Suivi des plaies et pansements : Une voie possible pour les pharmaciens ?

Alors que l'expérimentation de la vaccination anti-grippale et la mise en place d'entretiens pharmaceutiques pour le suivi de certaines thérapeutiques provoque déjà un débat du côté des infirmiers libéraux, une autre voie hypothétique de spécialisation des pharmaciens, évoquée lors d'un colloque, provoque la colère : les plaies et la cicatrisation

Plaies et pansements : Une voie possible pour les pharmaciens ?Le Sniil (Syndicat National des Infirmières et Infirmiers libéraux) s'insurge. Pour le syndicat, il est hors de question d'envisager laisser une place aux pharmaciens dans la prise en charge des plaies et de la cicatrisation. "Non !", s'indigne-t-il dans un communiqué. Pour le syndicat, l'idée même de partager les pansements avec les pharmaciens représenterait "une nouvelle offensive contre la profession d'infirmière libérale". 

Pour l'instant il n'en est rien. L'hypothèse a simplement été formulée par un Comité pour la valorisation de l'Acte Officinal (donc par des pharmaciens), lors d'un colloque qui s'est tenu le 27 novembre dernier. Lors de l'événement, le comité a , en fait, posé la question de la place du pharmacien comme "nouvel interlocuteur des infirmiers" dans le domaine du "traitement des plaies chroniques", en revendiquant les plaies et pansements comme une "voie de spécialisation d'avenir pour le pharmacien, de nature à fidéliser des patients". 

Le Sniil, qui anticipe une potentielle reprise de l'idée au niveau politique, prévient. Il "refusera toute ingérence des pharmaciens dans ce qui est le coeur de métier infirmier. Et ce d'autant plus que, selon différentes études régionales, les soins de pansements, simples ou complexes, font partie des actes les plus fréquemment réalisés par les infirmières et infirmiers libéraux, une à plusieurs fois par jour".

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

188 réponses pour “Suivi des plaies et pansements : Une voie possible pour les pharmaciens ?”

  1. Marie Hivert dit :

    Mes collègues ont été à une réunion du SNIL hier , et il ne s’insurge pas du tout !!!!
    Tout ce qu’il veule c’est que l’ide soit active pour une campagne anti tabac .
    Il fait savoir aussi que les 50 ct d’augmentation pour les tarifs du dimanche soit disant acquis , ben ce n’est pas acquis car ce n’est même pas voté , donc même pas sur encore de les avoir !!!

  2. Je pense que nous allons directement traiter avec les labos et devenir des VRP pharmaceutiques ! comme ça les officines fermeront

  3. Je pense que nous allons directement traiter avec les labos et devenir des VRP pharmaceutiques ! comme ça les officines fermeront

  4. Je pense que nous allons directement traiter avec les labos et devenir des VRP pharmaceutiques ! comme ça les officines fermeront

  5. Mallo Gfry dit :

    Aujourd’hui les vaccins anti grippaux, demain les pansements et le piluliers, après demain les aides soignants qui pourront se mettre en libéral, il nous restera que nos yeux pour pleurer et quelques lovenox… ah nan les hbpm seront substitués par des comprimés. Voilà chers confrères chères consœurs pensez à votre reconversion!!!!

  6. Tony Druard dit :

    On peut aussi faire les toilettes en officine non???

    Pfffff

    Ils ne gagnent plus d argent sur le medicament…donc on va taper sur ceux qui se rebellent jamais sérieusement….

  7. Tony Druard dit :

    On peut aussi faire les toilettes en officine non???

    Pfffff

    Ils ne gagnent plus d argent sur le medicament…donc on va taper sur ceux qui se rebellent jamais sérieusement….

  8. Après les vaccins, les pansements…..que va t-il nous rester ???

  9. Pour avoir discuter avec des pharmaciens ils sont contre tout cela, ils trouvent cela pas normal. Le problème vient de ceux qui prennent ces décisions là. Cela crée des tensions et une nouvelle injustice pour les infirmiers libéraux c’est ce que ceux qui prennent ces décisions recherchent.

