La Poste renforce ses services de livraison de médicaments

La Poste lance un nouveau service de livraison de médicaments. 

La Poste renforce ses services de livraison de médicaments

© La Poste / DR

C'est une expérience qui, dans un premier temps, se déroule à Marseille. Elle devrait s'élargir à l'ensemble du groupement des pharmacies Pharmabest d'ici la fin de l'année. Parmi les villes qui devraient très rapidement proposer ce service, il y a Avignon, Bordeaux, La Rochelle, Lille, Lyon, Nantes, Nice, Pau, Saint-Etienne, Tours...", a indiqué Pharmabest, qui estime pouvoir atteindre, d'ici 18 mois 100 000 ordonnances livrées à domicile. 

Alors que la vente en ligne de médicaments soumis à prescription reste interdite en France, les pharmaciens du groupe se sont alliés à la Poste en utilisant une plateforme pour la mise en relation, sans acte d'achat en ligne.

La livraison a lieu le jour de la commande passée avant midi 

La plateforme intervient pour fluidifier les relations entre le patient, le pharmacien et le facteur concerné. 

Le patient s'inscrit au service soit depuis le site internet de la pharmacie, soit via une application mobile. S'il souhaite bénéficier du tiers-payant et de la prise en charge de sa mutuelle, il faut qu'il s'identifie et renseigne son numéro de sécurité sociale et son numéro de carte de mutuelle. 

Il doit aussi scanner ou photographier son ordonnance ainsi qu'une copie de sa carte vitale et de sa complémentaire santé. 

A Marseille, ou le portage est expérimenté, Pharmabest s'engage à ce que les commandes effectuées avant midi soient livrées dans l'après-midi et que celles effectuées l'après-midi jusqu'à 19h30, soient livrées le lendemain matin. 

Les patients devront régler un forfait de livraison de 7,90 euros (pour un colis de moins de 5 kg) ainsi que les frais liés aux médicaments. 

La Poste fait polémique avec ses services

Avec cette nouvelle offre, la Poste continue sa mutation pour s'adapter à la chute de courrier. Il y a quelques temps, elle créait la polémique avec le lancement de son service "Veiller sur mes parents", qui proposait notamment de monétiser le lien social : Faire payer le temps passé par ses agents aux côtés de personnes âgées à qui ils distribuent le courrier. 

Les infirmiers libéraux ne voient pas toujours cela d'un bon oeil non plus. La raison de l'inquiétude : tous ces nouveaux services de la Poste, qui a annoncé clairement faire son entrée dans le marché de la santé à domicile. 

M.S (Sources : APM, BFM, 20 minutes)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

53 réponses pour “La Poste renforce ses services de livraison de médicaments”

  1. A chacun son métier! Bientôt ils iront faire les prises de sang les pansements… à la place des infirmiers! Quand va t on arrêter de se foutre de la gueule du monde dans ce pays. A chacun son boulot…

  2. Très bonne initiative!!! BRAVO Mais quel tarif?????

  3. C’est du grand n’importe quoi !! Et petite question qui a son importance: qui est responsable en cas de mauvaise livraison?? Le facteur ou le pharmacien ? Qu’il se trompe de boite aux lettres pour un courrier ça n’a rien de grave mais s’il se trompe de poche de médicaments qui sera considéré comme responsable ? Et le transport de produit type morphinique y aura-t-il un protocole de contrôle pour être sur que le nombre délivré par la pharmacie soit le même une fois au domicile ? On fonce droit dans le mur avec ce genre de service … notre système de santé par en vrille …

  4. Tout ceci est, j’en suis sûr, orchestré de toute pièce par l’assurance maladie. La surveillance des personnes âgées, le portage des médicaments, les piluliers qui sont fait par les pharmaciens… Etc. Tout ceci pour éviter qu’elle est à rembourser les soins aux aides soignantes à dom ou bien les infirmiers libéraux. Et ainsi se débarrasser à long terme de ces derniers et des auxiliaires de vie dont c’est aussi le travail

