Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Toilette au lit : avec des gants ou pas ?

33 réponses

Je prépare un travail pour l'IFSI sur la distance générée par le port des gants lors des soins.

Dans notre IFSI, on nous enseigne la toilette complète SANS gants, à part pour la "petite toilette"

Et bien en stage, je n'ai jamais vu un soignant faire une toilette sans gants.

Comme je n'ai pas vu beaucoup d'endroits, j'aimerais savoir si c'est une pratique généralisée, ou si des IDE parmi vous faites une toilette sans gants.

Merci !

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : leilou

Plus 19 Moins 4

Tu es étudiante donc tiens toi en à ce que tu vois. Je pense que le port de gant durant toute la toilette est ensuite une question d'approche propre à chacun du corps de l'autre. C'est une forme de barrière soit pour s'isoler du peau à peau soit pour une question d'hygiène.

Il est vrai qu'à l'IFSI on nous apprend au maximum à humaniser notre approche du patient en ôtant les barrières liées à la pudeur tout en la respectant, aller au delà des apparences : déchéance d'un corps, difformité...

Bref, le gant est une barrière nécessaire pour l'hygiène à la base mais je pense que les soignants qui s'en servent pour tout le corps tentent soit de se protéger du peau à peau et donc des sensations liées au toucher, soit tout simplement des microbes ce qui peut être presque perçu comme insultant pour la personne toilettée car cela lui renvoit une image de personne sale...

Après je ne juge pas. On a tous une approche différente et de l'autre et de l'hygiène

Réponse n°2

Réponse postée par : Elsewhere

Plus 17 Moins 2

Bonjour,

J'ai lu attentivement chacune des réponses.

Vous parlez beaucoup de ce que vous avez appris à l'école et des théories qui accompagnent ces directives.
Je suis d'accord avec le fait que le port de gants durant toute la toilette peut être vécu par le patient comme une humiliation, une façon de lui faire comprendre qu'il est "sale" alors que ce n'est pas forcément le cas. De même, ce soin est effectivement très intime et il est d'autant plus important d'avoir un réel contact avec le patient et de le mettre à l'aise ... bien-sûr, il y a l'hygiène au sens strict du terme, petite toilette, mains du soignant lésées, peau du patient lésée, isolement contact ... personnellement, je travaille en USLD/EHPAD et les résidents sont régulièrement souillés d'urines ou de selles, ceci ne se limitant pas à la délimitation du change complet, j'utilise donc souvent des gants UU pour toute la toilette.

Quelques commentaires évoquent le fait qu'il peut y avoir une volonté de la part du soignant de mettre une distance avec le patient, ce que je comprends aussi. C'est notre métier, nous travaillons avec des humains, avec humanité et respect, mais devons-nous forcément aller jusque dans l'intime, au sens relationnel du terme ?

Par contre, aucun commentaire n'évoque la possibilité que le patient puisse être davantage gêné par l'intimité d'une toilette effectuée sans gant à usage unique que par le soin lui-même. Le patient hospitalisé ou placé n'a généralement pas demandé à être diminué de manière à ne plus pouvoir effectuer ses soins d'hygiène seul ... mais ces patients qui font l'objet de tant de théories apparemment universelles sont avant tout des êtres humains, et donc tous différents, comme nous.

Je pense, sincèrement, qu'en dehors des considérations purement hygiéniques autour des soins de nursing, il n'y a pas de meilleure façon de faire.
Pour qu'un soin si intime se passe au mieux, il faut que le soignant se sente bien et soit en accord avec sa pratique, avec ou sans gant, selon son ressentit et son vécu.
Pour qu'un soin si intime se passe au mieux, il faut que le patient soit à l'aise, préfère-t-il qu'on mette des gants ou non, selon selon son ressentit et son vécu (avez-vous pensé à interroger votre patient ? Ou êtes-vous simplement venu à sa rencontre avec votre théorie du contact patient/soignant ?).
Le contact peau à peau n'est pas la seule manière d'entrer en contact avec le patient et de le considérer, le dialogue compte plus que tout et vous n'en parlez pas. Quel serait l'intérêt d'effectuer une toilette sans gant UU pour un contact privilégié avec le patient sans lui adresser un bonjour, un sourire, lui permettre d'appréhender nos gestes et le déroulement du soin, installer un climat de confiance et une coopération patient/soignant ? Sans la parole ce n'est pas possible, et cette dimension est au moins aussi importante que de savoir si sous le gant de toilette il y a un gant en polypropylène ou non.