  10. wiwi dit :

    L’idée même que le “Comité pour la valorisation de l’Acte Officinal” évoque simplement cette possibilité en dit long sur l’état d’esprit qui règne actuellement dans le secteur de la santé en France. Il n’y a pas de travail en concertation entre les différents corps de métier. Je ne vois que de la division avec des propositions ou des décisions prises par nos gouvernants et autres corporations influentes qui ne font que nous diviser.
    C’est vrai : “à chacun sont métier”. Mais à nous tous le devoir de travailler ensemble. Et comme le souligne le Comité, le pharmacien doit être “un nouvel interlocuteur des infirmiers”. Çà veut dire travailler ensemble, mesdames et messieurs, membres de ce Comité. Mais en aucun cas prendre notre place.

    Cordialement mes chères confrères.

    Wiwi.

  11. Du grand n importe quoi à chaque son métier !!!!!!!!!!!

  12. Du grand n importe quoi à chaque son métier !!!!!!!!!!!

  13. ils ne sont ême pas foutus de nous donner le bon matériel pour les perfs !!! dés que ça sort de l’ordinaire, ils ne conaissent pas ! allez c’est bon qu’ils améliorent leurs conaissances dans leur métier.!

  14. Hypothèse “simplement” évoquée par un comité de pharmaciens, ben voyons rien que d’y penser….J’espère que les syndicats et l’ordre infirmier vont se mobiliser (contrairement à la vaccination dans les officines) si une telle mesure devenait sérieuse.

  15. Laure Varela dit :

    Le comité de valorisation de l’acte officinal , ne pourrait pas plutôt de s’occuper des pharmacies qui double ou triple leurs prix ? D’une pharmacie à l’autre des écarts astronomiques !!! C’est normale çà ?!

  16. encore plus…ils n’ont pas assez de boulot?

  17. Aline Absin dit :

    Pendant combien de temps encore va -t-on accepter la non reconnaissance de la profession d’infirmière et ses spécificités ? Chaque profession peut défendre ses intérêts mais pas au détriment d’une autre. Les pharmacien sont-ils prêts à intervenir au domicile des personnes pour faire tous les autres soins ?

  18. Aline Absin dit :

    Pendant combien de temps encore va -t-on accepter la non reconnaissance de la profession d’infirmière et ses spécificités ? Chaque profession peut défendre ses intérêts mais pas au détriment d’une autre. Les pharmacien sont-ils prêts à intervenir au domicile des personnes pour faire tous les autres soins ?

  19. et vous les infirmières je pense pas que vous avez 100 euros de prime avec vos années d étude pour avoir le diplôme que injustice !

  20. et vous les infirmières je pense pas que vous avez 100 euros de prime avec vos années d étude pour avoir le diplôme que injustice !

  21. Et ben après les vaccins ,les pansements . Que chacun fasse son boulot correctement avant de prendre celui des autres ça sera déjà pas mal !!!!!

  22. Corine Denis dit :

    si cela continue les pharmaciens vont vouloir remplacer les IDE alors qu’il existe un DU plaies et cicatrisations pour les IDE. ce serait une catastrophe que les pharmaciens soient habilités à cet exercice…un vrai cauchemard

  23. Ah ben la c’est la cerise sur le gâteau !!!!!

  24. Vous pouvez aussi lire l’article….c’est une vague idée pour le moment, rien n’est fait. Et ce n’est pas précisé sous quelle forme ils interviendraient.

  25. on en est encore loin, les pharmaciens pas plus que les infirmiers ne sont formés aux pansements, produits nécessaires aux soins de plaies. Mais ils délivrent déjà de quoi soigner les “bobos”. Les infirmiers pour faire reconnaître leur domaine d’action auraient intérêt a faire pression pour que le programme de formation initiale soit complété par un module spécifique (caractéristiques des pansements, et leur mise en œuvre selon les signes cliniques objectifs repérés) C’est le seul moyen d’etre crédibles.

  26. Et puis c’est bien comme ça ils mettront les pansements qu’ils veulent en fonction de ce que ça leur rapporte!!!!! Vous allez vite voir les économies de sécu !!!!!

