Erreur d’injection : six mois de prison avec sursis pour une infirmière et une pédiatre

| | mots clefs : , , , , 336 réactions

Une infirmière et une pédiatre, aujourd'hui en retraite, ont été condamnées à six mois de prison avec sursis, jeudi 24 septembre au tribunal correctionnel de Saint-Malo, pour avoir prescrit et administré une dose létale de médicament au petit Mathis, décédé à l'hôpital de Saint-Malo en 2012.

Erreur-250x1821-250x182

©iStock/leaf

La pédiatre a été condamnée pour avoir écrit une prescription incomplète et la jeune infirmière pour avoir injecté une dose de chlorure de potassium 10 fois supérieure à la dose tolérée par un enfant.

Au centre des débats, cette prescription incomplète du médecin pédiatre, difficilement interprétable par cette infirmière qui exerçait depuis quelques jours seulement car tout juste diplômée. Après l'injection, le petit Mathis, a fait un arrêt cardiaque ayant entraîné sa mort.

"Une prescription griffonnée dans l'urgence par la médecin. Mathis était alors en pleine crise de diabète. Elle ne précise pas dans quelle quantité d'eau le produit doit être dilué. Une prescription illisible, relèvera l'expert, et mal comprise par l'exécutante. Cette dernière posera la question à sa supérieure et à une interne", raconte Le Télégramme.

Selon le quotidien, par deux fois, la médecin lui confirmera qu'il faut injecter trois ampoules. À ce moment-là, les deux femmes ne se sont pas comprises. "Nous n'étions pas sur la même longueur d'onde", explique la pédiatre pour qui il semblait évident que la substance devait au préalable être diluée.

« Il fallait déjà oser poser trois fois la question. J'aurais dû la poser une quatrième fois », a indiqué  au tribunal, l'infirmière, effondrée. "Je regrette énormément ce qui s'est passé. Il n'y a pas un jour où Mathis n'est pas dans ma tête. Si je pouvais remonter le temps, je le ferais".

"L'hôpital ne nous a jamais rien caché. L'erreur a été admise aussitôt, confie au quotidien Le Télégramme, la maman, aide-soignante dans ce même établissement et en arrêt maladie depuis le drame. On n'accepte pas ce qui s'est passé. Vous perdez votre enfant sur une erreur. C'est inadmissible. Il faut plus de professionnalisme dans les hôpitaux, de la qualité et non de la quantité".

L'hôpital de Saint-Malo n'a pas été poursuivi dans cette affaire où "il n'y a pas eu de problème d'organisation", selon les conclusions du juge d'instruction.

Rédaction ActuSoins avec Le Télégramme et France 3

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

336 réponses pour “Erreur d’injection : six mois de prison avec sursis pour une infirmière et une pédiatre”

  1. Il y a tellement de produit et de procédure a respect ils peuvent rien et il manque beaucoup aide soignant

  2. Ney La dit :

    Asma Moustique Samira Khan ça fait peur. . .

  3. En meme temps la fonction publique l’endroit ou on te dis bonjour avec un sourire et t’encule des qu’y en a l’occasion …

  4. Marie Dorard dit :

    Heu Y a que moi qui ai vu des incohérences dans l’article

  5. Aucune excuse pour cette nana! Je ne souhaite qu’ une chose c est mourir en bonne santé!!! Car ça fait peur!

  6. Betty Dollet dit :

    Plusieurs vie brisée la peine de prison n’est rien a côté de la culpabilité avec la quel cette infirmière doit vivre!

  7. Je suis une vieille ide mais je peux dire qu’ il est de plus en plus difficile d encadrer les jeunes!! Elles prennent les conseils comme des critiques, elles savent tout, bientôt elles vous apprennent à travailler! Par contre pour aider aux toilettes ou mettre un bassin, elles ne sont jamais là! BonjOur la nouvelle génération d ide!

  8. Les médecins devraient faire des efforts d’écritures aussi ! Parfois a on beaucoup de mal à déchiffrer et on peut vite se tromper de médicaments …

  9. Xavier Cpn dit :

    Mel Dts Adeline DC Revuelta J’aime tellement les prescriptions informatisées.

  10. Lila Madaci dit :

    La prise de poste pour un jeune DE dans certain service doit se faire avec un minimum d encadrement ce qui n est malheureusement plus le cas

  11. Fanny Meucci dit :

    Lisa Claeyssen Morgane Coué Joanna Mazzacuva Marlène Mathieu Corbalan Putin ca arrive vraiment les filles !!!

