22 mai : nouvelle journée de mobilisation dans la Fonction publique

Les neuf organisations syndicales* représentatives dans la fonction publique ont appelé l'ensemble des personnels de la Fonction publique de l'Etat, de la Fonction publique Hospitalière et de la Fonction publique territoriale à la grève et aux manifestations le mardi 22 mai 2018

22 mai : nouvelle journée de mobilisation dans la Fonction publiqueDans un communiqué commun diffusé à la presse, les syndicats demandent un dialogue social "respectueux des représentants des personnels" et appellent les agents à dire "leur rejet du projet de suppression de 120 000 emplois et le recours accru au contrat qui dégraderont les conditions de travail des agents", considérant que le développement de la contractualisation constitue "une attaque contre le statut". 

Les organisations appellent les agents à "exiger que le gouvernement propose des mesures qui permettent une réelle amélioration du pouvoir d'achat pour toutes et tous : fin du gel de la valeur du point d'indice et sa revalorisation, rattrapage des pertes subies, abrogation de la journée de carence, compensation pérenne de la hausse de la CSG, respect des engagements en matière d'évolution de carrière, amélioration des déroulements de carrière".

A l'hôpital, 1,2 milliard d'euros d'économie prévus sur la masse salariale

Cette nouvelle journée de mobilisation intervient alors que, dans la fonction publique hospitalière, le malaise semble de plus en plus important. Manque de personnel, contraintes économiques, charge de travail souvent trop importante, souffrance au travail : l'hôpital aurait atteint un point de rupture, selon plusieurs organisations. 

Selon l'agence de presse APMnews, une économie de 1,2 milliard d'euros sur la masse salariale des établissements publics de santé sur la période 2018-2022 serait même prévue par la DGOS. 

Ces économies seraient la résultante des programmes de réorganisation hospitalière (capacitaire, virage ambulatoire) et des évolutions réglementaires (jour de carence) et se traduiraient par la suppression de 30 000 postes, selon le syndicat FO santé. 

M.S

*Cfdt, CFE-CGC, CFTC, CGTn FA, FO, UFSU, Solidaires, Unsa

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

11 réponses pour “22 mai : nouvelle journée de mobilisation dans la Fonction publique”

  1. Anonyme dit :

    De tout cœur avec vous
    Milles mercis d être là!!!!

  2. Anonyme dit :

    Et si toutes les infirmières et aide soignants de France se mettaient en arrêt le même jours ça ferait de l effet non ? Et on arrêterait de nous prendre pour des cons car il serait bien emmerdé sans nous hein…. Et on reprendra le travail lorsque nos conditions seraient acceptées !!! Augmentation des salaires, augmentation du personnel pour pouvoir mieux s occuper de nos malades et non le service minimum ds les services… et du coup du travail à la chaîne… peut être c est ca la solution pour être entendu car avec nos brassards en grève on fait peine et aucune pression le taf est fait…

  3. Anonyme dit :

    Encore une grève de pacotille !!!! Aller bosser avec un brassard en grève… on passe pour des cons!!!! Oui à la grève là vraie !!!!!!

  4. Anonyme dit :

    La cfdt appelle à la grève…. ça doit être grave alors….

  5. Anonyme dit :

    Super, on va pouvoir écrire “en grève” sur nos blouses blanches et aller bosser pour que ça change rien….

  6. Anonyme dit :

    L’ensemble des syndicats ?? Pour la dernière journée c’était bien fougère ou bolide violet mais pas multicolore. Quel dommage car cette colère est bien au delà des syndicats.

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
222 rq / 3,007 sec