La FHF appelle les établissements publics à développer l’HAD Hospitalisation à Domicile

Dans un communiqué, la FHF (Fédération Hospitalière de France) a expliqué appeler les établissements publics à développer l'HAD Hospitalisation à Domicile dans le cadre des groupements hospitaliers de territoire. 

La FHF appelle les établissements publics à développer l'HAD Hospitalisation à Domicile

"La FHF partage les recommandations formulées par la Cour des comptes dans son récent rapport sur l'hospitalisation à domicile" explique la FHF dans le communiqué.

Car selon la fédération, le développement de l'HAD passe par "une meilleure appropriation de cette modalité de prise en charge par l'ensemble des acteurs de santé dans chaque territoire".

La FHF a aussi souhaité rappeler que les médecins hospitaliers publics sont "les premiers prescripteurs de l'HAD" et qu'ils sont " des opérateurs majeurs dont l'engagement doit contribuer au développement de ce mode de prise en charge". 

Pour la FHF donc, les établissements publics devraient inscrire "résolument" le développement de l'HAD dans les projets médicaux de territoire des futurs GHT (Groupements Hospitaliers de Territoire), soit en faisant appel à leurs propres capacités, soit en approfondissant leurs partenariats avec les autres opérateurs autorisés sur le territoire.

"La FHF souhaite par ailleurs que les hôpitaux de proximité prennent toute leur place dans le développement de l'HAD en se positionnant en tant qu'offreur public dans le cadre des GHT dont ils seront partie prenante" conclut le communiqué de la fédération.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

72 réponses pour “La FHF appelle les établissements publics à développer l’HAD Hospitalisation à Domicile”

  1. Les gens verront car qyand je vois la qualité des soins peut être pas pour tous mais ce que j’ai pu constater des toilettes de personnes ni fait ni à faire des filles qui survolé une de mes patientes ou un HAD interviens pour la toilette et bien merci elle s’ en pas l’eau de Cologne quand j ‘ arrive pour les médoc c’est desesperant j’ai eu beau le dire au fils et à la responsable de cette HAD mais rien et oui car des fois ce ne sont pas réellement des AS qui font les toilettes donc pas de savoir faire triste monde monde de fric

  2. Tout n’est pas a jeté dans l’had . Pour mon cas perso il m’arrive d’avoir des prise en charge qui deviennent trop lourde notamment si je dois assurer les soins de nursing car je travaille déjà 10 à 12h par jour et à ce moment-là le problème c’est que pour les familles soient à la toilette est assurée par une aide-soignante et c’est pris en charge par la sécurité sociale donc Had obligatoire car le prix de journée des siad ne leur permet pas de couvrir les dépenses infirmière
    Donc l’had reste la seul solution car sur mon secteur le patient peut conserver son infirmière . Cela nous permet de plus de facturer les soins à taux plein bien que l’on nous impose un seuil de 46 ami par jour ce qui ne me plait pas. Je suis par contre révolte lorsque les Had détournent des patients pour des soins dont la prise en charge direct par l’infirmière serait la solution la meilleure et de plus la moins onéreuse .

    • Lusitano dit :

      Dis moi , pourquoi ne pas porter plainte contre ses HAD qui détournent nos patients avant même qu’ils soient sortis de l’hospitalisation !
      Bien sûr leurs personnel soignant n’ont rien avoir , ils devaient même avoir honte de servir pour des boîtes à fric car leurs dévouent et professionnalisme reste sincère . Des dommages collatéraux risque malheureusement d’y avoir s’y nous ne mettions pas ensemble.

