La députée Christelle Dubos nommée secrétaire d’Etat auprès d’Agnès Buzyn

La députée de la 12e circonscription de la Gironde, Christelle Dubos, a fait son entrée hier au gouvernement aux côtés d'Agnès Buzyn. 

Christelle Dubos et Agnès Buzyn / copie d'écran Twitter, compte de Christelle Dubos. @duboschristelle

Depuis son arrivée à l'Assemblée Nationale en 2017 en qualité de députée LaRem, Christelle Dubos avait été remarquée durant l'examen du projet de loi Elan (évolution du logement, de l'aménagement et du numérique), pour lequel elle était co-rapporteur du texte, en charge des volets liés à la co-propriété et à la location. 

Avant son mandat de députée, puis de secrétaire d'Etat auprès d'Agnès Buzyn, elle a exercé 20 ans, en qualité de travailleuse sociale, dans l'insertion sociale et professionnelle. 

Elle est également membre de l'Observatoire de l'éthique publique. 

La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, s'est dite "très heureuse" de voir arriver Christelle Dubos, lors d'une cérémonie d'accueil de la nouvelle secrétaire d'Etat. 

Dans une "première période", la nouvelle secrétaire d'Etat s'appropriera les sujets. "Mais nous pensons que dans les semaines ou mois qui viennent, certains dossiers pourront lui être confiés de façon plus spécifique, notamment ceux relatifs à l'insertion professionnelle et au travail social qui sont une des composantes importantes du plan de lutte contre la pauvreté", a expliqué Agnès Buzyn tout en excluant de la cantonner uniquement à ces sujets.

Cette nomination intervient dans les contextes de la transformation du système de santé, du plan de lutte contre la pauvreté, des présentations des lois de bioéthiques, de la transformation des systèmes de retraite, d'accompagnement du grand-âge et de la perte d'autonomie et de l'annonce prochaine d'une stratégie de l'enfance. 

"Je suis dès à présent à ma tâche, Madame la ministre. Cette mission sera exigeante, mais vous l'avez rappelé, elle sera aussi passionnante, j'y suis prête avec vous", a déclaré Christelle Dubos lors de la cérémonie. Elle a souligné vouloir poursuivre "l'objectif d'être utile, en cohérence avec [ses] engagements précédents", a déclaré Christelle Dubos. 

"Ce ministère impose de l'humilité, et, pour avoir travaillé dans le monde de l'insertion sociale et professionnelle, [savoir] combien cette qualité est indispensable".

Rédaction ActuSoins (avec APM)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
195 rq / 1,693 sec