des acteurs du terrain. Ces gens bradent notre profession (quelles contreparties et garanties ont ils données à leurs tutelles ( banque et ump ) ?
    On se bat precisement pour bien autre chose qu’un os

  51. Elix dit :

    En tout cas pendant que vous vous chamaillés et dépensés votre énergie et votre temps soit pour soit contre, la profession évolue sans notre aval. Localement les hôpitaux suppriment les quelques accords locaux, rarent bénéfices en nous culpabilisant d’être des nantis.
    Les nouveaux IDE sont caté A pour une poignée d’euros, 3 à 5 ans en plus de travail, sachant que de toute façon les infirmières vont rarement jusqu’à 60 ans, pourront-elles aller à 62 ans?
    De plus quasiement aucune passerelle existe pour évoluer dans sa vie professionnelle notament vers un autre poste d’une fonction publique. (j’ai essayé on m’a dit passe un master d’abord et après tu nous rappel…)
    Les infirmières baissent la tête et vont au boulot tout les matins. Elles font rarement parler d’elles… si ce n’est que par une gueguerre intestine qui occupe le peu d’espace médiatique que l’on nous accorde dans les médias depuis plus de 4 ans…au sujet de l’ordre.
    Ex : La filière LMD que j’entend critiquer par la majorité des infirmiers que je rencontre, dans toutes les spécialités. Que faisons nous?

    Vous êtes vous posé la question : A qui cela profite? Surement pas aux infirmiers.
    Je ne suis plus Syndiqué (10ans), Je ne suis plus à l’Ordre non plus (3ans).
    Comme disais Sardou : »J’ai fais les 2 écoles, et ça n’a rien changé.  »
    Peux être que si on ne se battait plus pour un os et que l’on parlait de notre profession, on pourrait en devenir acteur et lui donner un vrai sens ?

  52. syndicat RESILIENCE dit :

    communiqué RESILIENCE du 08 décembre 2011

    ordre infirmier : une guerre de tranchées

    http://syndico.exprimetoi.net/t5493-communique-resilience-du-08-decembre-2011#20959

  53. denis29 dit :

    Philippe, faut il encore expliquer qu’il ne peut exister UNE voix nationale(ou régionale ou même locale) pour parler de la vie infirmiere parce que le soin , la relation au malade , à l’autre ne s’ecrit pas d’une seule voix , parce que tout ceci relève de l’idéologie ( râlez pas , chaque acte de notre vie renvoie à notre idéologie,que ça vous plaise ou non ) parce que l’idéologie qui conduit à la création d’un ORDRE pue la merde (pour moi) et que je ne partage aucune des valeurs de ces gens, parce que contraindre à adherer à quoi que ce soit relève bien d’une idéologie autoritaire et ,donc , invalide d’emblée le caractère représentatif de la chose.
    On se rassemble pas sur n’importe quoi mais sur des valeurs.
    Je n’en partage pas beaucoup avec ces gens là.
    Ce qui ne leur donne aucunement le droit de dire ou même penser que je ne suis pas un bon infirmier.
    Ce qui ne leur donne pas non plus le droit de se poser en exemple des bonnes pratiques qu’ils prétendent incarner.
    Je pense que je n’aimerais pas être soigné par beaucoup d’entre eux (je ne parle pas de technique) .
    D’ailleurs ,peu d’entre eux sont encore des soignants…
    Je leur refuse donc le DROIT de me représenter.

  54. philippe dit :

    pourquoi tant d’énergie déployée à l’unisson pour combattre cet ordre??
    peur de perdre des clients pour vos syndicats?
    apprenez qu’un ordre infirmier est une voix nationale pour parler de la vie infirmière, et que la défense syndicale est autre chose…

    • pat30126 dit :

      Si vous voulez vous pouvez payer pour les 500000 ide. En tout cas on ne paiera jamais pour cet ordre inutile géré par des inutiles.

      • cedr1c dit :

        Ce qui est drôle, c’est qu’on a toujours un élu qui vient défendre ses propres intérêts à coup de grands mots pour la profession.
        Philippe, l’ordre n’a aucun pouvoir décisionnel concernant les infirmiers, et il est si dépendant qu’il salue tout ce qui sort du ministère. Vous comprenez, quand on conseille à l’ordre de demander une subvention au ministère, quand il est dépendant d’un décret pour ne pas tomber dans l’illégalité, je vois mal cet ordre aller ailleurs que dans l’intérêt de nos pouvoirs en place, qui ont donc un bel interlocuteur. La profession est vendue avec cet ordre, tout simplement.

        Pour la voix nationale, je n’espère pas que ce que dit l’ordre soit censé me représenter: mes intérêts sont p^lus axés sur mes conditions de travail que sur l’épilation au laser ou savoir comment Borniche va pouvoir licencier et rendre des locaux. A chacun ses intérêts, donc.

  55. a bas l'oni !!!! dit :

    nous ne voulons pas de cette structure imposée qui veut nous soumettre à sa volonté sans possibilité de discussion et de réflexion .
    Honte à vous les ordeux !! honte à vous !! vous n’êtes pas dignes d’être infirmier(e) de par votre façon de traiter vos collègues !! honte à vous les ordeux !!!! honte à vous !!

  56. Stéphane dit :

    Ton employeur ne peut pas te licencier, car il recrute un agent selon son diplôme d’état, c’est une pression psychologique ! Il faut se rapprocher des syndicats pour se faire représenter et aider en cas d’entretien et ne répondre que à des demandes écrites !!

  57. Laetitia dit :

    Apparement c est obligatoire parce que moi mon employeur me demande aussi une attestation et il parait qu il peut me licencier si je n y suis pas inscrite.

  58. ridfa69 dit :

    c’est pas trop tard

  59. Bruno dit :

    ça c’est déjà fait….

  60. Stéphane dit :

    Moi je propose de créer le désordre infirmier

  61. Priscillia dit :

    elle est obligatoire ou pas cette cotisation? parce que notre employeur en demande une attestation. Je ne sais plus sur quel pied danser!

    • syndicat RESILIENCE dit :

      De part la Loi votre employeur peut exiger une inscription et donc une attestation, Loi que plus de 400000 infirmières ne veulent pas reconnaître … ce que nous préconisons depuis des années … et donc l’abrogation de l’ordre infirmier !
      La cotisation est un acte totalement indépendant qui ne peut se faire qu’une fois l’attestation et le N° d’ordre obtenu … si vous « oubliez de cotiser » une fois ce N° et cette attestation en poche, votre employeur ne vous en tiendra pas rigueur … et nous non plus !
      Battez vous pour refuser cette soumission à un ordre inique et honteux !

    • pat30126 dit :

      non ce n’est pas obligatoire. L’employeur n’a pas à demander si vous êtes inscrit ou non à cet ordre. La plupart des infirmières que je connais ne cotise pas à cet ordre. Depuis 2009 je n’ai ni renvoyé de dossier ni payé quoi que ce soit.

Les commentaires sont fermés

retour haut de page
1198 rq / 3,745 sec