  27. Non mais on va où là à quoi va servir l’ide.
    Donc les pharmaciens gagnent moins à cause des génériques donc on leur refile le boulot des ide c’est n’importe quoi

  28. Moi j aimerai bien savoir a quel prix car qd on sait qu ils ont 10 e pr un vaccin sans déplacement nous 6,30
    Ils vont pas bosser pr 8,80 … ou sinon le doliprane passera a 15 e

  29. Dou Douille dit :

    Très bien. Puisqu’ils aiment tant notre rôle prescrit : injection de vaccin, suivi plaies et cicatrisation etc… Il faudrait faire les choses dans l’ordre et leur proposer de commencer par notre rôle propre.
    A quand les pharmaciens effectuant des aides à la toilette ?
    Dans l’arrière pharmacie, une petite aide à la toilette au lavabo afin de suivre en même temps l’évolution de la plaie, et d’effectuer la réfection du pansement par la suite ? 🙂

  30. gonflé !! et puis quoi encore !! avec le pognon qu’ils se font deja ils viennent ns prendre notre boulot !! mais je re ve !!

  31. Hugo Lien dit :

    et les mêmes pharmaciens viennent t expliquer que c est inadmissible que Leclerc veuille vendre des médocs… déjà que j aimais pas beaucoup les pharmaciens mais alors là… des vendeurs voleurs dans tous les sens du terme.

    • Surtout continuez à bien faire des généralités! C’est toujours ou jamais bon je ne sais plus!

    • Hugo Lien dit :

      et vous continuez à vendre de l’ Oscillococcinum pour les syndromes grippaux…

    • Et un jour ç est Leclerc qui finira par faire les pansements ^^

    • Hugo Lien dit :

      ils défendent leur métier en criant au scandale par rapport à Leclerc car de nombreuses pharmacies ferment chaque année, ce qui peut se comprendre, mais, dans le même temps font pression pour réaliser des soins infirmiers alors que le réseau d infirmiers libéraux et de médecins généralistes existe…

    • Totalement d’accord avec toi Anne-Claire Blanc… heureusement que nous on ne généralise pas, que l’on collabore parfaitement bien avec nos infirmiers… Parce qu’apres tout ce que j’ai pu lire….😱

    • Hugo Lien dit :

      “vos” infirmiers ? on est pas “vos” infirmiers. quant au reste tu as parfaitement compris que ce n est pas une question de collaboration mais que je pointe votre énorme hypocrisie corporatiste.

    • Si on fait des généralités on peut parler de l’infirmier qui choisit les patients les plus lucratifs et qui sur facture. Avec des positions aussi fermées, on fait bien avancer le débat!

    • Hugo Lien dit :

      y a pas de débat. ce sont les pharmaciens qui gueulent dans les médias lorsque les Centres Leclerc veulent vendre des médicaments et dans le même temps les mêmes pharmaciens viennent faire le boulot des infirmiers en terme de réfection de pansements ou d injections de vaccins… est ce logique et pas un peu hypocrite ? est ce que vous vous foutez pas un peu de la gueule du monde ? quant au reste et à ta piètre leçon de morale : venant de la part de professionnels qui vendent aux patients des granules d Oscillococcinum (du sucre vendu comme médicament) ou d Actifed et autres conneries alors que des pipettes de physio dans le nez (mais ça rapporte moins hein) seraient tout aussi efficaces dans les rhumes sans gravité, je pense que t es super mal placée pour la leçon d éthique professionnelle… de grâce. faites le ménage devant chez vous et laissez donc les infirmiers là où ils sont. à bon entendeur salut. PS : oui au quotidien moi AUSSI je collabore pour le bien des patients et par bon sens, mais l hypocrisie du corps médical me fatigue à vrai dire, surtout quand ce dernier marche sur les paramédicaux qui devraient dire amen à tout. ben non.

    • mes infirmiers que je connais, avec qui on collabore, que je recommande et qui sont compétents, sûrement mieux que moi en matière de plaies. Comme dans tous les métiers (pharmaciens, infirmiers, médecins…) certains sont très compétents, d’autre moins… Et cd.est souvent ceux qui essaient de faire de leur mieux qui en pâtissent…. Pour ma part, je ne me substituerai jamais à un infirmier compétent en ce qui concerne le suivi des plaies, je peux cependant discuter avec lui pour trouver une solution face à certains cas compliqués. Après si cela vous plaît et vous fait plaisir de nous traiter tous d’hypocrites, cela ne m’empêchera de continuer à essayer de bien faire mon métier.

