Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

L'infirmière peut-elle nous déléguer aux aide soignante des réfection de pansements tels que (alvyn , pommade cochon : pour les cors, verrue, ect....???)

Signaler un abus

Bonjour, je viens de m'abonner. Vais- je recevoir automatiquement le caducé aide-soignante ?

Merci de votre réponse,

Cordialement.

Signaler un abus

Bonjour, Aide soignant en Ehpad, l 'IDE me demande de pratiquer des injections insuline sur 2 résidants qui en ont pljsieurs fois par jour (l'IDE) travaille à mi temps et non remplacé. J'ai refusé. L'équipe fait pression pour que j'accepte et pense que cet 'acte' est bénin. Certaines collègues mettent en cause mes compétences. Je le vis mal. Dois je accepter ? En 2017, Que dit la loi exactement ?

Signaler un abus

Situation: Etablissement de 75 résidents, divisé en deux secteurs . Une infirmière par secteur ( env moitié des résidents chacune).

Lorsqu'une infirmière est en congé ou en arrêt maladie et que celle ci n'est pas remplacée .

Peux t on obliger l'infirmiére à prendre les deux secteurs en charge ?

Signaler un abus

Bonsoir,

Je suis infirmière dans un service spécialisé . Au regard de la particularité des patients, les prescriptions sont ultra sécurisés, détaillé (dose/Pds/Kg Nmbre de jours de traitement, moment,...) et réalisés quotidiennement.

Donc on a récemment reçu un patient de qui nous vient d'un autre établissement. Pour ce patient, le médecin de Garde me délivre la prescription sur laquelle figure un vaccin à injecter le jrs même. (Vaccin qui figure sur une prescription individuelle mais qui relève d'une protocole collectif. En effet, ce vaccin devait être administré à 4 Patients différents ce jours). Après avoir fait le point avec le Dr sur les modalités d'administration du Vaccin, ce dernier me confirme l'autorisation de faire le Vaccin.

Après avoir réalisé le vaccin, et réalisé la traçabilité sur le plan de soins, j'ouvre le carnet de santé du patient et réalise que ce vaccin a été réalisé, il y a 10 jours et par conséquent ne devait être réalisé que dans un mois. Le Dr a été informé, une surveillance du patient a été mis en place et des mesures ont étés prise. On ne relève pas de conséquence sur l'état de Santé du patient.

Je précise que la prescription a été rédigé par le médecin du jours et que l'incident se passe sous la garde du médecin de nuit.

Cependant je me pose la question en terme de responsabilité. Dans cette situation la responsabilité de qui, qui est engagé? et à quel niveau?

Signaler un abus

Bonsoir,

Je suis infirmière dans un service spécialisé . Au regard de la particularité des patients, les prescriptions sont ultra sécurisés, détaillé (dose/Pds/Kg Nmbre de jours de traitement, moment,...) et réalisés quotidiennement.

Donc on a récemment reçu un patient de qui nous vient d'un autre établissement. Pour ce patient, le médecin de Garde me délivre la prescription sur laquelle figure un vaccin à injecter le jrs même. (Vaccin qui figure sur une prescription individuelle mais qui relève d'une protocole collectif. En effet, ce vaccin devait être administré à 4 Patients différents ce jours). Après avoir fait le point avec le Dr sur les modalités d'administration du Vaccin, ce dernier me confirme l'autorisation de faire le Vaccin.

Après avoir réalisé le vaccin, et réalisé la traçabilité sur le plan de soins, j'ouvre le carnet de santé du patient et réalise que ce vaccin a été réalisé, il y a 10 jours et par conséquent ne devait être réalisé que dans un mois. Le Dr a été informé, une surveillance du patient a été mis en place et des mesures ont étés prise. On ne relève pas de conséquence sur l'état de Santé du patient.

Je précise que la prescription a été rédigé par le médecin du jours et que l'incident se passe sous la garde du médecin de nuit.