  12. Aie
    Pas simple
    D’autant que la Pédiatrie est une discipline bien spécifique
    Une dose peut ne pas nous paraître choquante lorsque l’on vient des adultes
    En pédia tt est quantité infime

  13. Pour exercer notre métier en boîte d’intérim ( faute d’avoir trouver un poste :/), ce que je vois me fais vraiment très peur, les prescriptions c’est souvent une catastrophe nombreux sont les infirmiers que je rencontre dans mes remplacements qui me disent, résigné, “ah non mais ici il faut deviner les prescriptions” dans les services d’urgences en particulier mais c’est un phénomène que j’ai observé partout :(. Étant jeune diplômé il m’arrive parfois de ne pas dormir de la nuit pensant à une erreur que jaurais pu faire… Ou bien on vous hurle dessus parce que vous n’êtes pas assez rapide dans votre tour et oui j’ai une conscience professionnelle je vérifie parfois 4 fois ce que je fais. Les aides soignants, ash, infirmiers,médecins… nous sommes complètement dépasser je viens de commencer mais j’ai l’impression qu’on va tirer sur la corde jusqu’à ce qu’elle craque. Après tout nous sommes sûrement que des pions tant pis si notre vie est gâché à cause d’une erreur découlant souvent de conditions de travail dangereuses. Mon dieu dans un lieu de soins, on ne gère pas des marchandises !!!!!!!!!!!!

  14. Andre Fabre dit :

    L’ENCADREMENT EST COUPABLE? IL NE FAUT PAS L’ACCABLAIT

  15. Andre Fabre dit :

    Tiff il faut avoir confiance ton sourire et ta bonne humeur feront le reste j’ai confiance en toi.

  16. Courage!!!! Cela peut nous arriver a tous et toutes, nous ne sommes pas infaillible!!!! Même si les gens pense que nous devons l être!!!! Nous sommes humains….et on dit bien l erreure est humaine!!!!

  17. On ne parlera pas du salaire qui ne vaut absolument pas la responsabilité engagée!

  18. Ana-Sofia Teixeira Bilou Halouma les filles j’ai peur

  19. Irène Xu Aleksandra Rakovic J’ai peur 🙁

  20. Irène Xu Aleksandra Rakovic J’ai peur 🙁

  21. Honnêtement plus rien ne m’étonne venant des hôpitaux ma filles à dû être hospitalisé à 4 mois pour de la fièvre et une soignante nous a dit si la fièvre descend pas on mettra en perfusion mais on attend car sa nous coût trop chère. Bah merci l’hôpital une enfant de 4 mois qui supporter mal la fièvre franchement c’est super

  22. Laura Gd dit :

    Et la communauté IDE parle !!! Franchement !!! La nana elle injecte 3 ampoules de potassium sans diluer !!! Tu sais pas tu regardes dans le doroz !
    Même si tu as une prescription !!! 6 mois de sursis ? Jsuis IDE et quand je sais pas quelque chose je vais voir le médecin et si je comprend pas je lui reredemande quitte à l’énerver jmen fou !

  23. Annicka Mtx dit :

    Je ne suis pas infirmière mais je les vois chaque jour donner de leur personne gérer les soins les prescriptions souvent changer par les docteurs gérer la paperassel répondre aux appels téléphoniques sans baisser les bras avec une cadence infernale des repos supprimés je les admire de faire ce métier ils méritent de plus de reconnaissances et. De respect , les erreurs sont humaines eux ils paient pour cela et que dire des erreurs des chirurgiens eux sont intouchables et protégés par leur statut !!! Respect à tous ces ide qui malgré tout ça résistent et donnent le meilleur d’eux même bravo

  24. Manon La dit :

    Audrey Adeline Camille Emilie Maeva Solène Alexis .. Ça fait peur à quelques mois du DE .. !

  25. Lina Mélie dit :

    Myriam Stevenin Camille Perrot
    “De la qualité et non de la quantité “

  26. ” et mal comprise par l’EXECUTANTE” le mot est fort…

  27. Je suis de tout cœur avec cette infirmière qui n’a pas été comprise par le pédiatre….. Prescription claire SVP. Trop d’erreu……

  28. Caroline JJ dit :

    Une erreur qui peut nous arriver à tous. Nous restons des humains. .. mais les jeunes diplômés sont ils assez bien formés à leurs premiers lieux d’exercice ? ?….

  29. Je plains les parents mais aussi cette jeune DE.qui a posé quand meme 3fois la question!si on ne lui donne pas la bonne info que peut elle faire???quel metier difficile nous faisons.et bien peu reconnu….

  30. Ca ressemble étrangement à l’histoire des formateurs… Bizarre bizarre… Charlotte Conte Manou Chka Alexis Dumeige Mélanie Herbet Gauthier Demarcy

  31. David Croix dit :

    C est par cher payer. Pour la jeune IDE un peu quand même mais l hosto devrait banquer et le médecin ne plus exercer

  32. Comme quoi on fait bien de faire relire nos prescription n’est ce pas Anouchka Turlure

  33. Sandrine Vatan Jenny N. Mess Olivia Lasserre Benjamin John Sturt Voilà pourquoi il faut toujours courir après les médecins…

  34. Mélanie Langlais Ocey Ànn Bradshaw Maitena Arosteguy Héléna Chaton Ana De Matos Lopes Laure Galiay
    Chaud de night…. :/

  35. Il serait temps de revenir aux fondamentaux a l ifsi…normalement on peut refuser de donner un traitement dont on n’est pas sûr..mais une jeune diplômée avec le stress de l urgence est elle préparée?”?

  36. C’est vrai que les médecins ne font pas d’effort pour écrire malgré nos demandes et nous nous devenons des experts en décryptage. Courage.

