Décret d’inscription automatique à l’ONI : ce que cela change pour les infirmiers et infirmières

Depuis le 13 juillet 2018, le décret automatique d’inscription à l’Ordre est effectif. Une mise en vigueur tardive, puisque la création de l’Ordre remonte à 2006.

Patrick Chamboredon, président de l'ONI ordre national des infirmiers

Patrick Chamboredon, président de l'ONI. © M.Surbled / ActuSoins

« L’inscription et la cotisation étaient réputées obligatoires », précise Patrick Chamboredon, le président de l'ONI, mais « la mise en vigueur n’avait jamais été mise en œuvre du point de vue politique », estime-t-il. 

Le texte doit donc permettre aux infirmiers et infirmières non déclarés de régulariser leur situation dans un délai de quatre mois. « D’ici là, une immense majorité des IDE devraient être inscrits ». Dans le cas contraire , des contentieux sont envisageables, pour « exercice illégal de la médecine, sur le modèle de ce qu’ont fait les autres ordres », explique-t-il encore.

 Si le délai de régularisation excède les quatre mois, « on en informera l’employeur », détaille Patrick Chamboredon. D’un point de vue pratique, il s’interroge : comment imaginer qu’un.e IDE puisse exercer sans numéro de carte de professionnel.le de santé ? « Un professionnel qui ne pourra pas avoir accès à un dossier (via le DMP) pourra-t-il exercer » ? A l’évidence, non, ce qui devrait pousser les retardataires à s’inscrire rapidement. Ce dernier, optimiste, compte ainsi sur les bonnes volontés pour que les 260 000 IDE déjà inscrits soient vite rejoints par le reste de la profession.

A ses yeux, l’inscription automatique permettra une meilleure « traçabilité » des soins, ce qui va dans le sens d’un droit des usagers renforcé. L’intégration de la profession dans le RPPS permettra de créer un « guichet unique » pour toutes les questions administratives (suivi de carrière, retraites, remboursement…) Pour Patrick de Chamboredon, « c’est un tournant technologique que nous ne pouvons pas manquer ».

 Concernant les cotisations, le mois de septembre devrait permettre d’en savoir plus grâce aux travaux de la Commission des Comptes et des placements financiers qui arrête les montants. Pour l’instant, les cotisations sont donc fixées « à 75 euros pour les libéraux, comme frais professionnels, ce qui correspond à 30 euros pour des infirmiers salariés », estime Patrick Chamboredon. Cet argument ne convainc pas la FNI, qui, dans un communiqué du 17 juillet, réitère son souhait d’une cotisation unique.

 Le président de l’Ordre cherche également à sortir son institution de l’image réductrice de « gendarme de la profession ». Certes, c’est l’un des deux piliers de l’Ordre (en plus de l’entraide), mais « nous avons sans doute insuffisamment communiqué sur tout ce que l’inscription automatique engendre pour les IDE, dont les questions de mobilité européenne », souligne-t-il.

Delphine Bauer

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

57 réponses pour “Décret d’inscription automatique à l’ONI : ce que cela change pour les infirmiers et infirmières”

  1. Inf DE dit :

    Quelle honte de FORCER les gens à adhérer à un organisme censé être désiré…

    Ces illuminés n’ont reculé devant rien, même prétendre apporter le soutien de 500 000 femmes au député (anti IVG) JL PREEL..

    Contrairement à l’Ordre des Médecins, l’Ordre Infirmier n’a aucune compétence médico légale.

    Il n’a pas non plus le statut de syndicat pour porter les revendications.
    C’est juste un encadrement des professionnels à être soumis à l’arbitraire sans procès.

    Mais surtout, il faut PAYER… pour valider le DE et exercer selon le bon vouloir de cette singerie qui n’a de pouvoir que sur ses membres.

    RESISTONS !
    Nous interdire de travailler promet de drôles de situations.
    L’Etat doit être mis face à ses contradictions…
    Peut-être notre Président nous enverra-t-il des petites frappes faire la police ?

