Travail en 12 heures : 11% des agents du public concernés

La proportion d'agents concernés par un horaire dérogatoire en 12h est globalement de 11%, révèle un rapport de l'ATIH (Agence technique de l'information sur l'hospitalisation) relatif aux bilans sociaux des établissements publics de santé. 

Hôpitaux Travail en 12 heures : 11% des agents du public concernés

© fotolia

Selon le rapport, les Centres Hospitaliers de grande taille (produits supérieurs à 70 M€) et de taille financière moyenne (entre 20M€ et 70 M€) présentent la proportion la plus élevée, soit respectivement 13% et 14%. Dans les CH et ex-CHS (Centre Hospitaliers spécialisés en psychiatrie), cet indicateur est le plus faible, soit 2%.

Il est à noter que 100% des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) et des Centres Hospitaliers (CH) de grande taille analysés comptabilisent un ou plusieurs agents effectuant des horaires dérogatoires en 12h. A contrario, seuls 43% des CH et ex-CHS sont concernés.

La proportion d'agents concernés par un horaire dérogatoire en 12H augmente de 0,1 point entre 2013 et 2014. Alors qu'elle augmente de +0,7 point pour les Centres Hospitaliers de taille financière moyenne, elle diminue de -0,6 point pour les CHU.

Le travail en 12 heures fait débat

Ces données interviennent alors que le débat sur le travail en est toujours d'actualité. Il y a deux semaines, la DGOS recommandait d'ailleurs aux établissements d'étudier les alternatives possibles à ce mode d'organisation avant de le mettre en place. 

Car, d'après le cadre réglementaire actuel, la durée quotidienne du temps de travail ne peut excéder 9 heures pour les équipes de jour, 10 heures pour les équipes de nuit. Le travail en 12 heures est donc tout à fait illégal, sauf par mesure dérogatoire pour "'contraintes justifiées".

Rédaction ActuSoins

Lire aussi : Le travail en douze heures, un débat sans fin

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

19 réponses pour “Travail en 12 heures : 11% des agents du public concernés”

  1. Le 12h c est certes dur mais pratique. Idéal pour le suivi du patient aux urgences, facile à organiser une fois jour une fois nuit et 72 h de repos.
    Certes fatiguant mais bon apres on a du repos bien mérité

  2. Carole Berat dit :

    Dans le privée aussi en 12h et personne n’en parle, 12h de nuit payée 10h ça arrange qui la Direction….pas plus de repos, ni de récup et encore moins sur la paye par contre plus de malades , personnel epuisés…

  3. On devrait pouvoir échanger car nous in a rien choisi du tout: passage en force en 12h pour économiser une équipe avec la bénédiction du chef de service, j’étais très bien et en forme en 7h30 avec des nuits de 10h. Depuis explosion de maladies plus ou moins graves mais qd même des maladies auto -immunes, des dépressions, et des grossesses routes pathologiques, même en arrêt à 2 mois 1/2 on a eu que des grands prématurés nés avec au moins 2 mois d’avance sans autre explications trouvées. On alterne nuit/jour à part égale et tour le service est insomniaque, les jeunes se shootent au grondant ou au résultat puis finissent allongées sur un brancard avec des accès de tachycardie à 140. Qd elles arrêtent elles sont au fond du trouve et sous anti_dépresseurs. In est en soins continus polyvalents, postés et on fait de la réa par manque de possibilités d’évacuer nos patients les plus graves. On mange n’importe qd et quoi donc soit on maigrit soit on prend du poids, il y a aussi bcp d’hypertension essentielle. J’ai 52 ans et ma période de ménopause à été un enfer, le médecin du travail à interdit que je fasse des nuits, j’ai du prendre un TSH car je récupérais pas et passais mes repos à récupérer comme un sportif. Maintenant j’en fait 3/mois et ça ça mieux. La seule proposition était un changement de service avec des postes placards. J’ai préféré m’accrocher mais j’ai vécu presque 2 ans comme une mamie de 80 ans et j’ai failli y laisser mon couple tellement ce rythme envahissait ma vie. Les plus jeunes qui ont des petits en bas âge craquent toutes, traînent des sinusites, des tracheites et multiplient les angines. Les 2 services qui font cet horaire les urgences et nous sont surveillés et en ce moment les familles dénoncent de la maltraitance. Le plus gros pb et le sous-effectif. Vivement la retraite !

    • Sylvia Lima dit :

      Tout a fait d accord
      Certaine parle des 12h
      Que c est mieux etc
      Peut etre de jour pr eviter les soirs matin etc
      Mais moi non non et non
      Je fais deja 10h de nuit
      Et je rentre parfois en rampant ..alors stop
      Je pense c est mon ressentie …celle qui me foute rien ..c est sure que les 12h les arrangent …
      Mais c est pas moi …

  4. Les 12 heures aux urgences c’est mortel. ..Être debout pendant tt ce temps + les coups de stress . Avec du recul ! !! Je pense que les 12 h c’est très fatiguant et tu y laisse ta santé. ..

  5. Je suis en 12 h de nuit aux urgences pour l instant cet horaire me convient

  6. Pour rien au monde je ne retravaillerais en 8h, pour moi le 12h est l’idéal

  7. Simon Cluse dit :

    Vive les 12h pour moi !!! Moins de transmissions, moins de risque de perte d’informations, patients mieux pris en charge, plus de récup, moins de stress pour le personnel !!

  8. Pour avoir fait les 12 et 8h je fuiiiiiis les 12h! Beurk et rebeurk!!
    Ça convient pas a tout le monde c’est sur

  9. Pour rien au monde je reprendrais un poste en 8h !
    Le 12h c’est le TOP !

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
220 rq / 2,212 sec