  37. Caroline c est de ça que je te parlais l autre jour!

  38. Manon Henry dit :

    Ju RichardFanny DechauxAudrey FourneretClaudine Dmtrd

  39. Attention aux jugements rapides… un événement indésirable n’arrive jamais par hasard et personne n’est à l’abri même la meilleure des ide! je travaille sur l’étude de ces événements et à chaque fois c’est le concours de circonstances qui mène à un résultat de cet ordre. Sur toutes les analyse que j’ai pu suivre, il n’y a jamais qu’un seul dysfonctionnement et ce ne sont pas que des jeunes diplômées qui se sont retrouvées en difficulté!

  40. Bruno Autin dit :

    J’exerce en libéral . Surtout quand il s’agit d’enfant , je regarde l’ordonnance plusieurs fois quitte à rappeler le médecin car les erreurs sont nombreuses . Ci joint le texto reçu après un passage le soir , médecin injoignable , samu incapable de me répondre . Bref j’ai choisi de diviser la dose par 2 car la PM me paraissait suspecte . J’ai bien fait mais j’ai passé un temps fou pour régler ce problème et j’ai été payé le strict tarif , 7 € brut déplacement compris …

  41. Personnellement je me demande surtout ce qu’elle a fait comme stage auparavant, parce que, le potassium, à l’école on en parle, en stage, on en parle. Que c’est veino toxique, on en parle aussi. Que de ” grosse/ doses , c’est sur voie centrale, pas en périphérique, et sur un certain temps. Alors balancer 3grammes de potassium de surcroît en PEDIATRIe (?!?!?!!! … 3 grammes !!!!) je ne sais comment pur … Euhhhh prescription mal faite ou pas, quand on a un doute on cherche. La solution : l’informatique ! Lisible. Détaillé. Signée et horodatée au moment où c’est écrit et en plus si changement de dernière minutes ( comme ca arrivait sur papier) c’est tracé …. Et en dehors de l’urgence vitale ou d’une certaine confiance entre professionnels ( éventuellement ) pas prescrit, pas fait. C’est pas comme si on n’avait pas eu de bourrage de crâne à l’école. Je veux bien défendre les collègues, l’erreur est humaine etc etc etc … Mais bon… Y a des fois faut aussi savoir que des gens passent leur DE et ne sont carrément pas faits pour ce boulot aussi. C’est pas le monde des bisounours et c’est bien de le savoir.

    • Je me permets de commentais car je suis Élève ide en 2ieme année et pour ma part je n’ai pas eu du bourrage de crâne vis à vis du potassium.. Certe on m’a dit qu’il y avait des normes à respecter et que ça pouvait être dangeureux mais sans plus… Peut-être que ça viendra par la suite mais pour l’instant c’est pas trop le cas.. Donc peut-être que la formation qu’elle a suivit ne la pas assez formé aussi :-/

    • Niko Bro dit :

      Aurelie, tu es au moins aussi éloignée de la réalité que ce que tu dénonces. Les erreurs fatales avec le KCL, ça s’était déjà produit avant et malheureusement, ça se reproduira tant qu’il n’y aura pas de garde fou.
      Il n’y a officiellement rien dans le programme de Pharmacologie qui met l’accent sur cet énorme danger, en tout cas pas plus qu’autre chose.
      Quant à l’encadrement en stage…

    • justement, le potassium on en parle quand même souvent i y aTOUJOURS des erreurs, et de plus maintenant il y a le STOP dans les armoires à pharmacie pour les médicaments à risques… Après je sais bien qu’en services conventionnels, c’est pas évident…….;/

    • Is Elle dit :

      Je suis en 3ieme année et malgré un stage effectué avec des ampoules de kcl a disposition, juste au dessus du nacl sur la paillasse, jamais on ne m’a alertée… ce sont les médias et mes recherches qui m’ont mis en garde…

  42. Ces Ciils c’est pas comme si c’était pres de chez moi en plus sa fait trop peur

  43. Moi qd je prépare des injections, je vérifie toujours deux à trois fois mes ampoules….. ça fait un peu folle mais ça me tranquilise

  44. Mathilde Poitevin – on en parlait hier de l’injection de chlorure de potassium… !

  45. Lucie Blin dit :

    Ca neme rassure pas etant moi même jeune diplomee !

  46. Encore une situation de merde qui amene un resultat de merde.

  47. Enfin c’est qq chose qu’on nous dit à l’école 1000 fois la dangerosité du potassium pur. C’est pas parce qu’on est jeune DE qu’on a pas de capacité de réflexion…

  48. Niko Bro dit :

    Dans un autre registre et avec toute ma compassion pour cette IDE, comment se fait-il que ce genre d’erreur puisse encore se produire.

    L’ironie, c’est que j’ai l’impression que les accidents proviennent systématiquement de la même erreur : KCL en IVD. On devrait peut-être commencer à réfléchir à une parade pour éviter ce genre d’accident.

    Solution no 1 :
    Rabâcher 20 fois par semaines à l’IFSI :
    – Il est interdit d’injecter du Potassium en IVD.
    – Il est IN-TER-DIT d’injecter du Potassium en IVD.
    (Et ne me dites pas que c’est déjà le cas, ça serait un gros mensonge).

