Reconnaissance vocale : pourquoi équiper les infirmières ?

Tous les professionnels de santé produisent des données patients. Pour une prise en charge de la meilleure qualité qui soit, ces données doivent être centralisées et partageables. Les infirmières jouent un rôle clé dans cette chaine de la prise en charge car elles doivent capturer un grand nombre d’informations auprès des patients. La reconnaissance vocale peut les soulager en allégeant les contraintes liées à la saisie de ces données dans le dossier de soins et en leur redonnant du temps de soins.


Cet article est une publi-information de Nuance Communications

Reconnaissance vocale : pourquoi équiper les infirmières ?50% du temps de travail des infirmières n’est pas consacré aux soins

Selon une étude*, les infirmières passent plus de 3 heures par jour à renseigner les dossiers patients informatisés. 62% d’entre elles rencontrent des problèmes avec l’usage de ces systèmes. Elles sont souvent obligées de décaler dans le temps la saisie des informations médicales, du fait de leur rythme de travail. Disposant de supports mobiles en nombre insuffisant, 64% des infirmières remplissent les dossiers de soins lorsqu’elles ont un moment durant la journée de travail.
Avec une population vieillissante, la demande de soins devient plus importante. Le surcroît de travail repose en bonne partie sur les épaules du personnel infirmier. Et cela occasionne une multiplication des tâches. « On passe plus de temps à la gestion des dossiers patients, y compris les tâches administratives informatisées, qu’avec les patients », souligne une Infirmière en service de diabétologie au sein d’un Centre Hospitalier.

Des exigences qualité accrues

 Le dossier de soins n’échappe pas aux exigences qualité car il est un élément essentiel à la bonne coordination des soins et à la qualité de la prise en charge. Un dossier de soins bien renseigné et complet, c’est aussi un meilleur codage des actes en vue de leur facturation. Néanmoins, le temps consacré à documenter le dossier de soins se fait parfois au détriment du temps dédié aux soins et de l’équilibre vie privée/vie professionnelle, générant surmenage, stress et épuisement professionnel chez les infirmières.

Libérer 30 mn à 1H30 par jour 

Il y a bien un souhait que toutes les infirmières partagent : pouvoir consacrer plus de temps à leurs patients. Interrogées dans le cadre d’une enquête sur les défis de la documentation médicale en France*, elles estiment consacrer trop de temps à renseigner les dossiers de soins et à la ressaisie de leurs notes manuscrites dans les dossiers patients informatisés. Pourtant, 30 mn à 1H30 par jour : c’est le temps que les infirmières peuvent gagner en utilisant la reconnaissance vocale au curseur de Nuance. Par exemple, au Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph, les infirmières de triage aux urgences, qui sont très challengées sur le temps, utilisent la reconnaissance vocale de Nuance. Cette technologie contribue à optimiser le temps de passage aux urgences des patients.

L’intelligence artificielle au service des infirmières

Dragon Medical Direct est une solution conçue sur des technologies d’Intelligence Artificielle. L’utilisation des réseaux neuronaux et de l’apprentissage profond contribue à apporter une précision et une qualité inégalée à la reconnaissance de la parole. Dragon Medical Direct ne nécessite pas d’apprentissage. La dictée est immédiate et son utilisation très simple. Ainsi, les utilisateurs l’adoptent très rapidement. La reconnaissance vocale favorise, en outre, la collaboration entre les services. Les informations sont, en effet, plus rapidement disponibles pour l’ensemble des effecteurs intervenant autour du patient.

La reconnaissance vocale n’est donc pas l’apanage des médecins. Le personnel infirmier peut lui aussi en bénéficier pour gagner en temps, en qualité et en confort de travail.

Pour en savoir plus, rendez-vous à la Paris Healthcare Week, stand O62, pour tester Dragon Medical Direct de Nuance et découvrir une nouvelle solution alliant mobilité et reconnaissance vocale.

En savoir plus sur : les solutions de Nuance pour les établissements de santé et les infirmières

En savoir plus

*Enquête réalisée par Les Echos Etudes pour le compte de Nuance en octobre 2016 – « Les défis de la documentation médicale en  France. »

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
434 rq / 2,139 sec