  3. Pas d’inquiétude les Had existent depuis longtemps et s’ils ne se sont pas développés, c’est qu’ils coûtent trop chers à vous IDE de faire respecter vos compétences acquises et légiférées

    • Lusitano dit :

      Bien sûr collègue , je suis IDEL. C’est honteux en effet pour nous tous , car c’est le corps infirmiers/ères qui est mal mené. Mettons nous ensemble car je pense qu’avec 600 000 Infirmiers /ères on pourrait quand même faire quelque chose…

  4. Ça me fait rire moi tout ça
    Quand on voit l’importance que prend le développement des soins à domicile. ..
    Imaginer qu’une structure publique ou privée d’ailleurs pourra être aussi rentable qu’un particulier qui prend à son compte toutes ses dépenses de fonctionnement. .
    Quelle farce
    Le gouvernement et la cour des comptes savent parfaitement que les structures coûtent plus cher
    Leur seul but est de réduire l’offre de soins
    Ils ne veulent pas que tous les patients finissent par être soignés par les HAD
    Leur seul objectif est de couper le lien entre prescripteurs et libéraux
    Pour ce faire ils investissent des millions d’euros dans les HAD et font abusivement en sorte qu’ils soient les 1ers interlocuteurs auxquels les hôpitaux auront affaire
    Les cabinets libéraux vont par conséquent diminuer leur nombre
    Quand ce sera le cas, les HAD n’auront plus aucune aide financière ils arrêteront de se développer
    Il arrivera le moment où on cherchera des soignants et où les HAD seront saturés et on ne trouvera plus suffisamment de libéraux disponibles
    Résultat les patients devront se débrouiller seuls ou payer des auxiliaires de vie ou autre
    Suffit de voir les pub qu’on nous balance “auxiliaire de vie un métier d’avenir”. ..lol ils nous prennent vraiment pour des cons et ont raison puisqu’on s’épuise à s livrer bataille alors que nos intérêts pourraient être communs…

    • Lusitano dit :

      ENFIN quelqu’un qui a compris !
      Le jeu de état est de créer une énorme diversion ou plutôt pagaille en mettant les soignants libéraux (inf + méd ) les uns contre les autres car ils n’ont pas le courage de dire franchement que notre BELLE Sécurité Sociale est depuis quarante ans incapable financiairement de prendre correctement en charge ses bénéficiaires, c’est à dire le peuple FRANÇAIS !
      ALORS , qu’attendent nous pour se mettre ensemble avec les médecins et foncer …

  5. Je vomis sur ce système de merde je pense vraiment à la reconversion

  6. Carine Mosca dit :

    Je suis contre le système de l’HAD . Les usagers doivent avoir le choix . Rien de mieux qu’une équipe d’infirmiers libéraux . Et c’est du vécu

  7. Et ainsi à tuer les infirmiers libéraux par un détournement de patients à la source détournement qui a déjà débuté …..

  8. Manoa KA dit :

    HAD … La mort du libéral …. Courage à tous les Idel

  9. Eh bien merci parce que moi je n en voudrais pas pour tout l or du monde!

  10. avant de parler argent avez vous pensé au bénéfice que l HAD apporte aux patients !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • L’IDEL apporte tout autant aux patients !

    • C est pas ce que j ai dit mais la collaboration entre les 2 peut leur apporter beaucoup.Après c est mon point de vue….tout se respecte. ..

    • Oui c ton point de vue mais l had coûte plus cher et les patients n’aiment pas avoir plusieurs soignants
      Donc je ne suis pas daccord mais c mon avis

    • Et ayant travailler avec malheureusement je n’ai vu aucun bénéfice

    • Les HAD ont pour mission de créer des forfaits qui bien sûr seront d’un montant inférieur à la NGAP qu’elles appliqueront aux IDEL …. Ne faisons nous pas assez d’actes gratuit …..
      J’ai fais un mail à l’ordre infirmier de Meurthe-et-Moselle et je suis toujours en attente d’une réponse …. Par contre il ne met pas longtemps à prendre la cotisation….

