Concertation citoyenne sur la vaccination : les IDE appelés à donner leur avis

L'Ordre National des Infirmiers (ONI) a lancé vendredi dernier, une action d'appel à contribution des infirmiers, pour intervenir sur la plateforme de concertation citoyenne dédiée à la vaccination. L'idée ? renforcer la place et le rôle des infirmiers dans les campagnes de vaccination

Concertation citoyenne sur la vaccination : les infirmiers appelés à donner leur avisLe contexte 

La vaccination reste un sujet sensible dans la société. Polémiques diverses, réticences des populations, détracteurs de plus en plus nombreux... Pourtant, elle sauve et prévient de nombreuses maladies.

Suite au rapport Hurel confirmant ces méfiances, Marisol Touraine a lancé, le 12 janvier dernier, un plan d'action pour la rénovation de la politique vaccinale. Un des objectifs de ce plan est de renforcer la confiance des français dans la vaccination, en répondant "de façon transparente" à leurs inquiétudes et préoccupations. 

Parmi les actions mises en place : un espace participatif dédié à la concertation. Encore en ligne pendant deux jours, il permet "de prendre la parole, de donner son opinion et d'adresser ses questions au pouvoir publics". A ce jour, cet espace a reçu 11147 contributions. 

Amélioration de la couverture vaccinale : les infirmiers ont aussi un rôle à jouer 

"Il est nécessaire de rappeler qu'aujourd'hui, les infirmières ont un rôle considérable à jouer vis à vis de ce problème de santé publique qui a fait - l'ONI évoque la vaccination dans le cadre de la grippe, ndlr - plus de 18300 morts en France durant l'hiver 2015, dans la population la plus vulnérable" explique l'ONI sur son site, profitant du lancement du lancement de la campagne de vaccination contre la grippe pour formuler un appel à contribution.  

L'ONI rappelle ainsi dans son "appel", que les infirmiers sont "parfaitement formés et compétents pour effectuer toutes les vaccinations sur prescription médicale". 

Depuis 2008, les infirmiers vaccinent sans prescription médicale préalable les personnes fragiles contre la grippe, à l'exception de la primo-vaccination. Cette mesure de santé publique permet ainsi la vaccination de près d'un million de personnes par des infirmières chaque année. 

Alors que les pouvoirs publics demandent l'avis de la population, notamment au sujet d'une possibilité d'étendre la vaccination aux pharmaciens, l'ONI interroge : "Ne serait-il pas préférable que les pouvoirs publics reconnaissent d'abord l'efficacité des infirmiers et envisagent d'élargir les vaccinations sans prescription médicale?". 

Et d'appeler les infirmiers à prendre la parole : " que chacune des infirmières et infirmiers libéraux, salariés, s'expriment pour rappeler aux pouvoirs publics qu'ils sont compétents et par leurs actions peuvent contribuer à une meilleure couverture vaccinale de la population". 

Rédaction ActuSoins

L'appel à contributions de l'ONI

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Concertation citoyenne sur la vaccination : les IDE appelés à donner leur avis”

  1. ben voyons l oni fait une consultation savoir si il est judicieux de laisser les pharmacien vacciner….pourquoi pas mais ils ne sont pas là pour nous défendre nous et pas les pharmacien !!! Il me semble évident qu en tant qu idel je suis pour….ben oui quoi encore du boulot qu on nous vol…apres les produits qu on ne peut plus injecter a domicile ou les had qui nous envahissent

  2. Ben si C le vaccin contre la grippe mi je suis contre et dans mon service personne quasi ne le fait alors il’sont mal barré en terme d’éducation !

  3. consultation CIVIQUE
    citoyen/ citoyenne est un substantif

  4. eusebe dit :

    L’oni est la voix de son maître, ou plutôt s

  5. L’oni ? L’organe nommé par la ministre et rejeté par 3/4 de la profession ?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
240 rq / 1,857 sec