    • Hugo Lien dit :

      oui vous êtez hypocrites. d ailleurs tu n apportes pas de contradiction à certains de mes arguments. autorisons Leclerc à vendre des médicaments et les infirmiers à vendre des cosmétiques, cela semble lucratif. on dira que c est pour des raisons d accès aux soins et pour des raisons de santé publique. encore une fois quand on voit les conneries que vous vendez vous êtes mal placés pour faire la leçon de morale ou d éthique. balayez donc devant chez vous. tu as très bien saisi ce que je voulais dire et je sais que cela dérange.

    • J’espère que vous avez un sens éthique bien affûté pour traiter d’hypocrites deux personnes que vous ne connaissez pas! J’espère que vous ne traitez pas vos patients comme cela!
      Ma mère est infirmière de métier. Elle m’a aussi appris le respect. Ce qui a priori vous manque profondément.
      Vous pensez que tous les pharmaciens sont des petits qui s’en mettent plein les poches soit! Mais surtout, allez bien le dire à ceux qui ferment leurs officines faute de bénéfices et/ou qui sont obligées de licencier leurs employés.
      Pour ma part et celles de Sophie Jaillette, nous sommes adjointes donc pas maîtresses de la politique de notre officine mais nous nous sommes formées à des formes naturelles de médecine telle que la micro nutrition mais peut-être allez-vous aussi le voir comme une approche lucrative!
      Enfin, continuez à penser du mal du reste des professions (para) médicales et vous cesserez bien vite cette activité par épuisement moral!!!

    • Hugo Lien dit :

      oui vous êtes hypocrites. lorsqu on vient marcher (comme Leclerc) sur votre terrain vous gueulez mais lorsque vous marchez sur celui des autres c est pour des raisons de santé publique, les paramédicaux ne sont plus des religieux soumis c est fini depuis des décennies, je te dis ce que je pense ne t en déplaise, profession de santé ou pas. donc oui, hypocrite. encore une fois niveau éthique faudra repasser pour nous faire la morale. regardez-vous déjà. oui vous vous en foutez plein les poches même lorsqu ils s agit de vendre des pseudo médicaments ou des granules de sucre ne servant à rien en expliquant au patient que c est ça qu il faut prendre. morale, éthique et finances c est ça ? pas de leçons venant de vous svp. quant à la prise en charge de mes patients tout va bien je n ai nullement besoin de l avis d un pharmacien pour prendre soin. mes critiques dérangent car elles sont fondées et tu le sais très bien. au sujet de l épuisement moral tout va bien, en tout cas pas plus que vous et de vos syndicats. et de grâce cessez vos nauséabondes leçons de morale, commencez déjà par soigner sans penser au fric ce sera un bon début. retournez vendre vos flacons de cosmétiques et vos dolirhumes…

    • Ju Ju dit :

      La vérité fait mal! Je pense exactement la meme chose que vous Hugo.
      Et au passage, JAMAIS je ne me laisserai panser, et JAMAIS je ne me laisserai piquer par un ÉPICIER!

    • Hugo Lien dit :

      au passage : le Comité pour la valorisation de l acte officinal (CVAO) estime que >>>>” l incidence de l ulcération de la peau, estimée à 2 millions de cas, peut représenter potentiellement pour une officine moyenne, un pourcentage entre 6 et 13 % de son chiffre d affaires, et cela sans compter la vente de produits résultat du conseil associé ” <<<< si ça c est pas prendre les infirmiers pour des imbéciles... les objectifis sont mercantiles et ce sont les mêmes qui viennent nous expliquer que c est pour "collaborer". honteux mais peu étonnant.

  32. Ils ne restent plus qu’à installer des douches dans les pharmacies et c’est bon…

  33. Ben ça se serait le pompon surtout qu’on ne peut mettre en valeur un DU plaies et cicatrisation pour nous les IDE… Josiane Bernicot

  34. Samuel Vialatte
    La on touche le fond
    Déjà les médecins chirurgiens pas top mais alors les pharmaciens

  35. Le Sniil fait sa pub en essayant la peur sur les IDEL . Il ferait mieux de mieux négocier qd cela se présente : 0, 50 EUR sur dimanche et jours fériés en 2018 c ‘est se foutre de la gueule des IDEL , à leur place, j’aurai honte d’annoncer ce que les syndicats ont obtenus lors des nego !!!!!

