Maladies professionnelles : L’asthme en recrudescence à l’hôpital

Dans son dernier rapport annuel, le Réseau National de Vigilance et de Prévention des Pathologies Professionnelles (RNV3P) révèle un développement inquiétant d’asthmes professionnels dans le secteur hospitalier, alors même que cette pathologie ne cesse de diminuer dans d’autres secteurs professionnels.

Maladies professionnelles :  L'asthme en recrudescence à l’hôpitalÀ l’hôpital, on soigne les patients asthmatiques… et on le devient ! En effet, l’utilisation croissante de certains produits désinfectants dans le secteur hospitalier serait responsable d’une recrudescence massive d’asthmes chez le personnel soignant.

Chaque année, le réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P), qui dépend désormais de l’L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), publie un rapport dressant un état des lieux quant aux principaux risques professionnels. Le but : maintenir une vigilance et mettre en place une prévention des risques.

Dans son dernier rapport, publié en octobre, le RNV3P met en lumière les pathologies respiratoires comme les plus fréquemment recensées (24 %) en terme d’affections professionnelles, viennent ensuite les troubles mentaux et du comportement (22 %), les pathologies cutanées (17 %), les maladies ostéoarticulaires (16 %), les tumeurs (7,6 %) et les pathologies de l'audition (5,6 %).

Une augmentation très importante des cas d’asthmes dans les secteurs de la santé et du social. 

Parmi les phénomènes émergents observés, le RNV3P signale une augmentation très importante depuis 2001 des cas d’asthmes dans les secteurs de la santé et du social. C’est d‘autant plus frappant que globalement, l’ professionnel a nettement reculé grâce à une prévention ciblée notamment dans des secteurs comme l’industrie du plastique et du caoutchouc.

En cause à l’hôpital, les nouveaux produits de désinfection composés de biocide ou d’ammonium quaternaire, particulièrement toxiques. Ainsi le rapport constate que lorsqu’on regarde qui est atteint d’asthme professionnel dans le secteur de l’Éducation Nationale, de l’hôtellerie, de la restauration ou encore des services à la personne, il s’agit dans la très grande majorité des cas des personnels d’entretien, en contact avec de tels produits !

Ainsi se dessinent de nouveaux risques professionnels. Mais s’il n’est aujourd’hui pas question de freiner l’usage de produits désinfectants à l’hôpital, au risque de voir exploser les maladies nosocomiales, il est sans doute urgent de réfléchir à la mise en place de mesures de prévention pour le personnel le plus exposé et un dépistage précoce permettant une prise en charge rapide et adapté.

Pour aller plus loin :

Les données recueillies par le RNV3P participent notamment à l'identification et à la reconnaissance des maladies professionnelles indemnisables. Ainsi, par exemple, 2/3 des asthmes et 1/3 des dermatoses allergiques en relation avec le travail, vus au sein du réseau, sont considérés comme indemnisables en maladie professionnelle.

Émilie Gillet

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

11 réponses pour “Maladies professionnelles : L’asthme en recrudescence à l’hôpital”

  1. Jeanine dit :

    ma fille est asthmatique depuis peu peut etre es-ce du à son travail!!!

  2. Coralie dit :

    asthmatique dit risque car poussier etc risque de crise moi j ai pas ça mes mon rhume ma fait faire une crise heureusement que j été pas asthmatique car j y serais passer a coup sur!!!

  3. Severine dit :

    Etant asthmatique certains produits st tres agressifs malgré le port du masque!!!

  4. Alexandra dit :

    Moi qui suis déjà asthmatique, et ben on dirait que ça va pas s’arranger…

  5. Katia dit :

    faut réviser les systèmes de ventilation/aération….

  6. Samia dit :

    je n’arrête pas de demander aux collègues de pulvériser les désinfectants sur du papier essuie-tout ou des lingettes au lieu de le faire sur les surfaces où les particules s’envolent partout (et surtout dans les poumons)…

  7. Carine dit :

    pour plus de renseignement je reste a votre disposition

  8. Carine dit :

    je travail avec une société qui lutte contre l’asthme et les allergies nous sommes validé par la médecine international http://www.youtube.com/watch?v=dtTMK5fiKjE&feature=related

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
250 rq / 3,400 sec