Présidentielle 2017 : la santé, un enjeu majeur pour deux tiers des français

La constituera, pour deux tiers des français, un "enjeu majeur" lors de l' de 2017, montre un réalisé par Odoxa pour la Fédération hospitalière de France (FHF). 

Présidentielle 2017 : la santé, un enjeu majeur pour deux tiers des français

Réalisé les 25 et 26 Août auprès d'un échantillon représentatif des français, le sondage présente des résultats qui confortent notamment l'attachement des français à l'hôpital public (8 français sur 10 ont une bonne image de l'hôpital). 

Pour autant, 83% des Français estiment que l'hôpital est en danger. Et ils sont 84% à dire qu'il manque de moyens.

"L'hôpital est menacé à cause des orientations prises dans le cadre de nos politiques publiques et 77% des français nous disent que les choix politiques effectués par les gouvernements présents et passés en matière de santé ne sont pas allés dans la bonne direction" explique la FHF dans un communiqué. 

"Ce chiffre nous renvoie également aux tensions économiques auxquelles sont confrontés les hôpitaux, tensions que les Français percoivent. Ainsi, 84% des français ont le sentiment que les moyens aujourd'hui alloués par l'Etat à l'hôpital public sont plutôt insuffisants" ajoute la FHF. 

La campagne présidentielle qui s'ouvre constituerait donc l'occasion de proposer des orientations fortes pour l'hôpital public et pour le système de santé français.

Un déterminant de vote majeur

Les deux-tiers des français déclarent ainsi que les propositions que feront les candidats pour 2017 en matière de santé auront un impact sur leur choix au moment du vote et plus de 80% des français (86%) pronostiquent ainsi que si un candidat pour lequel ils prévoient de voter annonçait qu'il comptait réduire drastiquement le budget des hôpitaux publics, cela limiterait leur envie de voter pour lui.

"Les français en ont assez que l'on traite la santé comme un «non-sujet» pendant la campagne, pour ensuite faire des choix qui ont un imact très concret sur leur vie" explique la FHF qui souhaite s'engager "pleinement" dans le débat à venir. 

"Sans esprit partisan, mais avec une exigence de clarté et d'ambition" précise la fédération. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

6 réponses pour “Présidentielle 2017 : la santé, un enjeu majeur pour deux tiers des français”

  1. Kanker-Barak : Prévention 2 (secondaire) des cancers.

  2. C’était déjà le cas en 2012 et Hollande et sa clique nous ont trahi et pas seulement en ce qui concerne la santé.

  3. mclove dit :

    les français se donnent bonnes conscience , mais c’est trop tard

  4. Chloé Laby dit :

    Vu ce que nous propose MST on a pas le choix … personnellement c’est mon cas. Je verrai ce qui est proposé (en espérant que ce soit tenu…)

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
224 rq / 1,560 sec