  2. Anonyme dit :

    J’ai attendu 5 mois pour un papier parce qu’il fallait que je m’inscrive que Paris a mis un mois pour valider mon dossier et que j’ai de ce fait raté la commission d’inscription donc attente de la prochaine 2 mois plus tard qui a été reportée en plus quand on ose aller demander des explications on se moque ouvertement de vous et de votre ignorance sur les points que je viens de citer… alors parlons en de l’ONI

  3. Anonyme dit :

    Résistance ! tant qu’on nous proposera que cet ordre pourri à la moelle par le fric résistons ! et puis je vois mal nos directions nous dire bon ben désolé vous ne pouvez pas venir travailler vous n’êtes pas inscrit(e)s à l’ordre nous travaillons déjà en sous effectif, ils peinent à trouver des intérims ou remplaçantes pour les arrêts et les congés, je voudrai bien savoir ce qu’ils prévoient si nous refusons l’inscription

  4. Anonyme dit :

    Le mec y s est fait sa place au chaud…. Bureaucrate qui a perdu la réalité du terrain oui !!! Honte à lui de voler ses “semblables” !

  5. Anonyme dit :

    mais quand retournerons nous cette institution de merde

  6. Anonyme dit :

    Aucune utilité cet « ordre infirmier « qui ne nous défend même pas!! A part nous faire cracher de la tune alors que nos salaires sont gelés depuis des années !!! Quellle bande d’abrutis et d’incompétents !! C n’est degueulasse toujours en force… mais quand es ce qu’on va vraiment nous prendre au sérieux ??? Écœurant..

  7. Anonyme dit :

    Je vous invite à visiter le site de l’ONI et bien lire les « missions » qu’ils veulent s’octroyer. C’est très révélateur…
    Une infime partie est consacrée à la défense des droits et des conditions de travail des IDE.

  8. wiwi dit :

    Çà nous pendait au nez. Je ne suis pas contre cette inscription obligatoire et automatique. Mais L’ordre doit faire ses preuves auprès des siens. Soutien, assistance et conseils entre autres. S’il y arrive, la cotisation obligatoire ne sera plus qu’un vieux souvenir anecdotique ?

  9. Anonyme dit :

    Infirmière libérale obligée de cotiser sous peine de poursuite mais oni absent quand il s’agit de défendre nos droits, comme par exemple la vaccination anti grippal…

  10. Anonyme dit :

    Foutage de gueule du début à la fin l’ordre géré par des gens illégitimes étant donné les résultats des élections. Des gens loins de l exercice

  11. Anonyme dit :

    Exercice illégal mais diplômé d’état !!??

  12. Anonyme dit :

    ras le bol de ces conneries!! Qd ils auront fait qqes choses pour nos conditions de travail et nos salaires je m inscrirai mais pas avant. Et je vois pas comment ils pourront nous y forcer si on est toujours autant à le refuser. Continuons à rester solidaire chers collègues !!

  13. Anonyme dit :

    « Exercice illégal de la médecine » ? Mais nous sommes IDE ! Ce serait, tout au plus un exercice illégal de la profession d’infirmier !
    Le DMP, la traçabilité des soins grâce à l’ONI ? Je ne savais pas que l’ONI centralisait tous les dossiers de soins… Et que de fait, un IDE inscrit avait accès grâce à cette instance aux DMP !
    Par ailleurs, nous avons déjà un numéro ADELI actant notre référencement à l’ARS.
    On sent le jacobinisme de cette institution.

  14. Anonyme dit :

    ??????? Rien à voir avec la qualité des soins.

  15. Anonyme dit :

    Et sinon où est l’oni qd nos collègues font une grève de la faim pour créer des postes pour un minimum de respect et de qualité de soins ?????? Perso depuis 1996 , je me suis inscrite et ai reçu un numéro Adeli , gratuitement . Ça ne s’appelait pas Ars ou Oni ms tous les diplômés étaient répertoriés sans cotisation ! Et puis surveiller plutôt le ministère et ses idées pour faire des économies !! Qualité des soins ???? Elle sera possible qd nous serons assez nb pour soigner nos patients !!

  16. Anonyme dit :

    Merci pour la réponse suite à mon mail envoyé il y a plus de sept mois. Je vois que l ordre est plus rapide pour encaisser les sous que pour faire valoir nos droits ! Bande de voyou

    • Anonyme dit :

      Enfin, quoi? L’ARS servait déjà à nous référencer.