    • nous had a pris en charge un patient pour vancomycine sur 24h, c est nous qui le posons pour un ami 5…et had s occupe de la surveillance et soit disant du nursing, car le jeune de 22 ans et en fauteuil roulant pour spinabifida mais il gere tout tout seul, toilette douche auto sondage….had marque quand meme 3/4 d heure de nursing tous les jours pour prendre ta et temperature…..la honte

    • Quand l had vous volera tous vos patients,vous regarderez à 2 fois au mot bénéfice!

    • Ce sont les idel qui servent de bouche trou ouais!! Alors collaboration avec HAD hors de question.. et en plus refuse de payer les MCi et paie des soins en demi et gratuit! ! Pour avoir bosser avec HAD coordination zéro! !

    • Ça me rend dingue quand je lis de tels propos !!!!!! J’ai bossé dans un grand Had pendant 4ans avec des patients lourds mais ravis d’être chez eux auprès de leur famille…et nous les récuperions car devenus trop lourds pour les ide libérales… Cela prenait trop de temps… Alors oui on bosse pour qui et pourquoi au juste ? Pour favoriser le bien être du patient ou pour faire du pognon?

      • Lusitano dit :

        Toi, certainement pour les patients mais pas tes PATRONS !
        Nous ne sommes pas contre nos collègues mais surtout contre l’organisation des HAD qui sont apparues pour soit disant une coordination , mais sur quoi ?!!!
        Nous n’avons jamais eus besoin de coordination !!! et si des consoeurs n’arriveraient plus à satisfaire les patients à ce moment là nous avons ce que nous appelons LA CONCURRENCE LOYAL d’un autre Cabinet.

    • Aurelie RockSalsera et oui … Maintenant le patient est devenu un client… Il apparaît juste comme un porte monnaie… Je bosse en HAD et je changerai pour rien au monde…

    • C’est vous dans les HAD si répondez au quart de tour le samedi soir à 20h ?
      C’est vous dans les HAD qui decoincez à 4h du matin quand la pompe à morphine sonne ?
      C’est vous qui passez votre temps sans compter auprès des patients arrivés au bout du chemin ?
      Je suis libéral et je n’ai pas connu de telle prise en charge par L’HAD chez moi.
      C’est pitoyable de lire ce que nos propres pairs peuvent déverser comme hargne et ignominies envers les infirmières libérales.
      Vous êtes pourtant tellement nombreux et nombreuses à vouloir quitter l’hôpital pour faire du libéral. …

    • je bosse dans une HAD et oui je me lève à 4h du matin pour une pompe à morphine ou un patient qui n est pas bien !! toutes les HAD n ont pas le meme fonctionnement (privé et public ) et non je ne travaillerai pas en lib car faire des actes et ne pas avoir de temps à consacrer au patient et à son entourage non..

      • Lusitano dit :

        Mais bien sûr consoeur, encore une fois nous ne sommes pas contre les Collègues ,mais vous êtes salariée et donc à 35 h !
        Le problème c’est que, à part les soignants qui sont vraiment dans le liberal, les autres se permettent de parler à leurs place. Ton salaire et indexé par rapport au smic horaire et 35h hebdomadaire . Le Libéral , est payé en dessous du smic horaire et pour pouvoir compenser il est contraint d’en faire minimum 50h par semaine plus les weekend. Malheureusement vous autres connaissez très mal le métier de libéral. Dommage.

    • Ally Mc Bile dit :

      Patricia, tous les infirmiers libéraux ne sont pas à mettre dans le même panier! Je passe beaucoup de temps avec mes patients, c’est important pour eux et pour moi! Chacun sa vision des soins, certains ne rêvent que profit et CA. Bien heureusement nous ne sommes pas tous pareils!

