Cancers : l’agence Santé Publique France publie les projections d’incidence et de mortalité en 2017

Cancer du poumon, cancer du sein, cancer de la prostate, cancer du côlon-rectum...quelles sont les prévisions attendues? Le réseau des registres des cancers Francim, le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon, Santé Publique France et l'Institut National du Cancer ont publié les projections d'incidence et de mortalité par cancer en France métropolitaine, pour 19 localisations cancéreuses. 

Cancers : l'agence Santé Publique France publie les projections d'incidence et de mortalité en 2017400 000 nouveaux cas de cancer en 2017

Pour 2017, l'étude estime à 400 000 le nombre de nouveaux cas de cancer : près de 54% chez l'homme (214 000) et 46% chez la femme (186 000). Chez l'homme, les nouveaux cas de cancer restent majoritairement représentés par le cancer de la prostate (48 400 nouveaux cas estimés en 2013, pas de projection possible en 2017), le cancer du poumon (32 300 nouveaux cas en 2017) et le cancer du côlon-rectum (24 000 nouveaux cas). 

Chez la femme, le cancer du sein reste, de loin, le plus fréquent (59 000 nouveaux cas) devant le cancer du côlon-rectum (20 800 nouveaux cas) et le cancer du poumon (16 800 nouveaux cas). 

150 000 décès par cancer en 2017

L'estimation du nombre de décès par cancer s'élève à 150 000 (56% chez l'homme et 44% chez la femme). Chez l'homme, les cancers du poumon (20 800 décès), du côlon-rectum (9300 décès) et de la prostate (8200 décès) sont responsables du plus grand nombre de décès. Le cancer du foie, pour lequel des projections de mortalité sont publiées pour la première fois, représente la 4e cause de décès par cancer chez l'homme (6100 décès). 

Chez la femme, deux cancers sont à l'origine du tiers des décès par cancer : le cancer du sein (11 900 décès) et le cancer du poumon (10 200 décès). Les cancers du côlon-rectum (8400 décès) et de l'ovaire (3100 décès) arrivent respectivement en troisième et quatrième positions. 

Le cancer du poumon en passe de devenir la première cause de mortalité féminine par cancer

Ces nouvelles projections montrent que la mortalité par cancer du poumon chez la femme se rapproche de plus en plus de la mortalité par cancer du sein. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Cancers : l’agence Santé Publique France publie les projections d’incidence et de mortalité en 2017”

  1. Bonne année
    On pourrait attendre un peu pour ce genre d infos

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
204 rq / 1,337 sec