Espace Expert – Vos droits

la pose d'un microlax est elle possible par une aide soignante

Signaler un abus

Bonjour, existe-il une possibilité de poursuivre une activité salariée à temps partiel (25%) au sein de l'hôpital public après une mise en retraite conventionnelle ?

Signaler un abus

Bonjour l'Aide-soignante en Ephad a t-elle pour obligation de donner un Microlax à un résident Merci

Signaler un abus

quant je me suis associee nous avons commencé à travailler toutes les deux puis nous avons pris une collaboratrice qui a signé un contrat de collaboration non salariée avec une1 clause de non concurrence mais la seconde collaboratrice n' à jamais signé de contrat .

Suis-je en droit de l'obliger à signer un contrat ?

Elle même est elle dans l'illégalité ?

Cela fait plus de 5 ans qu'elle travaille au cabinet sans contrat ?

Cordialement merci

Signaler un abus

L'infirmière peut-elle nous déléguer aux aide soignante des réfection de pansements tels que (alvyn , pommade cochon : pour les cors, verrue, ect....???)

Signaler un abus

Bonjour, je viens de m'abonner. Vais- je recevoir automatiquement le caducé aide-soignante ?

Merci de votre réponse,

Cordialement.

Signaler un abus

Bonjour, Aide soignant en Ehpad, l 'IDE me demande de pratiquer des injections insuline sur 2 résidants qui en ont pljsieurs fois par jour (l'IDE) travaille à mi temps et non remplacé. J'ai refusé. L'équipe fait pression pour que j'accepte et pense que cet 'acte' est bénin. Certaines collègues mettent en cause mes compétences. Je le vis mal. Dois je accepter ? En 2017, Que dit la loi exactement ?

Signaler un abus

Situation: Etablissement de 75 résidents, divisé en deux secteurs . Une infirmière par secteur ( env moitié des résidents chacune).

Lorsqu'une infirmière est en congé ou en arrêt maladie et que celle ci n'est pas remplacée .

Peux t on obliger l'infirmiére à prendre les deux secteurs en charge ?

Signaler un abus

Bonsoir,

Je suis infirmière dans un service spécialisé . Au regard de la particularité des patients, les prescriptions sont ultra sécurisés, détaillé (dose/Pds/Kg Nmbre de jours de traitement, moment,...) et réalisés quotidiennement.

Donc on a récemment reçu un patient de qui nous vient d'un autre établissement. Pour ce patient, le médecin de Garde me délivre la prescription sur laquelle figure un vaccin à injecter le jrs même. (Vaccin qui figure sur une prescription individuelle mais qui relève d'une protocole collectif. En effet, ce vaccin devait être administré à 4 Patients différents ce jours). Après avoir fait le point avec le Dr sur les modalités d'administration du Vaccin, ce dernier me confirme l'autorisation de faire le Vaccin.

Après avoir réalisé le vaccin, et réalisé la traçabilité sur le plan de soins, j'ouvre le carnet de santé du patient et réalise que ce vaccin a été réalisé, il y a 10 jours et par conséquent ne devait être réalisé que dans un mois. Le Dr a été informé, une surveillance du patient a été mis en place et des mesures ont étés prise. On ne relève pas de conséquence sur l'état de Santé du patient.

Je précise que la prescription a été rédigé par le médecin du jours et que l'incident se passe sous la garde du médecin de nuit.

Cependant je me pose la question en terme de responsabilité. Dans cette situation la responsabilité de qui, qui est engagé? et à quel niveau?

Signaler un abus

Bonsoir,

Je suis infirmière dans un service spécialisé . Au regard de la particularité des patients, les prescriptions sont ultra sécurisés, détaillé (dose/Pds/Kg Nmbre de jours de traitement, moment,...) et réalisés quotidiennement.

Donc on a récemment reçu un patient de qui nous vient d'un autre établissement. Pour ce patient, le médecin de Garde me délivre la prescription sur laquelle figure un vaccin à injecter le jrs même. (Vaccin qui figure sur une prescription individuelle mais qui relève d'une protocole collectif. En effet, ce vaccin devait être administré à 4 Patients différents ce jours). Après avoir fait le point avec le Dr sur les modalités d'administration du Vaccin, ce dernier me confirme l'autorisation de faire le Vaccin.

Après avoir réalisé le vaccin, et réalisé la traçabilité sur le plan de soins, j'ouvre le carnet de santé du patient et réalise que ce vaccin a été réalisé, il y a 10 jours et par conséquent ne devait être réalisé que dans un mois. Le Dr a été informé, une surveillance du patient a été mis en place et des mesures ont étés prise. On ne relève pas de conséquence sur l'état de Santé du patient.

Je précise que la prescription a été rédigé par le médecin du jours et que l'incident se passe sous la garde du médecin de nuit.

Cependant je me pose la question en terme de responsabilité. Dans cette situation la responsabilité de qui, qui est engagé? et à quel niveau?

Signaler un abus
1 2 3 15
148 rq / 1,535 sec