    • Sans vouloir polemiquer…nous prenions en charge une patiente pour psts…apres “1 visite”aux urgences….prise en charge HAD qui nous à virè sans autre forme de proces…
      Nous avons revu la patiente completement “dépassée”…ne connaissait pas les prenoms des ides qui la prenait en charge..”pas la peine ..lui a dit l une d entre elle…ce n est jamais les memes que vous verrez”….
      Enfin bref pour moi c est une “course à l argent”pour les hopitaux..des dépenses parfois injustifiées…qui coutent “un bras”a la societe..
      Je trouve certains commentaires â l encontre des idels fort désobligeants et assez réducteurs..je fais du libéral depuis 4 ans..j estime consacrer du temps aux patients..

    • Le bénéfice que l’ had apporte aux patients n’est pas plus élevé qu’une petite infirmière indépendante…c’est un peu comme si vous compariez un artisan ébéniste et ikéa….

    • Aucun bénéfice à l’HAD quand en milieu rural, les HAD font appel à des aides à domicile pour faire les nursing …. De quelle qualité des soins parle t’on ???????

    • Lol Céline Durand Douarin on a eu le même cas en pire; un EHPAD qui faisait appel à un HAD pour un pansement pour une de leur patiente.. HAD qui a fait appel à nous (CSI) pour le-dit pansement… Ils venaient une fois par semaine livrer le matériel et jeter un oeil… résultat; l EHPAD à payer, l’HAD et le CSI… payer 3X pour un truc oû une IDE de l’EHPAD aurait pu intervenir….
      Bref, du grand n’importe quoi… quand on se fait emmerder (les CSI et les IDEL) pour un acte mal facturé par erreur (un ami en trop ou autre)…. franchement c’est à ne rien comprendre

    • Popy Lm dit :

      Les infirmières libérales ça existent !!! Et la prise en charge est bien plus personnalisée ! L had … un honte ! Les sociétés plumer la secu !!

    • Maintenant on aura des noms : Patricia Borel qui pissé sur les IDELS …..
      C’est bien ce que j’écrivais, nos pairs se croient meilleures que nous !

    • Soit vous nous prenez pour un retour à domicile soit vous restez hospitalisé . Merci qui ?? Pas Jackie et Michel mais l ‘ HAD

    • Claude Feillant J ai travaillé en HAD pdt 7ans et oui j ai passé ma nuit a tenir la main d un vieux monsieur qui ne souhaiter pas mourir avec son épouse seul …. j’ai passé beaucoup de temps auprès des malades que j ai pris en charge …. Je n ai aucune hargne contre les idel je leur tire mon chapeau même si tous ne sont pas a mettre dans le même sac d idel conscienceux et dévoué. ..car d autres ne travaille que pour l argent et ont oublié le coeur de leur profession ….. Je suis maintenant ide en EHPAD et je ne compte pas les heures supp ….

    • Attention je n’ai rien contre les ide des had mais contre l’institution en elle même et de leurs bureaucrates

    • Monsieur Claude Feuillant, et bien oui l’had où je bossais il y avait une infirmière d’astreinte 24 h tous les jours! et oui on se levait pour aller régler ds pompes a 3h du mat, et on revenait même l’heure d’après si besoin après 45mn de route, oui on se levait 4 5 fois dans la nuit pour des décès , pour accompagner les familles en détresse, pour bosser avec les Samu lorsqu’un patient pallia était en train de s’étouffer!!! et nous aussi on ne comptait pas les heures lorsque le patient le nécessitait!! Enceinte jusqu’aux yeux j’ai aidé un médecin du Smur sur un Oap!! alors on dit quoi là? on compte les points????? c’est pitoyable! je rappelle que l’on fait ce métier (a la basa) pour vocation et pour aider son prochain, alrs arrêtons de nous tirer dans les pattes! du boulot il y en a pour tout le monde avec la population vieillissante!!