L'idéal serait certainement de pouvoir combiner règles d'hygiène, désir du patient et désir du soignant, ce qui est très compliqué (et comme tout idéal, utopique, sauf si le désir des deux parties se rejoignent).

Et vous, soignants, vous êtes-vous déjà mis réellement à la place du patient ? Si vous aviez besoin de soins de nursing (intervention chirurgicale, immobilisation physique après un accident, ...), comment aimeriez-vous que les soignants vous prennent en charge ?

Je finirai en évoquant à nouveau mon expérience personnelle. Exerçant dans le même service d'hébergement depuis 2 ans 1/2, je connais mes résidents et une certaine intimité s'est installée entre nous, ils font partie de mon environnement, je ne mets pas toujours des gants pour toute la toilette. Mais (je touche du bois), si je venais à avoir besoin de ce genre de soin pour moi-même, je ne souhaiterais pas avoir de contact direct avec les mains du soignant, parce que c'est simplement ce que je ressens, cela fait partie de mon vécu. Je suis très tactile mais, seulement avec les personnes qui me sont proches, qui ont touché mon âme, le soin est tout autre chose.

Réponse n°3

Réponse postée par : Neminou

Plus 16 Moins 2

Bonjour, je fais les toilettes sans gants sauf pour la partie intime

Réponse n°4

Réponse postée par : mimine575

Plus 11 Moins 1

Bonsoir, la toilette se fait sans gant. Je les mets juste pour la petite toilette ou si il y-a risque de contamination (coupure ou patient contaminé).

Réponse n°5

Réponse postée par : melanydu37

Plus 9 Moins 0

je suis également étudiante en soins infirmiers en tout début de deuxième année. Dans notre IFSI on prône aussi la toilette sans gants à usages uniques sauf au moment de la petite toilette. tu as de la chance, tu as vu des soignants porter des gants, cela est bien rare en tout cas pour ceux de la vieille école ;p moi dans tous mes stages, aucune ne portait de gants y compris pour la toilette intime.
le port de gants est important, pour toi et les autres patients, mais ne doit pas être utilisé à l'excès, quand notemment il n'y en a pas besoin, sur une peau saine, pourquoi mettre des gants à usage unique en plus du gant de toilette ;)

Réponse n°6

Réponse postée par : sarenne_2013

Plus 12 Moins 3

Je me pose la question quand vous parlez de contact.
Moi je fais la toilette avec des gants de toilette.
Donc que je porte des gants en latex en dessous ou pas le contact peau à peau n'existe pas.
Donc je ne vois rien de choquant à porter des gants.

Je mettrais juste une petite exception à ce que j'ai dit plus haut, pour les shampooings, je ne met pas de gants.

Réponse n°7

Réponse postée par : leilou

Plus 8 Moins 2

Je viens rajouter quelque chose pour ceux qui ne comprennent pas que le peau à peau ça existe lors d'une toilette.

En effet. Personnellement j'utilise mes deux mains lors d'une toilette. Donc il n'y a pas que la main avec le gant de toilette qui travaille. Pour ma part, dans un souci de confort du patient, j'utilise mes deux mains pour mobiliser un membre...

Idem pour ce qui est de mettre de la crème sur le visage ou aux pieds. Les gants...quelle horreur... ils sont nécessaire pour les patients infectés et pour la toilette intime ou quand nous soignants avons une plaie à la main.

Réponse n°8

Réponse postée par : jurian

Plus 7 Moins 2

je suis aussi étudiant. pour ma part, j'ai vu comme ca t'as été appris, pas de gants sauf pour la petite toilette. l'explication que j'ai eu a l'ifsi est que ca réduit ton sens du toucher, et comme tu l'as dit, on crée une rupture entre nous et les patients ou les résidents. en l'espace de trois stages, dont deux en ehpad, j'ai vu sans gants (sauf petite toilette). voila, j'èspère avoir été utile et bonne continuation :)

Réponse n°9

Réponse postée par : will

Plus 7 Moins 2

bonjour, pour ma part toilette sans gants sauf parties intimes et biensûr si j'ai la peau lésée.
Voila.