  36. Marion Ldnny dit :

    Ben arrêtez le métier d’infirmier si les pharmaciens et aides soignants piquent tout c’est quoi ce délire là !! Faut arrêter parcontre tt ce qui est rôle du médecin et que l’IDE fait a sa place ça on l’ajoute pas aux compétences IDE !!

  37. A quand les nursing et pose de perf en pharmacie?

  38. C’te blague…. un ti pansement d abces anal avec irrigation et mechage a l arriere de l officine .. ca le fait non??

  39. Surtout qu’on le fait déjà un peu dans certains services ..!

  40. on va vendre des médocs . faut arrêter chacun ses compétences. c’est quoi ce système !!!

  41. on va vendre des médocs . faut arrêter chacun ses compétences. c’est quoi ce système !!!

  42. et pourquoi pas les AS ? à domicile …..lol encore un débat qui va conduire au conflit

  43. Et comme ça ils vendent et font les pansements. Bonne façon de les écouler. Y a comme qui dirait un chti conflit d intérêt

  44. Non mais oh !!! Ça suffit oui !!
    Laissez nous travailler et prendre soin de nos patients

  45. Le mieux c’est la guerre Jean Charles Frezouls sinon on va manger des cailloux bientôt

  46. pfffffff bientot rééduc chez le Pharmacien aussi

  47. Peter Chus dit :

    Les officines sont vouées à se réduire à peau de chagrin… il faut bien qu’ils trouvent quelque chose à faire à présent ! C’est une absurdité totale !

  48. Soit c’est de la provocation.
    Soit c’est un article de legofari
    Soit c’est la guerre
    Soit je suis parano
    LauLeeeeeeee

  49. Thomas Vega dit :

    Qu’ils commencent par réellement conseiller plutôt que de vendre de produits. Non mais on est où là ? Je me mets pas à vendre des brosses à dents à 10€ moi.

  50. Et les IDE ? Et les IDE stomathérapeutes. Cherchez l’erreur les infirmières dans le cadre des coopérations de santé effectuent certains actes médicaux. De l autre côté les pharmaciens panseraient ?

  51. Et nous on fait le boulot des pharmaciens. N importequoi

  52. Attendez ce n’est pas possible, on ne demande pas à un boulanger de réparer des voitures .. Sinon dans ce cas, il faut que notre ordre évoque la possibilité que l’on puisse être aussi rémunéré, par le biais d’une formation, à fournir les médicaments aux patients.

  53. Anna Fbt dit :

    Et ben dans ce cas autant mettre les infirmières aux chômages !!!!!

  54. Arrêtons de former des ide car à ce rythme on aura plus besoin de nous

  55. Hélène LN dit :

    Non mais c’est quoi cette nouvelle plaisanterie??? Chacun son job et ce n’est pas le leur. Il faut arrêter de prendre le boulot des IDEL.

  56. Quand j écoute les conseils donnés dans les officines je suis désolée mais je me retiens d intervenir tant c est au mieux inefficace au pire très discutable…c est n importe quoi ,quid de l expertise infirmière? On joue à quoi ,et je ne suis pas libérale mais en ehpad .

  57. Julie Biste dit :

    Cécile bientôt tu feras mon métier en plus du tien!!! La santé en France va mal

  58. Et si les pharmaciens commençaient par faire d’abord leur travail? Il me semble que le coeur de leur métier est l’application thérapeutique indiquer les génériques, la surveillance les contr’indications…etc certains épicier le font pour l’alimentation, qu’ils prennent exemple!

  59. Et les infirmières elles servent à quoi ?

  60. Sinon je peux ouvrir une pharmacie ???? Faut arrêter les conneries !!!

  61. et les infirmiers qui sont reellement des soignants ? chacun son boulot. les pharmaciens font du commerce. les infirmiers font des soins!!!

  62. Allons y …. et demain ils egalement les prises de sang, les intra musculaires et même les toilettes !! Non mais on va où ?!?