  5. C’est plus la poste c’est “faitou”

  6. Qu ils le fassent au moin eux ils seront payé pour le faire pas comme nous !!!!!

  7. Ludo Liprane dit :

    le facteur n’arrive deja pas à sonner à la porte pour donner un recommandé quand on est la… j’espère qu’il ne facture pas ça trop cher parce que aller chercher ses traitements le lendemain en bureau de poste, ça va pas être terrible comme service

  8. Heureusement qu’il y la poste dans ce pays. Et avec les acteurs de la santé on discute pas ?

  9. Eva Crb dit :

    Agnès Ruel c est bien vous êtes polyvalent lol

  10. Déjà que la poste perd ou endommage les colis de médicaments onéreux livrés en quantités limitées aux pharmacies alors livrer directement aux particuliers ….

  11. Steven Fcs dit :

    C’est peut-être une question bête, mais il me semble que c’est assez fréquent que les IDEL aillent récupérer les ttt de leurs patients à la pharmacie.
    Ce service n’est t’il pas facturable par les IDEL bien que ce ne soit pas un acte de la nomenclature ?
    Après c’est sur que ca pose un pbm moral, est ce que tout se facture?!

  12. Romano Lucie dit :

    À quand marseille Pascamalgame d’Erbalunga

  13. La poste est en train de couler. Elle cherche à se diversifier en faisant n’importe quoi. Ils ont déjà du mal à distribuer du courrier et des colis, je vois mal comment elle peut imaginer devenir livreur de médicaments avec toutes les contraintes que ça suppose !

  14. “Bonjour madame” : 5 euro ; “ça va ?” : 10 euro ; “vous avez des nouvelles des enfants ?” : 25 euro. “Ah, ils sont morts… désolé” : 40 euro ; “J’ai du courrier pour vous” : 50 euro. “Vous êtes tombée ? Evanouie ? Je vais appeler les pompiers” : 200 euro…

  15. Cri Cri dit :

    Logiquement les pharmacies sont tenues de livrer leurs clients qui ne peuvent se déplacer !!! Et ce gratuitement

  16. Mais vraiment La Poste bouffe à tous les râteliers !!! … bientôt “La Poste chef à domicile”, “La Poste vidange et pneumatiques”, “La Poste peintures et sols” ou encore “La Poste Airways” … et l’Etat laisse faire …. une honte

  17. Cri Cri dit :

    Il faudrait déjà qu’ils livrent les paquets postés lorsqu’on est chez soi !!!

  18. A quand les “nursing” effectués par la Poste ? Il y a certainement un marché à prendre !

  19. Tant mieux je ne perdrais plus mon temps a courrir les pharmacies !!

  20. Si le service est payant .et nous on le fait gratos

  21. Juju Riera dit :

    Greg Oriz Ça serait pas trop bien ça ^^?

  22. Après les visites à domicile payantes, maintenant la livraison de médicaments…Après on passe à quoi ? le facteur peut tondre votre pelouse, faire vos courses , sortir le chien ?

  23. Qd on regarde les endroit concernes par ce déploiement il ne s agit que de grandes villes je me pose la question de l opportunité de ce service . Ou il y a bcp plus de service d aide à la personne que dans les ruralalites ????

  24. Par mis mes patients qui ne peuvent pas se déplacer pour aller à la pharmacie j’en ai quand même très peu pour ne pas dire aucun qui on internet ,téléphone mobile et scanner pour pouvoir envoyer les documents via l’application
    Ça s’adresse à qui ce service ??? Et puis 7,90 de livraison pfff

  25. J’hallucine !!! Est ce qu’on a des syndicats ou bien ??!!

  26. les postiers ne seront pas payés plus pour autant !

  27. La Sécu ferait mieux de valoriser ce service rendu auprès des IDEL (ou des pharmaciens)

  28. Ils m’ont déjà perdu 2 colis… Alors quand ce sera pour Mamie qui a besoin de ses médicaments pour Parkinson ou son diabète, on va bien rigoler!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
227 rq / 1,492 sec