    • Ally Mc Bile dit :

      Quand je lis certains commentaires, je suis ????
      Certain(e)s se prennent pour des super héros…
      Tout ça pour une gué-guerre IDEL/HAD…

    • Quand on connaît le prix journée du Had à côté de nos 10,45€ pour une toilette et bien la sécu n’a pas fini de creuser son trou et de s’y enliser …. Venez pas vous plaindre si dans 10 ans nous n’avons plus d’assurance maladie…. Sans compter que ces Had se prennent pour des super héros les roi des soins qui nous pique les patients juste pour gonfler leur chiffre d’affaire … C que bissness …. Où se trouve l’intérêt du patient là dedans ….

    • Claude Feillant je ne me crois pas supérieure loin de là et je respecte les IDEL et j aimerai bien qu on ne déforme pas mes propos !!!!!! un peu de respect quand meme……entre les bureaucrates et les IDE il ne faut pas tout mélanger!!! et je continuerai à faire mon métier avec passion et POUR LE PATIENT PAS POUR DU FRIC

    • Je crois que le souci c’est pas entre confrères et consoeurs…on est infirmier (e)s avant tout….ce qu’on dénonce nous libéraux c’est pas le travail des équipes ide en had (bon comme partout yen a des bons et des moins bons) mais comme dit plus c’est le système même de l’had. Faut pas se leurrer svp, tout est fric ,bussines et Cie. L’important pour l’hôpital qui a 1 service had c’est d’être bien côté pour toucher plus d’argent. ..ils s’en foutent eux les bureaucrates des patients. Après y’a des super had bien gérés avec des cadres au top et de super équipes. …mais y’a aussi des pourris, des cadres qui font tout pour évincer les libéraux. …c contre ça qu’on râle !!!!

    • Patricia Borel quelle triste image vous avez de nous ; beaucoup de clichés peut être le fruit d’une mauvaise expérience ou de pas d’expérience du tout ; je vous prends quand vous voulez dans ma tournée pour vous montrer qu’on peut travailler humainement en libéral ; j’accorde 30 mn par jour à chacun de mes patients ; vous parlez argent mais les Had se gavent bien + que les libéraux ; c juste que vous entant que salarié n’en avez aucune connaissance alors qu’effectivement un libéral est payé pour le travail effectué ; si vous connaissiez la tarification des actes que vous réalisez et preniez conscience de l’argent que vous faites gagner aux Had pour finalement être rétribuée à peine 2000€ croyez moi vous auriez vraiment l’impression d’être le dindon de la farce

    • Patricia Borel heureusement qu’il y a des gens comme vous pour que les patrons s’en doutent plein les fouilles merci !! Si vous travaillez pour la gloire tant mieux ; qui a dit que ceux qui gagnaient du fric travaillaient mal … Trop trop de stéréotypes c dommage quand on bosse avec des humains

  11. Une page FB d’idels qui en ont marre et se mettent en “lutte contre les HAD” toutes les initiatives et idées sont les bienvenues, il faut qu’on soit fort et nombreux

  12. Sylvie Altei dit :

    Un gouvernement corrompu … Voilà ce que C est !

  13. Le corporatisme et le lobbyisme ont encore de beaux jours devant eux… Tant que les syndicats ne s’entendront pas, c’est normal que le gouvernement en profite

  14. Mr DEVIGNES , nombreux sont ceux qui tout comme moi sommes en colère de lire aujourd’hui que la cour des comptes invite les hôpitaux à créer des HAD … Nous savons tous que c’est encore une opération politique et non économique pour la sécurité sociale .. Nous sommes les petites mains de la santé au service du patient et de son bien être … Nous sommes à moindre coût comparativement aux HAD , et cela est d’autant plus étonnant de lire le compte rendu de la cour des comptes .. C’est la fin d’une profession si l’on ne bouge pas … La santé n’est pas une entreprise par laquelle on espère faire profit … Notre métier d’infirmier/e est bien plus que cela … Aucune HAD ne remplacera nos soins , parce que nous prenons soins et j’insiste sur la généralité de l’expression car c’est ce que nous faisons 7jours sur 7 sans compter nos heures et souvent gratuitement et ceci parce que nous sommes au quotidien dans une réelle relation humaine … Il y en a assez de cette société de profit d’intérêt , et d’arrangement politique mensongère …. Nous comptons Sur vous pour défendre les petites mains de la santé au service et au bien être de tous . Cordialement …