    Solution no 2 :
    On supprime ces fichues ampoules de KCL qui ont provoqué tant d’accident et on les remplace par des poches. Ca rendra les préparations de perfs plus compliquées mais ça réduirai à quasi nulle la probabilité de confusion avec un autre produit qui s’administre en IVD.

  49. a quand la qualité au lieu de la quantité? ce n’est pas ce qui à l’air de se profiler dans les services hospitaliers pour le moment….soins au rendement, voilà!

  50. oui c est moche parce que on dde tjrs plus avec moin d effectif humain compte plus c est le rendement et l argent et dans tout cela c est le personnel qui paie et dois tjrs gerer plus avec moin de moyen et voila les consequences dramatiques pour le personnel fait une erreur du la fatigue et au surmenage ce qui arrive jespère que ces agents seront soutenues par l’équipe bon courage a tous ;

  51. Lindsay Léana Clémentine Degroise cest pour vous ca

  52. Triste… La crainte de tous les jours dans notre métier.

  53. Le problème des prescriptions mal faites ou pas faites… Je suis IDE de nuit alors je vois ça tous les jours, j’insiste souvent auprès des anesth de garde quitte à les souler (après tout c’est leur taf, ils ont qu’à faire leur boulot correctement et j’aurais pas à les souler pour ça !). Mais surtout si la prescription est faite par téléphone, transmission ciblée pour se protéger en cas de pb, c’est triste mais on en arrive là

  54. Il y a aussi la question des internes étrangers qui ne parlent pas français, et qui font des erreurs dans les prescriptions.

  55. Quel drame, que ce soit du côté de l’infirmière ou de la famille, les médecins nous prennent souvent pour des c.. quand on les appelle car quelque chose est bizarre que ce soit sur une prescription ou un patient.. Les soignants sont à bout, on nous tire sur la corde et c’est bon pour des erreurs dans ce genre là. A mon sens, même si c’est cette pauvre jeune DE qui a fait l’injection c’est aussi au médecin d’être puni… pensées à l’ide qui aura bien du mal à oublier toute cette histoire

  56. Nous sommes plus nombreux que les médecins, et pourtant nous/vous les laisser mal prescrire tous les jours ! Boycott des prescriptions incomplètes et ils s’y colleront !

  57. Jeanne Boyer dit :

    Horrible… Et malheureusement, nos conditions de travail ne font qu’augmenter ce genre de risques!! Et Marisol, elle en pense quoi?? Que pouvons nous faire pour exercer notre métier sereinement ? Pour ma part, je pense que certaines solutions existent! Faut il encore qu’elles soient entendues…

  58. Manou Mms dit :

    de tout coeur avec cette jeune IDE s il y avait plus d encadrement et de fait plus de personnel et si les IDE ne faisaient QUE leur métier d IDE au lieu de faire aussi l aide soignante toilette etc etc peut être qu elles pourraient s occuper plus des eleves et des nouvelles; quand aux médecins il faut qu ils descendent un peu de leur piédestal et qu on puisse leur poser des questions sans qu ils nous regardent comme si on étaient des demeures alors qu eux très haut dessus; la seule différence entre eux et nous c est l argent des parents qui a paye leurs études

  59. La responsabilité des professionnels de santé, le non respect des règles de prescription, les sanctions, les conditions de travail, la compassion envers la collègue, etc… mais rien sur la mort du bébé et l’effroyable chagrin des parents. Je suis abasourdie!

  60. le médecin est responsable pas l’ide!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  61. Grosse responsabilité pour une infirmière , dans sa profession que depuis 2 jours !

  62. Bon courage aux parents mais aussi à cette jeune infirmière qui va devoir apprendre à vivre avec ça toute sa vie.

  63. Claire Simon dit :

    Je n’est qu’une chose à dire: le mystère des prescriptions illisibles est elucidé ! MDR

  64. Moi je dirai que je ne veux étre ni a la place de l’IDE qui a fait cette erreur car toute sa vie elle vivra avec le visage de ce petit garçon qui avait encore pleins de bonnes choses a vivre….et surtout je pense très fort a Céline et Jean -Marc amis qui doivent apprendre a vivre sans leur petit MATHIS….de tout coeur avec vous

  65. Haut les cœurs !!!! Julia Brunet Marion Dessert Camille Kehren Manon Laurain Marianne Rolland Chloé Montalva Séraphine Mauduit

  66. Désolée mais les jeunes diplômés de maintenant ne valent pas grand chose ! Alors je ne suis pas étonnée !

  67. 3 ampoules de chlorure de potassium??? Elle a injecté 3 ampoules de KCL?????

  68. 3 ampoules de chlorure de potassium??? Elle a injecté 3 ampoules de KCL?????

  69. Annele Huber dit :

    On peut continuer à se plaindre mais un bébé est mort et rien ne le ramènera à ses parents. Je trouve que c’est pas cher payé 6 mois avec sursis contre une vie.

  70. Annele Huber dit :

    On peut continuer à se plaindre mais un bébé est mort et rien ne le ramènera à ses parents. Je trouve que c’est pas cher payé 6 mois avec sursis contre une vie.

  71. Au vu de nos conditions de travail… Ce n’est malheureusement qu’un début!!!

  72. Au vu de nos conditions de travail… Ce n’est malheureusement qu’un début!!!

  73. Manon Gai dit :

    Ça fait flipper !! Chloé Husser, Alexia Michel !

