Infirmier de pratique avancée (IPA) : le décret sera publié aujourd’hui ou demain

Ce matin, lors du Comité de pilotage de renforcement de l'accès aux soins, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, a annoncé la publication au Journal Officiel du décret relatif aux infirmier(e)s de pratique avancée. Le gouvernement a promis 5000 IPA avant la fin du quinquennat. Les premiers étudiants en pratique avancée commenceront leur formation complémentaire dès septembre prochain. Nous relayons ici, la réaction de Patrick Chamboredon, président de l'Ordre national des infirmiers, parvenue par voie de communiqué. 

Infirmier de pratique avancée (IPA) : le décret sera publié aujourd'hui ou demain

"La création de la pratique avancée en soins infirmiers ouvre la voie à de nouvelles règles de partage entre professionnels de santé. Même si les textes auraient pu aller plus loin en donnant davantage d'autonomie aux futurs infirmier(e)s en pratique avancée, la création de ce nouveau professionnel de santé constitue une réelle avancée pour la profession, d'une part, mais surtout pour l'amélioration de l'accès aux soins. En raison notamment du vieillissement de la population, de l'explosion des maladies chroniques et polypathologies, de l'inégale répartition des professionnels de santé sur le territoire et donc du développement des "déserts médicaux", notre système de soins a besoin de cet intermédiaire entre médecins et infirmiers. 

L'infirmier(e) en pratique avancée pourra ainsi contribuer à combler un déficit dans l'offre de soins, jouer un rôle plus important dans la coordination entre la médecine de ville et l'hôpital, renforcer le suivi et l'observance des traitements de patients stabilisés (renouvellement de prescriptions ou prescriptions d'examens complémentaires), accompagner le développement de la télémédecine...Pleinement inscrite dans une logique d'universitarisation de la profession, la création des infirmier(e)s en pratique avancée confirme également la meilleure reconnaissance du rôle des infirmiers auprès des patients. Il s'agit désormais de mettre en place au plus vite l'offre de formation afin d'être en mesure de former dès la rentrée prochaine les premiers infirmier(e)s en pratique avancée". 

Pour aller plus loin : 

Pratique avancée infirmière et protocoles de coopération : les infirmiers vont-ils devenir des médecins de substitution ? (sept 2017)

Infirmière de pratique avancée : Quelles attentes, quels enjeux, quels freins ? (mars 2018)

Infirmiers de pratique avancée : la profession déçue par la nouvelle version des projets de décrets (mai 2018)

Infirmiers de pratique avancée : les périmètres d'intervention et de formation se dessinent (mai 2018)

Au Journal officiel du 19 juillet 2018 ont été publiés cinq décrets et arrêtés instaurant la pratique avancée infirmière en France :

Le décret n°2018-629 du 18 juillet 2018 relatif à l'exercice infirmier en pratique avancée

L'arrêté du 18 juillet 2018 fixant la liste des pathologies chroniques stabilisées prévue à l'article R. 4301-2 du code de santé publique

L'arrêté du 18 juillet 2018 fixant les listes permettant l'exercice infirmier en pratique avancée en application de l'article R. 4301-3 du code de santé publique

Décret n° 2018-633 du 18 juillet 2018 relatif au diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée

Arrêté du 18 juillet 2018 relatif au régime des études en vue du diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée.

Décret no 2018-629 du 18 juillet 2018 relatif à l’exercice infirmier en pratique avancée

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

30 réponses pour “Infirmier de pratique avancée (IPA) : le décret sera publié aujourd’hui ou demain”

  1. Peiffer001 dit :

    Témoignage d’offre de crédit entre particulier sérieux et fiable

    Incroyable , mais VRAI DIEU est toujours Grand .Après plusieurs rejets
    de ma demande sérieuse par la banque, j’ai bénéficié d’un prêt grâce à
    ce monsieur CHRISTIAN PEIFFER bien honnête .Pour en savoir plus,
    veuillez simplement prendre contact avec lui par email :
    christianpeiffer@yahoo.com
    Elle offre des prêt de 1000€ à 3 000 000 € à toute personne capable de
    lui rembourser avec intérêt à un taux faible de 2% Ne doutez pas de
    ce message. C’est une parfaite réalité. Faites passer le message à vos
    proches qui sont dans le besoin.
    Que DIEU vous bénisse.

  2. Anonyme dit :

    C’est ce qu’on fait chaque jour , nous , idel, un métier coordinateur avec le médecin, le Kine, voire l’assistante sociale ! Mais bon , il nous manque plus que l’autorisation de renouvellement des ordo…. ce nouveau métier signe notre mort!

  3. Anonyme dit :

    Vanessa Da Silva Boland c’est ce dont je te parlais!

  4. Anonyme dit :

    Super mais elle a oublié la spécialité psy indispensable voir primordiale !!!!!!!!

  5. Anonyme dit :

    Barbara Perez regarde c’est ce dont je te parlais

    • Anonyme dit :

      Je pense que c’est à réfléchir… La responsabilité du droit de prescription. Les médecins peuvent être chiant mais c’est eux qui ce mangent tous les procès jusqu’à maintenant…. quand l’infirmière prescrira, les médecins se soulageront de quelques procès sur vous en pratique. C’est cher payé

  6. Anonyme dit :

    Tim Au Thé Ostertag ça pourrait t’intéresser

  7. Anonyme dit :

    Marcelle Hospital toujours plus des mini médecins sous exploités

  8. Anonyme dit :

    Julien Barthié Fanny Te en rapport avec notre discussion l’autre jour

  9. Anonyme dit :

    Julien Barthié Fanny Te en rapport avec notre discussion l’autre jour

  10. Anonyme dit :

    Julien Barthié Fanny Te en rapport avec notre discussion l’autre jour

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
258 rq / 2,326 sec