séquestration infirmière libérale

Séquestration d’une infirmière libérale : cinq ans de contrainte pénale

15 octobre 2014 |

Séquestration d’une infirmière libérale : cinq ans de contrainte pénale

Il avait séquestré une quinzaine de minutes, en décembre dernier, une infirmière libérale sans cependant l’empêcher de téléphoner à la gendarmerie. Verdict : une contrainte pénale de cinq ans avec l’obligation au prévenu de se soigner et de fixer sa résidence chez sa mère, sous peine de deux ans d’emprisonnement. Le récit de l’audience et des […]

193 rq / 1,748 sec