Santé en 2037 : une capsule temporelle sera scéllée pendant 20 ans…

À l'occasion de la Paris Healthcare Week, la lance la première capsule spatio-temporelle pour imaginer le système de santé de 2037. 
 
 

Cette initiative est lancée dans le cadre du programme "Science-fiction en santé"


Dans le cadre du programme "Science-Fiction en santé" (à découvrir ici) des salons HopitalExpo, GerontHandicapExpo et HIT, la Fédération hospitalière de France lance la première capsule spatio-temporelle* en santé. Le principe est simple, les participants aux salons de la Paris Healthcare Week pourront répondre via un bulletin papier ou par mail à rdven2037@fhf.fr aux cinq questions suivantes :
 
En 2037 :
1. Quels problèmes de notre système de santé d'aujourd'hui auront été résolus ?
2. Quels problèmes seront apparus ?
3. Quelles innovations en santé que nous ne connaissons pas encore auront émergé ?
4. A quoi ressemblera l'hôpital ?
5. Par quels nouveaux leviers répondra-t-on au défi de l'autonomie pour les personnes handicapées et pour les personnes âgées ?
 
Un jury rassemblant patients, élus, professionnels et auteurs de Science-Fiction sélectionnera
ensuite les 20 réponses les plus créatives. Lors des prochaines Universités d'été de la FHF, en septembre 2017, ces réponses seront enfermées dans une capsule qui sera scellée dans les locaux du siège de la Fédération, rue Cabanis jusqu'en 2037.
Le président de la FHF de 2037 pourra alors, en descellant la capsule, mesurer l'écart entre le réel et ce qu'avaient imaginé les participants de 2017 !
 
Rédaction ActuSoins (avec FHF)
 
*Une capsule temporelle est une œuvre de sauvegarde collective de biens et d'informations, comme témoignage destiné aux générations futures. 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Santé en 2037 : une capsule temporelle sera scéllée pendant 20 ans…”

  1. Vu la situation actuelle souhaitons quil se soit passé quelque chose de positif pour la prochaine génération de soignants
    Pauvres enfants

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
191 rq / 2,321 sec