  74. Manon Gai dit :

    Ça fait flipper !! Chloé Husser, Alexia Michel !

  75. Ca me fait penser à hier soir, je suis IDE en Ehpad à 19h une résidente a une respiration crépitante avec ATCD d’OAP j’appel son medecin qui me répond ´ oh bah majore son lasilix…’ Moi : Euh.. Je prefere que vous la voyez quand meme avant la nuit ca serai pas mal ‘ il a ralé mais est venu quand même et la il me dit ´ ah oui en effet bel OAP fait lui du lasilix en ivd ´ et s’il n’était pas venu ?si la résidente venait à décéder la nuit? Et si j’eté jeune diplomée nouvelle à l ehpad?
    Bah je pense que c’est sur moi que tout serait retombé et pas le medecin…

  76. Jade Jacques dit :

    Angelique Aubin Annabelle Jorez Laurine Jina ca fait peur tous ca

  77. Gaelle Muret dit :

    Cette erreur reflète bien ds quel contexte on exerce. ….vive les soins…..

  78. Je n arrive pas a ouvrir
    La pauvre ..on voit que notre profession se dégrade ..on est pas a sa place ni les circonstances
    Je suis de tout cœur avec elle …et pas facile du tout
    Côté famille je comprends
    Sans commentaires
    Oui les docteur ou les chirurgiens il faut toujours etre vigilante ..mais il y a un Mais ..on court on sauve
    On se bat a chaque garde
    Et parfois pas facile …..

  79. Le médecin fait une prescription incomplète, forcément qui est ce qui trinque?L INFIRMIÈRE ! !!!!!!! Tout nous incombe!!!!!! Et vu les nouvelles façons de passer le D.E……..!!!!!!! Là aussi ça ne va pas!

  80. après 30 ans d’exercices je peux vous dire que la hantise professionnelle la plus dure à gérer est la “faute” oui la faute ….il m’es arrivé à plusieurs reprises de rentrer chez moi à 22h 30 et d’appeler l’équipe de nuit à 22h 45 pour leur demander si j’avais pas oublié de faire ceci ou celà tellement j’étais débordé certains soirs de garde !!! voilà la vraie réalité !!! triste pour cette jeune infirmière et de tout coeur avec elle !!!

  81. l’article ne s’ouvre pas avec le lien :/

  82. Voilà pourquoi je me bats dans ma clinique pour que les anesthésistes prescrivent!!!! On me traitent de chique qd je le demande!!! Mais zut!!! Notre DE on y tient!!!!

  83. Niko Bro dit :

    La responsabilité légale de l’IDE est totalement disproportionnée par rapport à son statut.

  84. Erreurs difficile car touche l’humain mais l’erreur n’est elle pas humaine ??? Pffff les soignants ne sont pas des machines courage et soutient a eux !!!!!

  85. notre rôle en tant que vieille est de veiller sur nos collègues

  86. excuse moi je suis medecin le probleme se trouve chez votre ami IDE. Je m explique au moment où elle voit que la prescription est incomplete elle a le droit d interpeler le medecin pour lui poser a le probleme,ou de consulter vidal,le net pour completer

    • Complètement d’accord.

      Reste que certains médecins sont parfois (souvent pour une minorité) peu abordables… Surtout pour de jeunes diplômés.

    • De suite c est de la faute de l ide…pffff….9 ans que je bosse et 9 ans que je me bataille avec le telephone pour AUSSI avoir un doc!!!!!

    • hé ben voyons ! tellement facile …… !!!!!

    • Certains médecins, sont des spécialistes en effet, je vois le genre de ceux dont Elfie Delannoy parle…

      Mais quand un cadre est posé par l’ide, ça change parfois…

      Moi par exemple, en hospitalier, je ne faisais pas ce que je trouvais incomplet, faux…. Jusqu’à confirmation ou changement du médecin en question.. Ça frotte au début, puis, généralement, ça passe ensuite.

    • Katherine Lafter, facile ou pas, la vérification des prescriptions faut partie de nos obligations… Heureusement ou pas…

      Heureusement, car ça nous laisse, du moins sur le papier, une certaine lattitude dans l’application de ces prescriptions

      Malheureusement, car ça nous donne une responsabilité…

    • au fait votre probleme moi je le comprend c est un conflit entre medecin et IDE. bon je serai claire avec vous en vous disant en tant que IDE vous devez apprendre a etre humble a s humilier a demander des precision a un medecin pour le bien etre du malade

    • Peut être que justement l’infirmière n’avait pas assez d’expérience pour se rendre compte que la prescription n’était pas complète même une “ancienne” peut ne pas se rendre compte qune prescription est incomplète! Nous n’avons pas fait 10ans de médecine…oui nous avons des connaissances issues de notre formation, issues de nos expériences sur le terrain, issues de nos recherches personnelles ou encore même issues du bon sens.On réfléchi avant d’appliquer bêtement une PM c’est sûr mais nous ne sommes pas des médecins…ce serait l’idéal de pouvoir faire confiance au prescripteur les yeux
      fermés mais nous sommes les dernières mains…celles par lesquelles le bon produit (ou pas) est administré

    • Idem ToMa Coyault mais c est moche de devoir batailler….et le ton condéscendant de ” le problème se trouve chez votre ami IDE” me gave….bah oui c est vrai j oubliais on n est QUE des ptites mains il faut surtout pas trop penser à l heure actuelle en tant qu IDE / AS on dérange….en gros c est ferme la, applique la prescrition meme si t arrive pas à me lire et/ou devines le reste, dis rien si t es pas d accord avec et surtout soit rentable!!!!! Bravo la santé…courage à nous toutes et tous!!!!!

