Renforcer la prise en compte du point de vue du patient : une priorité pour la HAS

La Haute autorité de santé (HAS) a publié hier, les résultats 2018 de la qualité et de la sécurité des soins dans les établissements de santé français. Elle a défini dans ce cadre, ses priorités pour les deux années à venir. L'une concerne le renforcement de la prise en compte du point de vue des patients. 

La HAS va, "en premier lieu, renforcer la mesure de la qualité directement auprès des patients et élargir les patients traceurs en visite de certification", explique un communiqué publié sur le site de la HAS. 

Mesure de la qualité perçue (satisfaction), mesure de leur expérience de la prise en charge, mesure du résultat clinique rapporté par les patients : la HAS prévoit d'étendre son dispositif e-Satis (dispositif de mesure de l'expérience et de la satisfaction des patients, déployé nationalement dès 2016) à la mesure de l'expérience et la satisfaction des patients en service de soins de suite et de réadaptation et en HAD (Hospitalisation à domicile). 

Elle s'intéressera par ailleurs, en partenariat avec l'INCa (Institut national du cancer), aux résultats cliniques rapportés par les femmes atteintes d'un cancer du sein et mettra à disposition des professionnels un questionnaire validé de mesure de l'expérience patient lors d'un épisode de soins. 

Enfin, la HAS déploiera "de manière conséquente" les patients traceurs et développera la culture de la mesure auprès des patients dans les établissements de santé lors des visites de certification. 

"Le renforcement de la mesure de la qualité auprès des patients s'inscrit dans la volonté de faire de l'engagement des usagers une priorité (projet stratégique HAS 2019-2022)", explique la HAS. Convaincue en effet qu'il n'y a pas d'optimisation possible de la qualité et de la sécurité sans participation active des personnes directement concernées, la HAS prévoit de les renforcer dans leur capacité à en être eux-mêmes les acteurs.

A titre d'exemple, elle poursuit le renforcement de l'implication du patient dans la sécurité des soins par le déploiement du programme PACTE (programme d'amélioration continue du travail en équipe). Elle prévoit également de renforcer sa politique d'information des usagers. Au plan institutionnel, la HAS publiera dans les jours qui viennent un appel à candidatures pour constituer un Conseil pour l'engagement des usagers qui agira comme un groupe d'appui et de ressources pour éclairer et développer la politique de la HAS dans ce champ.

Rédaction ActuSoins 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
225 rq / 1,965 sec