Réponse n°10

Réponse postée par : myrlasouris

Plus 4 Moins 1

L'ai toujours vu faire avec gants et en fais de meme pour une question d'hygiene et de distance.
je ne peux me laver les mains dans la chambre des patients donc avant de sortir de la chambre, apres la toilette, je jete les gants et hop un coup de solution hydroalcoolique en attendant un lavage plus poussé des mains.
De plus en tant que femme, ok pour la toilette sans gant eventuellement pour une femme (sauf toilette intime), mais pas pour un homme, distance pas assez marquée sans les gants.

Réponse n°11

Réponse postée par : Linda Le Mintier

Plus 3 Moins 0

Quel soin plus technique qu'une toilette ? Personnellement, je fais l'aide à la toilette, au lit ou au lavabo ou à la douche ou au bain sans gant à usage unique, sauf pour éviter contact avec les liquides biologiques (du patient ou de mes mains en cas de coupures).
Bien entendu, j'utilise un gant de toilette pour savonner ou doucher, mais lorsque je soulève un membre ou que je pose ma main sur une épaule ou quand je prends la main du patient, nos peaux se touchent et cela ne me gêne pas. Mais je reconnais ne pas avoir demandé l'avis des patients et je remercie Elsewhere de le suggérer. J'essaierai d'y penser à l'avenir. Et merci également pour le passage sur la communication indispensable à tout soin de qualité, le fait de communiquer est ce qui fait de nous des êtres humains !
Si je parle d'aide à la toilette et non pas de toilette, c'est que j'estime que je ne dois jamais faire à la place du patient ce qu'il peut et/ou veut faire lui-même. Et tant pis si cela demande quelques minutes en plus les premiers temps, car le patient investit ce temps-là pour notre avenir commun et ce sera du temps de gagné quand il aura retrouvé plus d'autonomie grâce à tous les mouvements qu'il peut faire au quotidien...

Réponse n°12

Réponse postée par : bellair

Plus 4 Moins 3

bonjour j ai ete aide soignante en pneumo et je mettait les gants pour la toilette intime et si le patient comportait un risque infectieux ou etait isoleret selon l integrite de l etat cutane, sinon pour ma part je prefere faire une toilette sans gants c plus agreable tant pour le patient que pour le soignant!!toucher la peau c est creer un contact avec le patient, eprouver des sensations qui peuvent montrer au patient que ce ne sont pas des numeros de chambre ou encore une toilette ,ou telle pathologie !

Réponse n°13

Réponse postée par : Fab29

Plus 3 Moins 2

bonsoir, j'ai appris à l'IFAS que l'on faisait une toilette sans gants sauf pour la toilette intime. c'est aussi ce que j'ai réalisé durant trois ans avec tous les patients que j'ai rencontrés (sauf cas exceptionnel de lésions cutanées ou de certains types d'isolement). certaines de mes collègues mettaient des gants pour l'intégralité de la toilette mais dans ce cas là il faut envisager de mettre une paire spéciale pour la toilette intime. le fait de porter ou non des gants durant l'intégralité de la toilette me semble dépendre de la distance que le soignant souhaite garder avec le patient. voilà ce que je peux vous dire.

Réponse n°14

Réponse postée par : titnadege

Plus 4 Moins 3

toilette sans gant sauf pour la toilette intime : rien n'est plus désagréable pour un patient que le contact avec des gants lors d'un soin d'hygiène. Avez-vous déjà essayé de vous laver sous la douche avec des gants? Ça frotte, ça rippe, ça colle, ça couine,...
Bref, la toilette est un soin intime qui nécessite la douceur du toucher, le peau à peau pour être suffisamment agréable pour le patient et lui faire un peu oublier la gêne provoquée par cette situation d'incapacité.

Évidemment, les gants sont indispensables pour la petite toilette, tant pour l'hygiène du soignant que pour celle du patient.

Bon courage pour la suite de tes études, Xavier!

Réponse n°15

Réponse postée par : infirmiere1989

Plus 9 Moins 8

Je travaille comme ide depuis 22 ans et je trouve inadmissible que l'on fasse une toilette avec des gants (à l'exception des parties intimes ou des cas spécifiques comme les isolements de contacts). Il ne faut pas oublier que le contact est un des point importants de notre boulot et que le gant peut être une gêne autant pour le soignant que pour le patient

Réponse n°16

Réponse postée par : igignie

Plus 2 Moins 1

La toilette au lit doit se faire sans gants sauf pour les parties intimes.
Si la personne a des lésions cutanées ou une maladie dermatologique contagieuse tu mets également des gants.
J'espère que ça t'aidera.

