Les infirmiers de l’Institut National des Invalides en grève pour la bonification à l’ancienneté

Infirmiers et aides-soignants de l'Institut Nationale des Invalides (INI) fait grève pour le deuxième lundi consécutif. Ils annoncent une grève reconductible jusqu'à obtention de leur catégorie active et d'une bonification à l'ancienneté.

©DR

©DR

Ce personnel qui s'occupe des grands handicapés déportés résistants victime de guerre et d'attentat a une spécificité : ils sont civils et personnel soignant mais dépendent du ministère de la Défense (comme les soignants civils des hôpitaux des armées).

Ils n'ont en fait ni les avantages de la fonction publique hospitalière - notamment le bonus d'un an d'ancienneté tous les dix ans pour - ni celui accordé aux fonctionnaires d'Etat inscrits comme catégorie active (douaniers, policiers, surveillants pénitentiaires,...), soit un année de bonus tous les cinq ans (avec un maximum de cinq années).

"Les infirmiers ont du se battre pour avoir le droit d'option entre catégorie A et la catégorie B comme dans la fonction publique hospitalière. Ils ont d'abord été mis automatiquement dans la catégorie A. Quant aux aides-soignants, l'inscription dans la catégorie active leur était soit-disant acquis, mais le décret n'est toujours pas paru même s'il est prévu pour octobre", explique Guy Barraud, cadre de santé et délégué CFTC.

"Le décret sorti, ils ne bénéficieront pas plus de la bonification à l'ancienneté pour pénibilité ", ajoute ce responsable syndical qui milite pour que les infirmières qui ont fait le choix de rester en catégorie B et les aides-soignants bénéficient de la bonification la plus avantageuse, comme les les fonctionnaires d'Etat de la catégorie active.

"Finalement, nous les protégeons en les soignant mais nous n'avons pas les mêmes avantages qu'eux", conclut-il.

"Sur les 250 soignants que comptent l'INI, plus d'une cinquantaine étaient présents aujourd'hui et les trois-quarts environ ont fait grève tout en étant réquisitionnés", estime Guy Barraud.

Ils ont fait le choix de ne faire grève qu'une fois par semaine "pour tenir sur la durée".

Cyrienne Clerc

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Les infirmiers de l’Institut National des Invalides en grève pour la bonification à l’ancienneté”

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
236 rq / 2,610 sec