Cependant je me pose la question en terme de responsabilité. Dans cette situation la responsabilité de qui, qui est engagé? et à quel niveau?

Signaler un abus

Bonjour,

Le site web spécialiste des troubles bipolaires, Le Bipolaire, vous propose de nombreux articles sur la maladie bipolaire, anciennement du maniaco-dépressif .

Découvrir les symptômes, les traitements ainsi qu'effectuer un test bipolaire, tout est possible avec LeBipolaire . On y parle maladie, préjugés, sensibilisation ou encore type de bipolaire en toute neutralité . L'objectif principal est la sensibilisation de cette pathologie méconnue touchant directement plus de 3% de la population mondiale !!! La définition bipolaire exacte n'existe pas, c'est bien plus complexe qu'une simple phase maniaque entrecoupée de périodes de dépression, c'est une maladie différente d'un patient à l'autre, et où le diagnostic est souvent établi trop tardivement ...

Un réseau social et un forum bipolaire sont également disponibles où l'inscription est gratuite et permet à toutes les personnes souffrant de bipolarité, ainsi que leurs proches, de pouvoir s'entraider, se conseiller ainsi que témoigner concernant le trouble bipolaire .

Un annuaire pour les professionnels de santé mentale est également en ligne où vous pouvez contacter directement le spécialiste via un formulaire . L'inscription est totalement gratuite pour les professionnels .

N'oublions pas qu'un bipolaire est avant tout un être humain hypersensible qui n'a pas demander à avoir des troubles du comportement et de l'humeur .

Merci et Bonne journée à tous,

Signaler un abus

Bonjour,

je souhaiterais savoir si ces actes relèvent de pratiques avancées infirmières :

- évaluation des signes de sevrage alcool par l'utilisation du score de CUSHMANN

- évaluation des signes de sevrage alcool par l'utilisation de l'échelle CIWA-Ar

- évaluation des consommations quotidiennes d'alcool chez un patient.

- évaluation des prises quotidiennes de Diazépam par un patient,

- En fonction d'un protocole médical, écrit et signé, modification éventuelle des doses de Diazépam journalières en fonction de l'évaluation des signes de sevrage alcool par les échelles CUSHMANN et CIWA-Ar

merci

Signaler un abus

la CPAM du 56 a changé son discours sans vouloir nous faire un écrit elle affirme qu'en cas d'AT que nous ayons ou pas une AVAT les frais medicaux occasionnés par un AT (hospi, ttt ect....) en charge par la cpam c'est a dire en maladie si pas AVAT..... (imaginez une trithérapie pour une hépatite occasionnée par une piqure avec aiguille souillée...... régime maladie ?

Signaler un abus

la premiere : l'injection de rophilac peut elle etre faite a domicile ?

Signaler un abus

mon employeur (etablissement privé convention 1951) peut t'il m'obliger à travailler de nuit plusieurs jours dans le mois puis repasser de jour, pour cause de penurie de personnel sur arret de travail et arret maladie ( sachant que je suis en CDD jusqu'au 31 aout sur un remplacement de congé maternité , de jour ?), sachant que ces nuits sont pas payées en heures de nuit mais recuperées en jours de congé / aux heures de jours normalement effectuées....

Signaler un abus

Je prépare un travail pour l'IFSI sur la distance générée par le port des gants lors des soins.

Dans notre IFSI, on nous enseigne la toilette complète SANS gants, à part pour la "petite toilette"

Et bien en stage, je n'ai jamais vu un soignant faire une toilette sans gants.

Comme je n'ai pas vu beaucoup d'endroits, j'aimerais savoir si c'est une pratique généralisée, ou si des IDE parmi vous faites une toilette sans gants.

Merci !

Signaler un abus

Eternelle question, à laquelle je n'arrive pas à trouver de réponse claire et précise : combien de cm d'air dans une tubulure de perfusion peuvent t'ils être mortel? Parce que moi, ça me fait flipper +++, et dès que je vois une bulle, même petite, j'angoisse !

