Agnès Buzyn veut redonner du souffle aux Ehpad

La ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn, a évoqué sur la Chaîne parlementaire mi-janvier certaines des mesures qu'elles compte prendre pour améliorer la prise en charge des personnes âgées en Ehpad et les conditions de travail des professionnels qui les soignent. Entre autres, 20 000 postes supplémentaires et un système de notation des Ehpad.

Agnès Buzyn veut redonner du souffle aux Ehpad

Le système de « prise en charge » des personnes âgées, « pensé dans les années 2000 pour des personnes moins dépendantes » est « à bout de souffle », a estimé Agnès Buzyn lors de son interview sur la Chaîne parlementaire. Il n'a pas non plus été « pensé avec les personnes concernées », a-t-elle souligné : « aujourd'hui, en démocratie sanitaire, on doit repenser les systèmes pour les adapter au mieux aux besoins et aux demandes des personnes concernées ».

Les retours de la grande consultation nationale en ligne en octobre et novembre 2018, largement en faveur du maintien à domicile, devraient éclairer la ministre dans la préparation de la loi sur le grand âge et l'autonomie pour qu'elle réponde aux enjeux d'aujourd'hui - et de demain.

20000 postes supplémentaires

Du côté des établissements et des professionnels, qui ont exprimé avec force ces derniers mois une souffrance au travail devenue insupportable, « nous devons augmenter le ratio personnels/résidents », a reconnu Agnès Buzyn. Il est en effet plus bas en France que dans d'autres pays comparables. Mais le manque de personnel varie d'un établissement à un autre, a-t-elle ajouté.

Pour autant, la ministre a rappelé que la feuille de route qu'elle a présentée l'année dernière prévoit « la création de 20000 postes supplémentaires financés par l'Assurance maladie ». Encore faudra-t-il les pourvoir alors que 60000 postes d'aides-soignants en Ehpad ne sont déjà pas pourvus...

La ministre souhaite donc « donner envie de travailler en Ehpad », une tâche pour le moins ardue si des moyens supplémentaires importants ne sont pas débloqués car les modifications en termes d'organisation ne feront pas tout.

Pour offrir une meilleure reconnaissance de la pénibilité de leur travail, « nous travaillons pour 2019 à proposer une prime pour les aides-soignants en Ehpad », a annoncé Agnès Buzyn. Elle a aussi indiqué qu'un groupe de travail sur la bientraitance en Ehpad allait bientôt présenter une feuille de route sur la « bientraitance institutionnelle » et les moyens de la favoriser comme « l'esprit d'équipe, la formation, des carrières moins longues ».

Par ailleurs, elle estime nécessaire de ne pas réserver des établissements aux personnes atteintes de maladies neurodégénératives, dont la prise en charge est particulièrement éprouvante pour les professionnels, et de former davantage les aides-soignantes à ce type d'accompagnement.

Tripadvisor des Ehpad

La ministre a souligné aussi qu'un financement spécifique de la dépendance doit être instauré, ce qui va dans le sens des déclarations du président de la République en faveur de la création d'un cinquième risque.

Mais elle a visité des « Ehpad publics avec un coût d'hébergement autour de 1800€ par mois qui offrent une vraie qualité de vie grâce à un projet d'équipe et qui répondent aux enjeux d'accompagnement et de qualité ».

Une sorte de « Tripadvisor* » des Ehpad, un système de notation des établissements sur le modèle de celui qui existe à la HAS pour les hôpitaux est en préparation, a également indiqué la ministre. Qui a aussi rappelé que sa feuille de route prévoit qu'une infirmière de nuit et du matériel de télémédecine seront présents dans les Ehpad à l'horizon 2021.

Agnès Buzyn a aussi promis que l'accent sera mis dans la future loi sur la prévention de la perte d'autonomie, un domaine dans lequel la France, curative par excellence, a pris beaucoup de retard.

Olivia Dujardin

*C'est Elisabeth Martichoux, la journaliste qui a interviewé Agnès Buzyn sur LCP, qui a employé l'expression "Tripadvisor des Ehpad" et non la ministre elle-même. Cette dernière a néanmoins acquiescé à cette comparaison. 

Voir ou Revoir l'émission sur LCP.fr et dates des prochaines diffusions sur LCP TNT et LCP 100%

Lire aussi : Ehpad : une intersyndicale et l’AD-PA s’élèvent contre une prime annoncée pour les “seuls” aides-soignants de la fonction publique hospitalière

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
236 rq / 1,585 sec