550 millions d’euros pour le virage numérique des établissements de santé

La ministre de la santé, Marisol Touraine,  a annoncé hier que 550 millions d’euros sur 5 ans seraient consacrés à la mise en place de deux nouveaux programmes visant à accompagner les établissements de santé dans le virage numérique. 

550 millions d'euros pour le virage numérique des établissements de santéLe ministère des Affaires sociales et de la Santé lance les programmes « e-parcours » et « e-Hôp 2.0 ». Dans le prolongement de « Territoire de soins numérique » et « Hôpital numérique », ces deux programmes doivent permettre de développer les systèmes d’information des établissements de santé et de proposer aux professionnels des solutions numériques visant à améliorer la prise en charge de leurs patients.

Les programmes « Territoire de soins numérique » et « Hôpital numérique » arrivent à leur terme. Ils seront "poursuivis et amplifiés" explique le ministère dans un  communiqué. 

Deux programmes pour la transition numérique

Le programme « e-parcours» aura pour objectif d’améliorer la prise en charge des patients et de faciliter les échanges entre les professionnels de santé. Les solutions numériques testées pendant 3 ans dans le cadre du programme « Territoire de soins numérique » seront ainsi proposées aux professionnels médico-sociaux et sociaux à travers toute la France à l’horizon 2021 (prise de rendez-vous dématérialisée, géolocalisation des équipes mobiles, gestion et disponibilité des lits, etc.). 150 millions d’euros seront engagés sur la période 2017-2021 à destination des Agences régionales de santé (ARS) chargées de piloter le déploiement au sein de leur région, dont 20 millions d’euros dès 2017. 

Le programme « e-Hôp 2.0 » permettra de développer les systèmes d’information des établissements de santé. "Concrètement, il s’agira de soutenir financièrement, dans le prolongement des actions engagées dans le cadre du programme « Hôpital numérique », le développement de solutions numériques visant à faciliter les liens des établissements avec les patients et avec les établissements partenaires (prise de rendez-vous et résultats d’analyses en ligne, compte rendu d'examen d'imagerie, etc.)" explique le ministère. Au total, 400 millions d’euros seront investis jusqu’en 2021.

Les programmes « e-parcours » et « e-Hôp 2.0 » s’ajoutent aux mesures mises en place depuis 2012, et notamment la relance du dossier médical partagé ou les expérimentations de télémédecine. La ministre a par ailleurs présenté, en juillet 2016, une stratégie nationale e-santé 2020.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

12 réponses pour “550 millions d’euros pour le virage numérique des établissements de santé”

  1. Non mais n’importe quoi. Ce sont les ordi qui vont aider à la toilette

  2. Nanou Nad dit :

    Encore une histoire de Lobbying… cet investissement exorbitant dans le numérique va surtout profiter aux vendeurs de logiciels, PC. ..

  3. Noëmie Chagnas et nous dans 10 ans au chu on aura encore Dx Care de mes deux ^^’

  4. Laura Cstxa dit :

    ” l’Hôpital n’a pas d’argent ” haha

  5. calimmacil dit :

    Ouf, ils sont retrouvés un “peu” de sous !!! Donc si on résume on va avoir soit plus de tâches administratives, soit les hôpitaux vont devoir recruter des administratifs, renforcer les équipes informatiques….sur des budgets en baisses. Ça fait rêver😡

  6. La prise en charge ne serait-elle pas meilleure avec plus d’humains et moins de numérique ??un programme peut-il s’occuper physiquement des personnes dans nos services ?
    J’en doute fort !!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
192 rq / 2,075 sec