    • oui mais hélas la réalité est tout autre !!!! 30 ans exercices et formation juridiques je sais de quoi je parles !!! en plus comme vous travaillez en libéral , la notion du monde hospitalier semble vous échapper ….. !!!! visiblement la solidarité collègue vous échappe !!!! bon courage la route est longue et semée d’embuches !!!!

    • Julie Doyen dit :

      Certains médecins sont peu abordables ou ne répondent pas au téléphone (expérience d’une ide de nuit) Et une jeune IDE du haut ses 3 années d’études doit pouvoir déceler les erreurs de médecins avec leurs 9 ans d’études? Je suis d’accord qu’on doit être vigilantes. Je suis d’accord que notre décret nous demande de le faire mais je me demande réellement si tout est fait aujourd’hui pour que cela soit réalisable.

    • Mais on vous le dit bien malheureusement que dans ce genre de situation vous êtes responsable de ne pas avoir eu le réflexe ou le bon geste de demander au médecin des comptes et une rectification car eux ils s’abritent vite derrière votre incapacité, votre manque de dicernement etccccccc. ..mais ç vrai aussi quand on est jeune diplômé, on peut se laisser avoir….c triste car c le patient qui en subit les conséquences. …g fait une formation sur les droits etccccccc des infirmières : ben on est très mal loties niveau lois car sur l’échelle hiérarchique, on occupe la plus mauvaise position et tout est pour notre gueule !!!!!! Aussi je vous conseille jeunes IDE de regarder , de bien lire et déchiffrer ce que vous avez sous les yeux avant de faire quoique ce soit et de ne pas HÉSITER DE RAPPELER OU DE DÉRANGER LE MÉDECIN SI VOUS N’ÊTES PAS SÛR DE LA P.M CAR C VOTRE AVENIR QUI EST EN JEU……s’il n’est pas content ç pas votre problème , calmement vous lui dites que la prescription n’est pas claire et que vous avez besoin de certitude car il s’agit du patient….ç votre seule considération …VOILÀ ?

    • C’est à moi que le monde hospitalier et la solidarité échappe ?

    • Les IDE doivent apprendre à être humble et s’humilier à demander des précisions ???? Oh je rêve la ?? Les infirmières pour la plus grande partie sont largement plus humbles que les médecins malgré tout le respect qu’on leur doit !!!!
      La ou le problème se pose c’est que les médecins qui font des prescriptions incomplètes doivent sûrement se dire que si l’infirmière ne sait pas elle ira demander à ses collègues ou bien elle se débrouillera avec le Vidal… Ben voyonnnnnnns c’est vrai qu’avec la situation actuelle de la prise en charge des patients les infirmières (déjà plus que débordées) ont 2fois plus de temps à accorder aux étudiants, à leur collègue fraîchement diplômé(e), aux internes (oui oui les internes aussi ont besoin des infirmières expérimentées)…
      Alors messieurs les médecins apprenez ou bien réapprenez à rédiger une prescription médicale correctement déjà pour commencer, arrêtez de nous faire ressentir qu’on vous emmerde (oui oui je suis vulgaire et j’assume parce qu’il n’y a pas d’autre mot) quand on a besoin de précisions ou d’informations concernant un patient. Parce que notre travail est la prise en charge des patients et qu’elle se fait PLURIDISCIPLINAIREment ce que beaucoup ont tendance à oublier…
      Pour les IDE fraîchement diplômées ou pas d’ailleurs il ne faut pas oublier que l’administration c’est notre responsabilité alors perso je préfère passer pour une grosse relou plutôt que d’administrer à l’aveuglette…
      Courage à notre jeune consœur et à la famille.

    • C’est au rôle du médecin de prescrire.
      Une prescription doit être écrite, daté, avec le nom, signature et être claire c’est à dire LISIBLE!

      Ça doit être carré dès le départ.

    • C’est au rôle du médecin de prescrire.
      Une prescription doit être écrite, daté, avec le nom, signature et être claire c’est à dire LISIBLE!

      Ça doit être carré dès le départ.

    • Je me souviens avoir ete convoquée par la cadre du service ou j’étais passée ( en interim) Parce que je m’étais “couverte” sur les transmissions écrites par rapport à une PM pas claire du tout d’un médecin urologue de garde qui s’était plaind qu’on le dérange un dimanche soir! Non seulement sa prescription était merdique mais en plus il gueulait ce pauvre c**. Et la cadre qui n’a pas apprécié mon écrit!
      Désolée mais certains médecins sont insupportables et quand tu es jeune diplômée ce n’est pas aussi simple que ça car tu n’as pas forcément assez d’expérience.

