En oncologie, face aux jeunes combattants

En 2010, pour la première fois en France, une unité d’hématologie ouvre à l’hôpital Saint-Louis à Paris avec pour but l’accueil d’une population spécifique : les adolescents et les jeunes adultes.

hopital saint louis unité hématologie oncologie_ph1

Tous les matins à 9 heures, l’équipe se réunit dans le poste de soin sous la direction du Pr Nicolas Boissel, chef de service. Cette réunion permet de faire un rapide bilan des patients présents (seize lits en chambre individuelle au total) et prévoir ou adapter le protocole de soin pour la journée à venir. L’équipe de nuit a transmis ses observations lors du changement d’équipe à 6 heures du matin. Chaque fait le point sur les quatre patients dont elle a la responsabilité. © Simon Lambert

Chaque année, ce sont près de 200 patients âgés de 15 à 25 ans qui sont traités pour des leucémies aiguës, des lymphomes et des aplasies médullaires à l’AJA (unité fonctionnelle d’hématologie Adolescents et Jeunes Adultes). Lors de réunions pluridisciplinaires, les médecins, infirmiers, aides-, mais aussi psychologue, assistante sociale, animatrice, diététicienne et kinésithérapeute cherchent ensemble des traitements adaptés à chaque patient.

En proposant une structure de soins à cheval entre les médecines pédiatriques et adultes, ce service tend à lutter contre l’effet de « mise en parenthèse » subi par ces jeunes à une période charnière de leur vie. L’environnement de soin doit aussi répondre aux besoins psychosociaux de cette tranche d’âge particulière : des associations interviennent pour l’accompagnement scolaire, celui des familles et l’accueil des proches (amis et petits copains par exemple).

Au quotidien, les soignants doivent faire preuve d’une grande flexibilité avec ces jeunes patients pour qui tout est négociable : les horaires de réveil, de prises de traitements, de visites des proches. Il faut parfois adapter les règles figées d’un hôpital au rythme de vie des adolescents et jauger des différences de développement psychologique des jeunes.

Le but étant toujours d’obtenir une meilleure adhésion thérapeutique qui peut parfois faire défaut à ces âges.

Textes et photos de Simon Lambert
Reportage paru dans ActuSoins magazine

Clémence Loiseau, interne, réalise une ponction lombaire, assistée de Kevin Le Lardic, étudiant infirmier et de Souad Azdouz, aide soignante

Clémence Loiseau, interne, (à droite) réalise une ponction lombaire sur le jeune Yann-Alric, assistée de Kevin Le Lardic, étudiant infirmier et de Souad Azdouz, aide soignante, sous les yeux attentifs de la mère de Yann-Alric. La ponction lombaire, relativement impressionnante pour les plus jeunes patients, est un acte fréquent dans le service. © Simon Lambert

hopital saint louis unité hématologie oncologie_ph3

Camille Freedman (à gauche) infirmière, pose une sonde naso-gastrique sur Alexandre, un patient qui vient de recevoir une greffe de moelle, assistée de Pauline Leconte une étudiante. Les gestes courants dans le service sont : des prises de sang sur voie centrale, de l’administration de chimiothérapie, des transfusions sanguines, des greffes de cellules souches, de l’antibiothérapie, et des soins de cathéter. Il faut aussi assister les médecins et internes lors des myélogrammes, des ponctions lombaires et des biopsies ostéo-médullaires. © Simon Lambert

hopital saint louis unité hématologie oncologie_ph5

Le mercredi, c’est le jour de la grande visite médicale. Chef de service, chef de clinique, praticien hospitalier, internes et externes visitent chaque patient pour faire un point sur le traitement en cours. Cette grande visite est un élément clé de la formation des futurs médecins. Ici, Elodie écoute le médecin qui lui explique la suite de son protocole de soin. © Simon Lambert

hopital saint louis unité hématologie oncologie_ph4

En plus du personnel soignant, une animatrice travaille à temps plein dans le service. Marion Lazaro organise des activités ludiques et manuelles, gère différentes associations intervenant dans le service et prépare les petites fêtes qui rythment la vie du service. Sur cette photo, le personnel célèbre les 17 ans d’Elodie. Tout est bon pour redonner un peu de moral aux patients. © Simon Lambert

hopital saint louis unité hématologie oncologie_ph6

Le service AJA est un lieu plein de vie. Il n’est pas rare de voir des infirmières et aides-soignantes prendre une pause en jouant au baby-foot avec des patients. Souad Azdouz (à gauche), aide soignante, vient de remporter une partie contre Caroline Uloghobui (au centre), infirmière, et Cédric, un patient. En travaillant dans ce service, il faut savoir parfois réduire la distance avec les patients et dépasser le simple cadre professionnel.

hopital saint louis unité hématologie oncologie_ph7

Suite au maquillage réalisé par la socio-esthéticienne, Juliette regarde son visage dans la glace. Pour les filles, dont le rapport au corps est particulièrement bouleversé à l’hôpital, le passage de la socioesthéticienne est très apprécié. Les effets secondaires des chimiothérapies sont particulièrement difficiles à supporter pour de jeunes patients dont l’adolescence perturbe déjà le rapport au corps. © Simon Lambert

hopital saint louis unité hématologie oncologie_ph8

Le chef de service (Dr Nicolas Boissel, à gauche) annonce à Alexandre, en présence de Justine Decroocq (interne), de Raphael Itzykson patricien hospitalier, et d’Elodie Pichon, infirmière, que sa permission de sortie de quelques jours est reportée en raison des mauvais résultats de sa dernière prise de sang. C’est une très grande déception pour Alexandre qui attendait vraiment de pouvoir sortir de cette chambre de flux (avec un système de filtration de l’air) assez oppressante. © Simon Lambert

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

9 réponses pour “En oncologie, face aux jeunes combattants”

  1. Merci Marion Hutten ! On a des postes si tu veux, le service est top !

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
269 rq / 1,886 sec