Le ministère condamne des “violences inacceptables”

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la santé et des sports, regrette profondément les violences inacceptables commises en marge de la des

Une manifestation d’infirmiers anesthésistes a eu lieu ce jour à l’appel de la CGT et de Sud à Paris aux abords du et des sports. Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la santé et des sports, regrette profondément les violences inacceptables commises en marge de la manifestation des infirmiers anesthésistes.

Alors qu’une délégation était reçue, comme convenu par le ministère de la santé et des sports, des éléments incontrôlés et extrémistes se sont livrés à des actes de violences. Des projectiles ont notamment été lancés contre la façade du ministère, mettant en danger de manière avérée, la sécurité des agents travaillant à l’intérieur des locaux.
Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la santé et des sports, regrette profondément ces actes de indignes de professionnels de santé qui sauvent des vies au quotidien. Ces actes sont inacceptables et ne s’inscrivent pas dans la démarche de dialogue qui est celle des organisations représentatives de la profession.
La ministre rappelle que dans le cadre de ce dialogue, un engagement a été pris pour qu’aboutisse avant la fin de l’année 2010 le processus de mastérisation du diplôme d’infirmier anesthésiste.
La ministre réaffirme son estime à l’ensemble du personnel soignant dont le professionnalisme et la compétence sont reconnus par tous.

Source : communiqué du Ministère de la santé et des Sports

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
235 rq / 2,634 sec