    • Je me souviens avoir ete convoquée par la cadre du service ou j’étais passée ( en interim) Parce que je m’étais “couverte” sur les transmissions écrites par rapport à une PM pas claire du tout d’un médecin urologue de garde qui s’était plaind qu’on le dérange un dimanche soir! Non seulement sa prescription était merdique mais en plus il gueulait ce pauvre c**. Et la cadre qui n’a pas apprécié mon écrit!
      Désolée mais certains médecins sont insupportables et quand tu es jeune diplômée ce n’est pas aussi simple que ça car tu n’as pas forcément assez d’expérience.

    • Alice Fnt dit :

      Bradley Mbika “apprendre à être humble et à s humilier” j’espère que j’ai mal compris ou que vous ne connaissez pas la définition du mot humilié parce que sinon où va t on? Je ne crois pas à ce que je lis !!!

    • Delphine DM dit :

      Je ne comprends pas tant de polémique: légalement: une prescription doit être lisible, datée et signée et ne laissant pas la possibilité d’une quelconque interpretation… Combien de fois une ordonnance correspond t-elle a l’ensemble de ces critères? J’ai vu des internes modifier leurs prescriptions en douce et ensuite gueuler parce qu’elles n’etaient soit disant pas appliquees, des médecins de garde refusant de se déplacer, des cadres effectivement ne pas soutenir les IDE qui font des fiches d’incidents… Je suis maintenant libérale: quand une ordonnance est illisible: vous croyez que la secu se tourne vers qui? Le prescripteur? Haha! Quand je lis qu’un IDE doit “s’ humilier pour demander confirmation” ça montre bien comment nous sommes considérés par certains medecins. Il serait temps d’arreter de péter plus haut que son cul et enfin tous travailler main dans la main pour le bien être et la SECURITE du patient! (J’ai de ka chance, les médecins avec qui je bosse en liberal sont dans cet esprit là mais je sais que c’est loin d’être toujours le cas) Maintenant, il est clair qu’il releve de notre responsabilité de verifier les prescriptions mais encore faut-il en avoir les moyens. Car verifier et appliquer en sécurité = prendre du temps et qui en a vraiment encore aujourd’hui? Finalement, le réel problème est là! Mais on préfère encore ey toujours taper sur une seule et unique personne que de se poser les bonnes questions. Et malheureusement, vu la politique de santé actuelle, je crains fort que ce genre d’accident arrive de plus en plus.

    • Mehdi Amir dit :

      Bradley Mbika : permet moi de descendre à ton niveau : je m’explique, je suis IDE et pour moi le problème viens de ton ami le médecin car si elle avait été foutu d’ecrire lisiblement; la jeune ide n’aurai pas eu a demander 3 fois ce qui à mon sens fait déja perdre du temps dans une situation d’urgence ou chaque seconde compte. il faut arreter de dire c’est la faute à pierre paul ou jacques, l’essentiel c’est le patient et on est tous concernés par sa prise en charge que ca soit doc ide ou aide soignant

    • Ca Ro dit :

      Ben oui c’est la faute de L’IDE. Elle doit remarquer que le médecin n’a pas fait son taf pour pouvoir rentrer plus tôt chez lui pendant qu’elle court à droite à gauche.
      Faut pas oublier qu’à la base si la prescription avait été nickel il n’y aurait pas eu de mort.

    • le mal c est ça avoir un personnel infirmier malformé vous savez en france a val de grace le medecin ne prescrit que le dci et le reste la dose,la voie d administration c est l infirmiere voila pourquoi on vous appelez auxiliaire de santé

    • Auxiliaire de santé? Hahaha! Il est vraiment con lui. Voilà pourquoi cette société part en sucette. Il y a trop de connards autour de nous.

    • Hervé Fuxa dit :

      Certe cela fait partie de notre rôle propre en tant qu’infirmier de vérifier la prescription médicale et son exactitude. Mais ,le médecin malgré toute ces années d’étude qui ont été plus longue que celle de l’infirmière ça lui arrive quand même de faire des erreurs et parfois pas qu’une seule fois , le médecin est censé tout autant que nous Ide de connaître son métier certe mais le travail en milieu hospitalier est souvent un travail à la chaîne comme dans une usine , les conditions de travail sont tout aussi dur et contraignante pour l’ide que pour le médecin …mais cela reste vrai , que l’idéal serais d’avoir des médecins qui prenne le temps de se relire quand il rédige une ordonnance afin d’éviter tt erreur car ils ont fait quand même pas mal d’année d’étude pour que cela n’arrive jamais …

    • Hervé Fuxa dit :

      Après une jeune diplômé qui vient de commencer , un peu perdu et nerveuse de surcroît , pense sûrement naïvement que elle peut faire une confiance aveugle au médecin qui sait ce qu’il fait avec l’assurance qu’il montre …après tout est une relation de solidarité et de confiance mutuel : le médecin fait confiance à l’infirmière pour exécuter correctement ces directives et l’infirmière fait confiance au médecin pour avoir des consignes correctes claire net et précis , pour le bien du patient

      • leilou dit :

        elle lui a demandé 3 fois quand même si ce médecin n’a pas eu l’intelligence de se dire “tient pour autant hésiter j’ai dû merder quelque part” c’est que le manque de professionnalisme ne vient pas de la jeune DE mais du médecin qui était pressée surement de rentrer chez elle. On a la plus ingrate des place entre tout le personnel médical et paramédical car beaucoup de choses reposent sur nous et notre responsabilité…alors quand on lit des connards comme le médecin plus haut…je n’aimerais pas travailler avec cette personne

    • Au val de grâce, le médecin ne prescrit que la dci et les IDE choisissent :

      – la voie d’administration
      – la dose
      – le nombre de fois par jour…….