  63. Audrey Zlr dit :

    Les pharmaciens n’ont pas assez de travail pour leur en rajouter? Font ils aujourd’hui des pansements et le Suivi de plaies?
    En parallèle… ce ne sont pas eux qui vendent les produits utilisés pour les pansements?… ces grands laboratoires pharmaceutiques qui feraient n’importe quoi pour vendre … c’est étrange… je n’ai jamais eu de voyages ou de champagnes haut de gamme moi….
    Stop! Il y en a marre de dévaloriser notre métier et de vouloir faire profiter d’autres professions qui n’en ont absolument pas besoin

  64. Ils peuvent conseiller un produit mais le Sion doit rester médical sinon plus besoin de faire des études . On fera tous ce que l’on veut … on régresse dans ce pays

  65. A la fin de l’externat, il y a un stage pour faire des Carabins des infirmiers…le pharmacien connaît il le soins ? Non pourquoi le pansement et pas revaloriser l’acte officinal par le change de couche ?

  66. Qd on voit le taff de certaines IDE en EPHAD,prkoi pas?

  67. C est le boulot de l infirmière les plaies!!!

  68. Liv Ina dit :

    Non mais j’hallucine! A quoi servent les infirmiers… on a qu’à leur apprendre à faire les IM, les sous cutanée (ils savent déjà faire les vaccins autant élargie…), les perfusions… la question qui se pose: est ce une demande des pharmaciens de faire tout cela où est ce le gouvernement qui déraille complètement!

  69. Sinon on vend qd l’es médicaments nous ? Pffff

  70. C est une blague ???!!! J espere qu ils se colleront à faire les toilettes tant qu’ on y est!!!!
    A quand des vrais cerveaux dans ce gouvernement français !!!!!
    Tous les jours, ils nous pondent des conneries !!! ….. à savoir si ça vient des politiques ou des pseudo journalistes !!!! Ggrrrr…..

  71. Et allez les pharmaciens vont faire notre job maintenant !!!!!!! Bah nous on ouvrira des officines et on leur fera une concurrence redoutable! Zut alors!

  72. Carole Marre dit :

    Ok Bravo le Sniil , maintenant battons nous, l’ordre il dit quoi lui ? Y en a marre et petit à petit…..tout passe !!!! Basta !!!

  73. Turlu Tutu dit :

    C’est vraiment faire passer les infirmiers pour rien

  74. C’est le monde à l’envers on croit rêver !

  75. Ingrid PB dit :

    Continuons à commenter joyeusement sur Facebook le démentellement de notre profession. Je serais à leur place, je ferai pareil et puis il faut bien que les nouvelles salles de soins servent à quelque chose en dehors de la vaccination anti grippale.

  76. Sellam Ygal on t’appelle pour les prochains pansements du coup ?

  77. Mais ou va t on nous avons des annees d expérience et la il voudrait encore faire du fric il prendront aussi les ecarres et les.pansements mal odorants a mecher ou juste les trucs qui leur plaisent ,n importe quoi ils.voudront pas de microbes ds leur officine

  78. Monika Tlc dit :

    j’avais vu le truc venir quand ils ont parlé d’un espace destiné a la vaccination …il va falloir qu’on se batte pour garder la spécificité de notre métier sinon on servira a faire du secrétariat médical et c’est tout …ça me révolte!

  79. Emma Nuelle dit :

    Le pire, c’est que la plupart des pharmaciens ne veulent pas de ce glissement de tâches! C’est leur syndicat qui est tordu…

  80. ça ne passera pas car ils vendent le matériel..il y aurait un conflit évident d’intérêt

  81. Olala mais on nous respecte de plus en plus !!! J’en serai presque émue

  82. Omar Hdo dit :

    Et allez!!!!! Sérieusement qui représente ces couillons d ide ???? Quand il leur restera que les toilettes, peut être qu elles vont commencer à réfléchir et se dire qu il faut arrêter de les faire car ce n est pas notre boulot…!!!!!

  83. Aline WH dit :

    Ca commence à me courir tout doucement ces conneries !

  84. Anne Hemmert dit :

    Sissou.

    Fallait qu’ils fassent l’école d’infirmière s’ils voulaient faire des injections et changer des pansements…
    C’est quoi la prochaine étape de valorisation de leur profession ? Changer un lange souillé peut-être ?

  85. Nanou Nad dit :

    Qu’on leur propose aussi dans ce cas de réaliser les changes ? C’est sympathique aussi…

  86. Bientôt les pharmaciens feront aussi l’es bilan sang
    Avec les pansements et les vaccins

  87. VM LR dit :

    Nathalie Sauvan Angot Nathalie AstierNathalie Goubel

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
464 rq / 8,342 sec