    • Anonyme dit :

      Mais l ONI ne sert pas qu’à nous référencer! Il sert à nous représenter en tant que profession et nous permet de faire évoluer notre profession!! L ARS n a aucune compétence là dedans!

    • Anonyme dit :

      Marie Kalinka encore faut il que l’on nous représente ! Il était où quand nos collègues ont fait la grève de la faim ? Quand nos collègues triment parce que nous sommes à flux tendu?? À part encaisser notre argent il sert à rien

    • Anonyme dit :

      Marie Kalinka : En quoi représente-t-il notre profession et la fait évoluer ?
      L’ONI défend-t-il les conditions de travail des IDE, œuvre pour une digne revalorisation salariale et des actes libéraux, alerte les pouvoirs publics sur les risques psycho-sociaux et physiques des IDE, s’oppose à la légalisation des actes IDE confiés à d’autres professionnels non-formés ?
      Non !
      C’est rêver de penser que tel est le but de l’ONI.

    • Anonyme dit :

      Ma Phi tel est le but de l ONI à condition qu on lui en donne les moyens. Voilà plus de 10 ans que l ordre existe et combien d IDE salariés en sont-ils membres? Comment un ordre peut-il fonctionner correctement, avoir du poids auprès du gouvernement et des autres ordres s il n est le reflet que d une poignée de professionnels?
      Une grande partie réclament de l ONI de défendre nos conditions de travail notre reconnaissance professionnelle,etc mais on ne fait que taper sur l ONI depuis le début (il a fallu attendre 10 ans pour que l inscription des IDE salariés soit automatique!! Et une différence de cotisation de 30 vs 70€ entre les professionnels..)c’est à nous infirmier de donner le poids que l on veut à l ONI. Et quand je vois le poids des autres ordres en France et des ordres infirmiers à l étranger je me dis qu est ce qu on attend en France?

    • Anonyme dit :

      Marie Kalinka : Les déclarations du président de l’ONI ne me font pas entrevoir que tels sont ses buts…
      Mais peut-être me trompe-je.
      Il évoque, tout du moins dans cette déclaration, la traçabilité des soins et les droits des usagers.
      La traçabilité des soins est déjà assurée par le DSI et le respect des droits des usagers est une évidence pour tout IDE.

    • Anonyme dit :

      C’est une instance ordinale et non un syndicat !

    • Anonyme dit :

      Ma Phi certes c’est c’est un ordre mais il peut avoir aussi cette mission de défense de la profession au travers de la reconnaissance professionnelle. Et le respect des droits et usagers n’est malheureusement pas une évidence pour TOUS les IDE. N avez vous jamais entendu de maltraitance dans les soins, de fraudes et j en passe?
      Enfin, je terminerai en vous paraphrasant: le respect des droits des usagers est une évidence pour tout médecin. Et pourtant l utilité de leur ordre n’est plus à démontrer… (et je pense d ailleurs que vous n iriez pas consulter un médecin non inscrit à l ordre. Mais peut-être me trompé-je…)

    • Anonyme dit :

      Ma Phi conditions de travail et rémunération sont les missions des syndicats.

    • Anonyme dit :

      Ma Phi la DSI est une analyse des besoins en soins et le projet qui va être mis en œuvre. Les soins ne sont pas tracés par la suite du fait de cette DSI.

  17. Anonyme dit :

    Traçabilité des soins …
    Et mon cul c’est du poulet ???

  18. Anonyme dit :

    Je ne vois pas en quoi l’inscription à l’ordre donc l’obligation de cotisation puisse améliorer les soins. Le flicage et le renflouement des caisses de l’ONU certes mais la traçabilité des soins (qualitative? Quantitative ?) non ! Est-ce bien à l’ordre d’assurer la traçabilité des soins, j’en doute ! Sol s’agit de qualité des soins, ce n’est certes pas en cotisant 30 euros qu’un IDE devient meilleur !

  19. Anonyme dit :

    Alors à quoi sert l’inscription à L’ARS et trois ans d’étude sanctionné par un diplôme universitaire

  20. Anonyme dit :

    Et bien, nous nous sentons très soutenu après une telle déclaration !!
    Le flicage de fou, de plus on se tape encore un mec alors que notre profession en grande majorité est féminine, l’ordre est vraiment représentatif!!! c’est dingue ou est la démocratie jamais il n’y a eu d’interrogation des ide au sujet de cet ordre!!! Encore une fois nous n’avons pas besoin de flics dans notre profession, les anciennes instances assuraient très bien cette fonction !!!

