Espace Expert – Responsabilité

Bonsoir,

Je suis infirmière dans un service spécialisé . Au regard de la particularité des patients, les prescriptions sont ultra sécurisés, détaillé (dose/Pds/Kg Nmbre de jours de traitement, moment,...) et réalisés quotidiennement.

Donc on a récemment reçu un patient de qui nous vient d'un autre établissement. Pour ce patient, le médecin de Garde me délivre la prescription sur laquelle figure un vaccin à injecter le jrs même. (Vaccin qui figure sur une prescription individuelle mais qui relève d'une protocole collectif. En effet, ce vaccin devait être administré à 4 Patients différents ce jours). Après avoir fait le point avec le Dr sur les modalités d'administration du Vaccin, ce dernier me confirme l'autorisation de faire le Vaccin.

Après avoir réalisé le vaccin, et réalisé la traçabilité sur le plan de soins, j'ouvre le carnet de santé du patient et réalise que ce vaccin a été réalisé, il y a 10 jours et par conséquent ne devait être réalisé que dans un mois. Le Dr a été informé, une surveillance du patient a été mis en place et des mesures ont étés prise. On ne relève pas de conséquence sur l'état de Santé du patient.

Je précise que la prescription a été rédigé par le médecin du jours et que l'incident se passe sous la garde du médecin de nuit.

Cependant je me pose la question en terme de responsabilité. Dans cette situation la responsabilité de qui, qui est engagé? et à quel niveau?

Signaler un abus

Bonjour,

je souhaiterais savoir si ces actes relèvent de pratiques avancées infirmières :

- évaluation des signes de sevrage alcool par l'utilisation du score de CUSHMANN

- évaluation des signes de sevrage alcool par l'utilisation de l'échelle CIWA-Ar

- évaluation des consommations quotidiennes d'alcool chez un patient.

- évaluation des prises quotidiennes de Diazépam par un patient,

- En fonction d'un protocole médical, écrit et signé, modification éventuelle des doses de Diazépam journalières en fonction de l'évaluation des signes de sevrage alcool par les échelles CUSHMANN et CIWA-Ar

merci

Signaler un abus

Bonjour, je suis IDE et il me semblait qu'il était nécessaire d'obtenir un consentement écrit pour une recherche de sérologie HIV (hors AES). Je ne trouve pas de texte le vérifiant il ne parle que de consentement libre et éclairé sans notion d'écrit. Un simple accord oral est suffisant?

Signaler un abus

Dans un foyer d'accueil médicalisé une aide-soignante de nuit peut elle surveiller une perf s/c sans présence d'I.D.E. dans le foyer

Signaler un abus

une aide-soignante peut elle mettre un ovule en foyer de vie pour handicapés?

Signaler un abus

Bonjour, je suis actuellement en 3ème année d'infirmière. Je fais mon TFE sur les Prescription médicale / responsabilité IDE.

J'avais quelques questions à vous posez :

ma question est la suivante : En quoi une infirmière engage sa responsabilité lorsqu’elle met en œuvre une prescription médicale indéchiffrable, mal écrite ?






Mes questions :





Comment le vivent-elles (les ide)?

Qu’est ce qui leurs posent problèmes par rapport à cette prescription ?

Est-ce un risque pour elle ou pour la personne soignée ?

Qu’est ce qu’elles peuvent risquer ?

Le fait d’avoir informatisé les prescriptions médicales, est ce que cela diminue le risque d’erreurs ?

Les erreurs sont-elles moindres quand c’est une prescription écrite ou informatisé ?






Que font les infirmières qui n’arrivent pas à les lire ? IDE libéral ?

Merci



Signaler un abus

Bonjour,
on demande à l'équipe IDE de proceder, quotidiennement, à la quotation IGS2 des nos patients d'USC.

pour moi, ce score est un score médical et doit être fait par les médecins.

avez vous des références qui pourraient m'aider à prouver que ce sont aux médecins de coter les IGS (ou non d'ailleurs, je saurais admettre mon erreur 😉 ) ?

En vous remerciant.

Signaler un abus

La pharmacie effectue la mise en pilulier avec le système Oreus. Les prescriptions doivent donc être informatisées. La retranscription des prescriptions est interdite par l'IDE. Comment faire lorsque les médecins n'effectuent pas eux-mêmes les prescriptions à l'aide du logiciel mis à leur disposition par l'établissement ? Les instances acceptent-elles que les IDE soient obligés de travailler dans l'illégalité si les médecins ne coopèrent pas pour ce qui est e leur ressort ?

Signaler un abus

J'étais cadre de santé dans la fonction publique hospitalière ; actuellement en disponibilité pour convenances personnelles ; dans quel secteur puis je exercer mes fonctions d'IDE sans être rétrogradée (FPH) ? puis je être remplaçante en libérale ou travailler en privé ?

Signaler un abus

Bonjour,

Je suis étudiant infirmier en 3ème année et d'ici 15 jours si tout se passe bien je serais diplomé Dans le civil, je suis sapeur pompier volontaire (SPV). La question que je me pose alors est la suivante : Une fois le DE obtenu que faire face à une urgence vitale dans ma fonction de pompier en connaissant l'article R4311-14 du code de la santé publique ?

Je pose cette question car dans mon département, le SDIS (service départementale d'incendie et de secours) a pris le parti de ne recruter les infirmiers qu'après 2 ans d'expérience professionnelle. Qu'en est il pour ceux qui étaient déjà SPV ?

Signaler un abus
139 rq / 1,413 sec