Réponse n°17

Réponse postée par : stefinfirm

Plus 2 Moins 1

Il faut mettre des gants pour la toilette intime. Où si le patient est porteur de lésions cutanées, ou en isolement quel qui soit.

Réponse n°18

Réponse postée par : popo_2013

Plus 5 Moins 5

Bonjour pour ma part je fais les toilettes sans gants sauf pour les parties intimes mais j'ai pu remarquer que mes collègues ASD faisaient la totalité de la toilette avec des gants. Je pense également que cela créer une distance avec le patient.

Réponse n°19

Réponse postée par : Ludivine

Plus 3 Moins 3

je fais toujours la toilette sans gants sauf bien évidemment pour la toilette intime, pour éviter les liquides biologiques. certains professionnels mettent effectivement des gants pour la toilette complète, seulement le patient n'est pas contagieux... normalement, le port des gants pour une toilette complète est pour les isolements contacts en plus de la combinaison. enfin, c'est ce qu'on nous enseigne dans notre ifsi et ce à quoi j'adhère...

Réponse n°20

Réponse postée par : lolli

Plus 2 Moins 2

bonjour, je suis IDEL depuis quelques années. Je ne me pose meme pas la question quand je travaille, les soins de nursing se font sans gant (a part bien sur lors de la toilette intime,d'une infection ou d'un risque de contamination). Celà me parait tellement evident, toucher une personne avec un bout de latex ne peut pas etre confortable pour le patient. Dans ce cas autant mettre la creme hydratante sur un visage ou faire les PE egalement avec des gants!!!!! Le soin passe avant tout dans le toucher. Juste une chose a faire apres chaque soin et ca on nous l'a à tous rabaché....le lavage de main!

Réponse n°21

Réponse postée par : igignie

Plus 2 Moins 2

La toilette au lit doit se faire sans gants sauf pour les parties intimes.
Si la personne a des lésions cutanées ou une maladie dermatologique contagieuse tu mets également des gants.
J\'espère que ça t\'aidera.

Réponse n°22

Réponse postée par : BARBAR10

Plus 10 Moins 11

Port de gants = précautions standard =si risque de contact avec du sang, des liquides biologiques, les muqueuses ou la peau lésée du patient, pour des patients porteurs de certaines BMR et si les mains du soignant comportent des lésions.Utilisés sans justification (comme par exemple pour la totalité de la toilette) ils sont source de contamination (puisqu'ils passent d'un site anatomique à un autre) et limitent l'obervance de l'hygiène des mains.

Réponse n°23

Réponse postée par : jurian

Plus 4 Moins 5

je rajouterais quelque chose.... après.. je ne suis qu\'un simple étudiant... mais comment faire une toilette sans sentir la peau de la personne ? sentir l\'état de la peau ? enfin, je ne vois pas ce en quoi ils peuvent être \"répugnants\" ? je trouve ce terme vraiment gênant et dégradant... je vexerais peut etre.. mais c\'est mon avis....

Réponse n°24

Réponse postée par : marie_2013

Plus 1 Moins 2

Pour ma part c'est sans gants sauf la toilette intime ; libre à toi ensuite d'adapter au cas par cas, en fonction de la pathologie de la personne et du risque de contamination ( plaie chez un patient HIV), en fonction de l'état de la peau ( psoriasis étendu notamment )mais le plus souvent possible je favorise le contact direct de mes mains avec la peau du patient.

Réponse n°25

Réponse postée par : marie_2013

Plus 1 Moins 2

Pour ma part c\'est sans gants sauf la toilette intime ; libre à toi ensuite d\'adapter au cas par cas, en fonction de la pathologie de la personne et du risque de contamination ( plaie chez un patient HIV), en fonction de l\'état de la peau ( psoriasis étendu notamment )mais le plus souvent possible je favorise le contact direct de mes mains avec la peau du patient.