      ?????

      Cela ne fait pas parti de nos attributions, de notre responsabilités ! Si c’est cela pour vous un IDE formé, pour moi, c’est un glissement de tâche.

      Nous ne sommes pas formés à prendre la décision d’un dosage de traitement…

    • Les médecins sont parfois vraiment trop sûrs d’eux et quand on leur demande de vérifier ils ne le font même pas car sûr de leur prescription. Elle applique une prescription mal faite en demandant plusieurs fois. En rien le problème se trouve chez cette IDE. Nous sommes beaucoup plus humble que les médecins. Et pardonnez moi mais si vous faites autant d’années d’étude comparé à nous les IDE c’est peut être justement pour éviter ce genre d’incident et prescrire correctement et de façon complète (nombre de fois par jour. Voie d’administration ect)

    • Monsieur Mbika, sachez qu’il est de votre rôle de prescrire la dose, la voie d’administration, et de faire en sorte qu’une prescription soit claire et lisible, datée signée, et comprenne tous les éléments nécessaires à la prise en charge du patient.
      Si à Val de Grâce cela n’est pas respecté, j’ai le regret de vous informer que c’est tout simplement illégal, et que de ce fait vous êtes tout simplement complètement à côté de vos responsabilités.

    • Excuse moi je suis infirmier le probleme se trouve chez votre ami le docteur. Je m’explique au moment où elle voit que l’infirmière lui demande à 3 reprises des précisions car là prescription lui semble aberrante, elle lui répond “fais le” l’expertise a établit que ta collègue a bâclé sa prescription. Voila sans aucun doute pourquoi on vous appel des escrocs de la médecine. En plus d’une arrogance sans bornes, vous faites honte à votre profession, veuillez décliner votre identité rpps et adeli que je fasse part à l’ordre des médecins de vos commentaires ici présent.

    • Rien à ajouter, je crois que tout est dit dans ce dernier commentaire. C’est quand même affolant de ne pas être en accord avec la législation de son propre travail, surtout lorsque celui ci s’attache à la vie de patients. Vos propos, cher médecin supérieur que vous êtes, sont inconcevables et ne sont pas dignes de votre profession, où le respect et la rigueur sont de base. Je pense malheureusement que vous ne disposez ni de l’un ni de l’autre, ce qui est bien triste pour la prise en charge de vos patients.

    • Vous exercez où?! Parce qu’en France ça ne se passe pas comme ça!! Ou alors on vous a mal renseigné sur les droits des IDE et les devoirs des médecins!!

    • Mdr. Nimpprte quoi. Deja l’ide a demandé TROIS fois a la pédiatre avant. Donc faudrait peut etre apprendre a lire avant de dire de telles âneries

    • C’est un truc de fou de se sentir supérieur au gens parce qu’on est médecin ! Ils choisissent leur métier et ne le font qu’a moitié. Une prescription doit être complète que cela vous plaise ou non ! Vos propos sont honteux et déplacé ! Serment d’hypocrate mon cul… C plutôt le serment d’hypocrite ! Les bon médecins investits se font rares et c’est bien dommage. Si l’on suit votre raisonnement pourquoi ne pas donner un ordonnancier aux ide ? Pauvre con

  87. Selma Lio dit :

    C’est moche!
    Et la responsabilité ne lui incombe pas forcément, le médecin a sa part.
    Et les collègues… comment est accueillie et encadrée une jeune diplômée qui exerce depuis quelques jours à l’arrivée dans le service?
    J’adore mon boulot, mais j’y ai aussi rencontré des personnes pour qui je me suis demandée ce qu’elles faisaient dans les soins. Zéro bienveillance envers les collègues, notamment les jeunes DE, voire même si elles peuvent mettre des bâtons dans les roues elles y vont.
    Si un jour il arrivait ça a une de mes collègues, vraiment j’aurai l’impression d’être passée à côté de quelque chose, et je me sentirai responsable AUSSI.

  88. Métier difficile. Rester sans cesse vigilant. De tout coeur avec cette jeune collègue, moi même jeune diplômée (1an)

  89. Nyny Run dit :

    Les docs apprenaient à prescrire correctement et soyez plus vigilants Bordel !!! Ça me révolte. Courage à cette jeune Ide je suis de tout coeur avec elle. Étant moi même jeune diplômée.

  90. C’est terrible… Et oui ça peut nous arriver à tous hélas….

  91. L'eau Rat dit :

    Non mais les docteurs faut qu’ils arrêtent….

  92. Oh mon dieu, bon courage à elle… Cette épée de damoclès au dessus de nos têtes au quotidien… Pfff

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
242 rq / 13,857 sec