Insatisfaction au travail : les infirmiers en neuvième position

Le cabinet d'étude HappyAtWork (conçu par le site meilleures-entreprises.com) a publié récemment le classement des 10 métiers où les employés sont le moins satisfaits. Le métier d'infirmier figure en neuvième position.

Insatisfaction au travail : les infirmiers en neuvième position

La profession arrive en neuvième position, selon le sondage réalisé auprès de 120 000 français. Conditions de travail difficiles, travail de nuit, postures contraintes, stress : le métier d'infirmier n'a donc pas le vent en poupe...

Le Top 10 des métiers les moins satisfaisants

Les clercs de notaires sont de loin les moins heureux, selon le sondage. Un sur dix seulement, se dit satisfait de son métier. Puis, viennent les professions de chef de publicité, agent de police, opérateur qualité, analyste ERP, Informaticien, vendeur, magasinier, infirmier, et enfin agent d'accueil. 

Le cabinet d'étude a posé 18 questions en deux ans pour calculer leur taux de satisfaction au travail. Ce qui pose le plus problème chez ces employés est le manque de progression (seulement 7,7% de satisfaction). 

Le top 10 des métiers les plus satisfaisants

Le sondage révèle aussi les 10 fonctions qui font se lever du bon pied le matin. Mathématicien, architecte, chargé de communication, chef de groupe marketing, chargé de ressources humaines, business developper, personnel de service à la personne, technicien sécurité hygiène et environnement, chef de chantier, chimiste, juriste : voilà des métiers où les français se sentiraient épanouis. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

6 réponses pour “Insatisfaction au travail : les infirmiers en neuvième position”

  1. Dccmm Soleil dit :

    Ça ! C’était sûr !!!!!!! Triste sort…

  2. Nadia Caron dit :

    Mais voyons ce n est que du bonheur d etre infirmiere entre les horaires decales les we au boulot jour et nuit la pression de la hierarchie le stress de pouvoir tout faire -parfois sans avoir vu ou toucher un patient- et jouer les Macgyver

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
237 rq / 1,646 sec