Triple enlèvement d’humanitaires en Centrafrique

«Des hommes armés ont kidnappé ce mardi une femme qui travaille pour la Minusca (la mission de maintien de la paix des Nations unies en Centrafrique, ndlr), après avoir arrêté son véhicule», a déclaré ce 20 janvier l’ONU. Un enlèvement qui survient au lendemain de celui d’une humanitaire française travaillant pour une ONG, et de celui d’un Centrafricain. Si la nouvelle otage est vraisemblablement occidentale, sa nationalité n’a pas encore été dévoilée.

Triple enlèvement d'humanitaires en Centrafrique

Concernant les deux premiers enlèvements : le Quai d’Orsay a confirmé l’enlèvement de la Française dans la soirée de lundi, précisant que l’otage française, âgée de 67 ans, effectuait une «mission humanitaire en matière de santé et d’éducation».

«La France déplore cet acte contraire au droit humanitaire et appelle les responsables à libérer au plus tôt notre compatriote. Notre ambassade à Bangui est en contact permanent avec l’archevêché dans la capitale centrafricaine, qui a entamé des discussions avec les ravisseurs.»

Selon l’agence de presse locale Anadolu, un religieux centrafricain a également été enlevé. Anadolu rapporte les propos d’un témoin, Elknana Dawatcha (conducteur du véhicule): «Nous avons chargé un véhicule avec des tables de consultation et des médicaments afin d’approvisionner les centres de santé en médicaments et matériels médicaux. Arrivés au niveau du quartier Fouh (quartier du 4e arrondissement de Bangui), on est tombé dans une embuscade tendue par les éléments anti-balaka qui nous ont pointés avec leurs armes. Ils m’ont fait descendre du véhicule avant de l’emporter avec tous les matériels médicaux qu’il contient et les deux otages dont la dame française».

La Française de 67 ans, Claudia, effectuait en République centrafricaine une mission humanitaire, financée par l'ONG  médicale catholique CODIS (Coordination Diocésaine de la Santé) qui apporte son soutien à des villages de RCA en matière de santé et d’éducation.

Rédaction ActuSoins, avec L'Obs et Libération

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Triple enlèvement d’humanitaires en Centrafrique”

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
199 rq / 1,321 sec