“L’argent ne fait pas le soignant” : Quand une étudiante récolte des fonds pour ses camarades

Une étudiante de Clermont-Ferrand a lancé une cagnotte sur le site de collecte Leetchi, pour aider financièrement les candidats aux concours infirmiers de sa ville.

Business composition. Financial analysis - income statement, finance graphs, generic smart phone, Euro money and a fountain pen.

"Je rêve d'un monde où l'argent ne serait plus un frein au potentiel des Hommes" explique, sur le site Leetchi Anne-Lise, étudiante en classe préparatoire à l'entrée en Institut de Formation en Soins Infirmiers.     

Pour Anne-Lise, c'est simple :  Le métier d'infirmier  ne devrait pas être une question d'argent, ni de solvabilité familiale. 

"C'est un métier qui s'exerce avec le coeur, avec les tripes, avec l'envie de devenir quelqu'un de merveilleux. C'est un métier que l'on exerce pour l'Etat, pour les citoyens, pour vos grands-parents, vos parents, vos enfants. C'est un métier que l'on choisit, duquel on accepte toutes les contreparties " explique la jeune femme.  

"L'accès aux soins n'a pas de préjugés physiques, psychologiques, ethniques et encore moins sociaux... Alors pourquoi ce métier est-il fermé aux personnes les plus précaires?" interroge-t-elle ensuite. 

Des concours trop onéreux pour les étudiants

La jeune femme, qui prépare les concours, avec l'aide financière de ses parents, s'offusque que "d'autres se retrouvent coincés aux portes de l'entrée en Institut de Formation" faute de moyens.

La plupart du temps, les candidats tentent de nombreux concours,  ce qui coûte "trop cher", explique-t-elle. 

"L'égalité des chances ne comprend pas les paramètres financiers! Elle comprend les paramètres de motivation, de persévérance, d'ambition, mais à aucun moment quelques centaines d'euros, ne doivent compromettre l'avancée de nos camarades motivés, persévérants et ambitieux eux-aussi" ajoute Anne-Lise. 

Avec l'argent récolté, la jeune femme espère venir en aide aux autres candidats. 

Rédaction ActuSoins

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

17 réponses pour ““L’argent ne fait pas le soignant” : Quand une étudiante récolte des fonds pour ses camarades”

  1. Valerie Dlr dit :

    Peut être que cette jeune femme a une vision erronée de ce beau métier. …mais il me semble que ce n est pas le sujet !!!
    Ce qu elle veut c est que cette formation (comme bien d autres d ailleurs )soit ouverte au gens qui le souhaitent sans que leur statut social soit un frein !!!
    Perso le message me semblait clair et je trouve que c est tout à son honneur !!!

  2. Bonne initiative… après il faut pas oublier que souvent les frais de concours sont calculer pour les frais qu’ils occasionne.
    Dejà que l’état souhaite annulé le brevet pcq ça coûte “trop chere” ils vont pas payer les salles d’examen (qui sont vu le nombre de candidats consequente si en plus les concours sont gratuits sera de plus en plus enorme) les copies, les surveillants et les correcteurs… après je trouverais justifié que tout les ifsi fasse payé en deux fois un premier paiement à l’écrit et le second pour l’oral ce qui serait plus logique.
    Après deuxième solution et qui ne serait tarde pour que se soit gratuit ils peuvent décidé de nous faire passer avec le numerus clausus de la première année de medecine. Vive le niveau universitaire…

  3. Gladys BC dit :

    Honteux . Faire payer des concours ….et surtout celui d’infirmière comme si c’était déjà pas assez dure Et à notre époque actuelle vu le peu de valorisation de la profession ils devrait le faire gratuitement. Avec tous les impôts qu’on paye ! Des nuls vraiment

  4. On ne choisit pas d’être infirmier pour être quelqu’un de merveilleux. On exerce un métier ou la technicité évolue sans cesse, les pratiques, les qualités humaines, relationnelles sont exigeantes avec les patients, avec les proches, avec nos collaborateurs, avec notre hiérarchie et l’évolution des nouvelles formes de communications via le développement des outils numériques demande bcp d’adaptabilité aux générations diplômées avant l’arrivée des ordinateurs dans les unités de soins, pas simple du tout. On est loin d’un monde de bisounours, on accepte pas n’importe quelle contrainte par dévotion, on entre pas au séminaire. On lutte contre ce passé historique qui plombé cette profession et l’empêche d’être reconnue à sa juste valeur.

  5. Le permis devient quasi obligatoire pour vivre et travailler et il est trop cher. Cette formation devrait faire partie des études au lycée avec une épreuve comme les autres après à eux de le conserver mais ce serait bien plus juste. Toutes les inscriptions aux concours, à la fac sont chères et à notre charge dès qu’on a pas de bourse. Elles augmentent sans nous prévenir : le double à Grenoble cette année par ex, nos enfants payent le train, le tram, les repas et c’est pas moins cher que pour les étudiants infirmièrs. Le revenu des jeunes après le bac est un vrai pb dans notre pays, bcp de familles ne peuvent plus ou pas assez aider et l’accès à l’indépendance est difficile et retardé. Du coup on leur demande d’être adultes mais ils sont encore dépendants de nous pour bcp de choses et vivent souvent avec nous car le coût du logement dans les gestes villes est carrément dissuasif.

  6. RK Mat dit :

    C’est tout à votre honneur de vouloir aider à financer le concours infirmier. Par contre votre vision de la profession infirmière semble bien eronnėe ou en tout cas fantasmée loin de la réalité.
    Entre autre, un metier “duquel on accepte toutes les contreparties”. Ça c’était à l’époque des soeurs vouées corps et âme à leur mission. Aujourd’hui infirmier est un métier très technique, de plus en plus exigeant et spécialisé avec de grande responsabilité ET méritant un salaire à la hauteur. Faites vos études et on en reparlera dans quelques années.
    Avec tout mon respect.

  7. ma fille passe 5 concours cette année à 80 ou 90 € le concours faites le calcul,puis si elle est admise à l’oral il faudra re payer pour l’oral….

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
233 rq / 4,608 sec