Les 16 propositions des Infirmiers libéraux en PACA pour l’avenir de leur profession

A l'occasion d'un grand débat organisé par l'URPS PACA, en amont et pendant le 6e forum de l'infirmière libérale en PACA, les infirmiers libéraux ont pu se prononcer sur des propositions visant à améliorer leur avenir. Leurs contributions ont été inscrites dans un livre blanc remis à la Préfecture. 

Les 16 propositions des Infirmiers libéraux en PACA pour l'avenir de leur profession

Lucienne Claustres-Bonnet (à gauche), présidente de l'URPS PACA et Catherine Kirnidis, présidente du SNIIL (à droite), à l'occasion du débat public organisé lors du 6e forum de l'infirmière libérale en PACA. © M.Surbled

"Démoralisée, incertitude, difficile, morose, perte de sens, sentiment d'abandon et de non reconnaissance, méprisée, oubliée, dégradation des conditions de travail, absence d'évolution de la profession, profession maltraitée par les autres professionnels et par les gouvernant, etc.". Les témoignages des IDEL ayant participé au grand débat - d'abord par voie électronique, puis lors d'une réunion publique au 6e forum de l'infirmière libérale en PACA - sont affligeants. 

"Il faut faire évoluer notre profession, car on a du mal à se faire écouter et entendre", a expliqué d'emblée Lucienne Claustres-Bonnet, présidente de l'URPS PACA, lors du forum. "C'est un beau métier avec beaucoup de contraintes. Nos compétences sont ignorées. On a une dégradation importante des conditions de travail et une peur de la disparition des infirmières libérales au profit des maisons de santé. On a aussi des réflexions d'une justesse rare : on est le pivot central du système. Notre profession est en pleine mutation et il faut amorcer le virage. Notre rôle est de plus en plus indispensable pour conserver les personnes à domicile dans un contexte où les soins hospitaliers se dégradent et coûtent cher, mais aussi dans un contexte où les soins hospitaliers étant chers, on met les gens à la porte...", a-t-elle exposé. 

Face à un public attentif d'infirmiers et infirmières, la présidente a proposé un débat. Quelles propositions concrètes  faire remonter aux instances pour que la situation s'améliore ? Quelles revendications seraient prioritaires ? 

Sur la base d'une collecte de témoignages relatifs au sentiment et à l'avenir de la profession, ainsi que de suggestions d'évolutions du métier, et à l'issu d'un vote, seize propositions (voir encadré ci-dessous) ont été retenues par l'URPS. Elles ont depuis été remises à la préfecture.

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Les seize propositions retenues par les Infirmières libérales ayant participé au grand débat organisé par l'URPS PACA

1- Revaloriser l'ensemble des actes y compris les déplacements

2- Adapter la NGAP à l'évolution de notre exercice en incluant les transferts de compétences, les actes de prévention, de surveillance et de suivi pour l'ensemble des pathologies chroniques et le suivi des plaies; suppression des notions de temps

3- Reconnaître les critères de pénibilité de la profession infirmière pour l'obtention de la retraite

4- Retrait de l'article 11B de la nomenclature "seul l'acte du coefficient le plus important est coté à 100%, le second acte réalisé lors de la même séance est coté à 50%, les actes suivants ne donnent pas lieu à honoraires"

5- Intégrer dans nos compétences les pratiques quotidiennes des infirmiers afin d'encadrer légalement notre exercice (suivi diabète, AVK, HBPM, gestion des traitements médicamenteux, etc.)

6- Reconnaître et rémunérer le rôle pivot de l'infirmière libérale dans la coordination : avec le médecin traitant, le pharmacien, le laboratoire, le kinésithérapeute, les structures hospitalières publiques et privées, la famille et l'entourage, les services sociaux et médico-sociaux, les prestataires de service, le SSIAD, l'HAD, les mandataires de justice, etc.

7- Prendre fiscalement en compte le fait que les infirmiers utilisent beaucoup leur voiture : avantage pour l'achat de véhicules électriques et/ou avantages fiscaux sur le carburant (idem taxi et ambulance)

8- Elargir le droit de prescription des infirmières pour les antiseptiques, les compléments alimentaires, le sérum physiologique, le renouvellement des ordonnances à l'identique des patients atteints de pathologies chroniques

9- Créer le statut d'infirmière référente

10- Prendre en compte les diplômes complémentaires des Infirmières libérales : DIU ou DU à l'identique des professions médicales, puéricultrice, IBODE, IADE, IPA, doctorat et prévoir une validation des acquis

11- Etablir un partenariat avec l'Assurance maladie non basé sur la répression

12- Revoir les critères d'inclusion des structures de prise en charge à domicile des patients, en respectant le libre choix du patient, et en proposant une convention unique entre chacun des acteurs (SSIAD, HAD, SPASAD, etc.)

13- Instituer la consultation infirmière de bilan vaccinal avec prescription des vaccins

14- Revoir en profondeur la formation initiale pour la rendre plus concrète et plus adaptée à l'exercice professionnel et permettant une perspective de carrière

15- Inclure dans l'exercice professionnel les actes de télémédecine

16- Accélérer le développement des outils numériques intuitifs

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
243 rq / 1,559 sec