Signaler un abus

Bonjour,

Etudiante en 3éme année, Je suis actuellement entrain de cloturer mon travail de fin d'étude. Je dois présenter une question de recherche qui prend en compte des notions et des concepts que j'ai déjà étudié, ou qui sont ressortis d'une recherche sur le terrain (entretiens auprès d'IDE libéraux).

J'aurais souhaité votre avis sur ma question qui est:

"Quel positionnement pour l'infirmière libérale entre réponse à des impératifs économiques et respect de ses engagements professionnels ?"

Cette question vous choque t'elle?
J'ai peur que certains professionnels libéraux se sentent "attaqués" avec une question comme celle ci, alors que ce n'est pas du tout le sens que je veux lui donner... Seulement lors de mes entretiens, je me suis rendu compte que la notion de clientèle dans les soins à domicile, pouvait avoir des répercussions sur ce que l'infirmière libérale peut mettre en oeuvre auprès du patient.

Si certains d'entre vous pouvez me donner leur avis, cela m'aiderais beaucoup pour la suite...
Cordialement
Julie.

Signaler un abus

Bonjour !

Je suis en stage en psychiatrie, et un IDE a une manière bizarre de gérer les IM.

Déja, il fait chauffer les ampoules d'Haldol decanoas au bain-marie pour "limiter la douleur". Vous connaissez ?

Et puis, quand il a 2 produits à injecter, il injecter le premier médicament, désadapte la seringue de l'aiguille MAIS LAISSE l'aiguille en place, remet une autre seringue pleine, bouge un peu l'aiguille et injecte le 2ème médoc.

Je trouve ça franchement bizarre. Mais pour lui pas de pb. Il a 30 ans d'expérience, et je crois que je le saoule un peu avec mes questions...

Si quelqu'un peut me donner des pistes pour injecter 2 médicaments en IM...Merci !

Signaler un abus

Bonjour !

Je suis en train d'encadrer une étudiante, qui me prend (gentiment!) pour une criminelle, parce que je manipule les rampes de perfusion à mains nues, juste après friction hydro alcoolique.

Pour elle, la manipulation doit se faire avec des compresses sèches.

J'ai pourtant l'impression de ne pas faire de faute d'asepsie avec mes mains propres.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce qu'il y a des directives nationales , je n'en trouve pas ?

Signaler un abus

Bonjour
Je quitte le centre hospitalier dans lequel j'excerce depuis janvier 2004 pour m'associer avec un ami en libéral.
Je me susi renseigné auprès de la Cpam qui me demande un justificatif de mon adhésion à l'ordre infirmier. Or en regardant les articles édités par actusoins, sauf erreur de ma part on ne peut pas vraiment "m'obliger" à y adhérer.
D'autant plus que si j'y adhère maintenant je vais devoir encore débourser en Avril et je trouve cela "scandaleux"

Ai je une obligation d'adhésion??

Merci pour vos réponse ..

Signaler un abus

L'anesthésiste m'a demandé de donner un Acupan sur un sucre à un patient algique,

La raison du sucre c'est pour ne pas avoir les effets indésirables de la voie Intraveineuse.

Est ce que cela relève de la sorcellerie ou c'est vrai ?

Signaler un abus

Bonjour !

Je me pose la question parce que là où je vais en stage j'ai plein de versions différentes.

Dans une réa on prélèvait tout le temps sur un KT central,là où je suis, on me dit qu'on ne prélève JAMAIS sur un KTC, trop de risque de le boucher !

Qui a raison ?

Merci !

Signaler un abus

Je remarque qu'il à beaucoup de questions sur l'ordre infirmier et que de nombreuses remarques sont concernant celui-ci sont négatives j'aimerais comprendre pourquoi ? J'ai un peu de mal à comprendre.

Merci d'avance pour vos réponses.

Signaler un abus
1 2 3 37
158 rq / 1,507 sec