Réponse n°26

Réponse postée par : vanessa21

Plus 2 Moins 3

bonjour,
je suis inf en soins intensifs, urgences et smur.lorsque je fais la toilette au lit de mes patients je ne mets pas de gants sauf pour la petite toilette.à l'epoque à l'IFSI on nous conseillait de mettre des gants mais si on le desirait et que l'on pouvait le defendre on pouvait ne pas en mettre.pour moi si le malade n'est pas infecté, ni très sale,...je ne mets pas de gants car je trouve que c'est lui dire qu'il est sale et ça me gene beaucoup

Réponse n°27

Réponse postée par : valerie_2013

Plus 1 Moins 2

Infirmière à domicile depuis deux ans, je pratique pas mal de nursing. Je n'utilise pas de gant pour les toilettes ni pour la toilette intime d'ailleurs. Si le patient est particulierement souillé de matières fécales, je prend discrètement une paire de gant en parlant d'autre chose.
J'ai particulierement à coeur de ne provoquer aucune gène chez mes patient. La toilette est je pense un soin trés délicat est complexe car il touche à l'intimité profonde de chacun et j'essai de l'adapter à chaque personne. Ceci dit, j'utilise des gants si j'ai une blessure, autant pour le patient que pour moi. Et lors d'une première fois je demande, préférez vous que j'utilise des gants?

Réponse n°28

Réponse postée par : jurian

Plus 6 Moins 8

je rajouterais quelque chose.... après.. je ne suis qu'un simple étudiant... mais comment faire une toilette sans sentir la peau de la personne ? sentir l'état de la peau ? enfin, je ne vois pas ce en quoi ils peuvent être "répugnants" ? je trouve ce terme vraiment gênant et dégradant... je vexerais peut etre.. mais c'est mon avis....

Réponse n°29

Réponse postée par : sarenne_2013

Plus 13 Moins 16

Je suis infirmière libérale, et je fais toutes mes toilettes avec gants.
Pour moi c'est une question d'hygiene personnelle et pour mes patients suivants.
Même si je me lave les mains avant et après, je préfère le port des gants.

Réponse n°30

Réponse postée par : lolli

Plus 0 Moins 3

bonjour, je suis IDEL depuis quelques années. Je ne me pose meme pas la question quand je travaille, les soins de nursing se font sans gant (a part bien sur lors de la toilette intime,d\'une infection ou d\'un risque de contamination). Celà me parait tellement evident, toucher une personne avec un bout de latex ne peut pas etre confortable pour le patient. Dans ce cas autant mettre la creme hydratante sur un visage ou faire les PE egalement avec des gants!!!!! Le soin passe avant tout dans le toucher. Juste une chose a faire apres chaque soin et ca on nous l\'a à tous rabaché....le lavage de main!

Réponse n°31

Réponse postée par : leilou

Plus 1 Moins 4

Je viens rajouter quelque chose pour ceux qui ne comprennent pas que le peau à peau ça existe lors d'une toilette.

En effet. Personnellement j'utilise mes deux mains lors d'une toilette. Donc il n'y a pas que la main avec le gant de toilette qui travaille. Pour ma part, dans un souci de confort du patient, j'utilise mes deux mains pour mobiliser un membre...

Idem pour ce qui est de mettre de la crème sur le visage ou aux pieds. Les gants...quelle horreur... ils sont nécessaire pour les patients infectés et pour la toilette intime ou quand nous soignants avons une plaie à la main mais jamais pour toucher une peau saine ou une partie non à risque.

Réponse n°32

Réponse postée par : cadau

Plus 0 Moins 4

bonjour,
Rapproches toi des précautions standard : le port de gants n'est justifié que pour se protéger ou protéger le patient : éviter tout contact avec les déchets, le sang et les liquides biologiques ou peau lésée. Alors sauf pour les parties intimes le port de gants n'est pas justifié durant la toilette.

Réponse n°33

Réponse postée par : riot

Plus 13 Moins 27

bonjour,
je suis infirmière et avant j'étais aide soignante et j'ai toujours fait mes toilettes avec gants. même si ça choque tant pis, mais ça me répugne de toucher à main nue pour laver. perso si on me lavait je n'aimerais pas ça.
à côté de ça je n'hésites pas à poser mes mains sur les patients quand il le faut.
le peau à peau c'est ok pour maman bb mais patient soignant c'est pas pour moi
sorry

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
230 rq / 1,369 sec