    • Anonyme dit :

      J’allais le dire!!
      C’est bien beau le droit de l’usager…
      Et le droit de l’infirmier?
      Perso, j’ai du mal à cerner son utilité..

    • Anonyme dit :

      A nous racketter sur une autre forme. C’est tout

    • Anonyme dit :

      Vous parlez de quelles anciennes instances ? L’ordre des médecins ?

    • Anonyme dit :

      Absolument pas et vous le savez!!!
      Il est vrai qu’ auparavant jamais nous n’étions punis ? Jamais au grand jamais les ide allaient en prison !!!!

    • Anonyme dit :

      Marie Agnes, votre remarque sur le fait que “l’on se tape un mec” est affligeante !!
      Croyez vous qu’une femme soit plus capable ?
      Pensez vous que parce que c’est un homme il n’est pas au fait des problèmes de la profession en général ?
      Et puis peut être que des candidatures féminines manquaient pour le poste, tout simplement…
      Sexisme quand tu nous tiens ?

    • Anonyme dit :

      Nous n’avons jamais dépendu de l’orde des médecins, encore de la désinformation !!

    • Anonyme dit :

      David Clerc j’attendais ça, j’adore faire du sexisme!! Ça fait drôle messieurs ??? J’assume, parce que dans l’autre sens y a pas beaucoup d’homme pour nous défendre !!

    • Anonyme dit :

      Marie Agnes Arlanda Chastrusse, si vous le dites…
      Je vous laisse dans vos certitudes.
      Pas envie de brasser du vent. Avec des pensées comme ça, c’est sûr que l’on va progresser et aller loin!!!

    • Anonyme dit :

      Marie Agnes Arlanda Chastrusse alors si nous ne dépendions pas de l ordre des médecins pouvez-vous m expliquer de quelles instances dépendions-nous??
      Quant au fait qu auparavant les IDE n étaient jamais punis… euh c’est ironique rassurez-moi?
      Pour ce qui est de fliquer les infirmiers, il s agit juste de garantir que la personne en face de vous a des compétences sanctionnées et reconnues et d empêcher l exercice illégal de notre profession (pendant ma formation pas si vieille il m est ainsi arrivé de croiser et d être encadrée par des AS qui bossaient comme IDE sans problème. Est ce normal? Je ne crois pas!)
      Et enfin quand on arrive à une période où les IDE se plaignent de plus en plus de l octroi de nouvelles compétences à certaines professions – au hasard les pharmaciens – accentuant une concurrence déjà forte au sein de notre profession, je me dis qu’il serait peut-être temps que l on fasse entendre un peu mieux notre voix. Et ce ne sont pas 50 syndicats différents désorganisés qui seront capables de le faire! Les pharmaciens ont un ordre et visiblement ils arrivent très bien à travailler avec! (Et à se faire entendre!!)
      Oh et petite suggestion si vous n êtes pas satisfaite du sexe de notre président: et bien présentez vous!

    • Anonyme dit :

      Marie Agnes Arlanda Chastrusse Que ce soit un homme ou une femme, où est le problème ? ? C’est quoi ce sexisme à deux balles ? ! ! ! ! La Ministre de la santé est une femme et on voit le résultat.

    • Anonyme dit :

      David Clerc ce n’est pas une question de sexisme…mais il est vrai que la plupart des postes à responsabilité sont detenus par des hommes …la profession IDE est majoriterement feminine on aurait pu croire pour une que la direction serait feminine et ben non

    • Anonyme dit :

      Severine Khemiri tout à fait!!….mais nous savons pourquoi sans pour autant en faire une généralités, la charge d’activité dans la vie des femmes est souvent supérieure à celle des hommes, qu’on le veuille ou pas c’est un fait !! Donc s’investir dans les postes à responsabilité devient parfois insurmontable. Mais je dis ça, je dis rien …..j’adore être traitée de sexiste! Je jubile !???

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
565 rq / 4,025 sec