  15. Oui suis ravie de voir que je ne suis pas la seule être très très en colère … Chaque année on nous reclame des cotisations syndicales et conseil de l’ordre obligatoire … Et pourquoi ??? Mettons nous en colère que les infos remontent vite et en nombre , parce que honnêtement si l’on se mettait en grève ça serait une belle merde !!! Nous sommes les petites mains indispensable de la santé !!!!

  16. Lusitano dit :

    Collègues, nous sommes 600 000 infirmiers/ères , Alors, qu’attendons nous ? Arrêtons de pleurer sur notre tombe. 1er action sortir du conventionnement de la caisse et pratiquer des honoraires libres. Les caisses sont obligées de rembourser leurs bénéficiaires. Ce n’est pas à nous de supporter les difficultés de ces Caisses. 2ème action, comme pour certains Médecins libéraux, passons aux 35heures (de 09h00 à 17h00. Toutes interventions avant ou après ces horaires, nous pouvons pratiquer une facturation supplémentaire , qui sera réglé par leurs mutuelles. Enfin, mobilisons nous au moins 48h par semaine (je pense que les services hospitaliers vont être bien débordés) jusqu’à obtenir des accords concrets et durables. Battons nous.

  17. Lusitano dit :

    Au pire, vaut mieux HAD public ayant des accords avec les IDELS choisis par les patients, plutôt que les HAD privés que viennent nous voler (détourner) les patients directement à la source avec des accords directement avec les services. CHEZ NOUS NOUS APPELONS CELA DU VOLE OU GENTILLEMENT DÉTOURNEMENT DE PATIENTELLE, CE QUI EST INTERDIT PAR LA LOI. Mais laquelle de loi ?!!
    Où sont ces syndicats ou ce Conseil de l’ordre ?!!!

  18. Audrey Richer Laura Goavec Chartier Rozenn LE Govic

  19. [ Attention, ce message n’a pas pour but de remonter le moral ] : Mais ce milieu est pourri à la base, non ? On peut pas dire qu’on ne savait pas ! Toutes ses relations véreuses entre notre Ministre de la santé et les HAD, entre les HAD et les hôpitaux où ça se passe des couches de crème en triple épaisseurs et où ça se fait de la pub comme c’est pas permis alors que nous, les IDEL, on nous fait ch*er pour des cartes de visites distribuées ou le fait de simplement vouloir mettre “cabinet infirmier” sur nos devantures ! J’hallucine, je trouve ça pitoyable, mais ça ne m’étonne même plus ! Franchement, on va bien finir par crever la gueule ouverte à force de se prendre des coups de pelle dans la couenne ! Mais que fout notre ordre qui devait faire ses preuves après avoir failli disparaitre ? Et nos syndicats ? J’ai une envie de grèves parce que moi j’ai pas envie qu’on crève… Il est trop beau notre métier 🙁 !!

  20. Et notre conseil de l’ordre que fait il ???? Cour des comptes ??!! HAD en matière d’honoraire est plus coûteux qu’une petite infirmière libérale !!!! Mon dieu quel étrange système !!! C’est malheureux que notre conseil de l’ordre soit si peu efficace , quand on voit celui des médecins tout puissant !!!!! Il faut bouger !!!

  21. Et merde on va creuser un peu plus notre tombe et celui de la secu

  22. Claire Hutte dit :

    Girardet Sandrine Laetitia PagnotPauline Clerc

  23. Deux Ailes dit :

    Ririz de la Nice Isabelle Commenge Guillaume Vergnaud Anthony Rescaniere Thierry Ladouce Cedric Manaud aaaarrrffff

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
243 rq / 1,747 sec