Une infirmière agressée aux hôpitaux du Léman

C’est à coups de poing au visage et de pied, en égrainant un chapelet d’insultes, qu’un homme de 27 ans, en soins aux Hôpitaux du Léman (Evian/Thonon - Haute-Savoie), s’est opposé aux prescriptions de l’infirmière.

Une infirmière agressée aux hôpitaux du LémanLa soignante âgée de 55 ans lui avait simplement interdit de sortir de son lit. Elle a écopé d’un œil au beurre noir et une dent cassée. Ce sont ses collègues qui lui ont porté secours et ont maîtrisé l’excité. Interpellé à l’issue de son hospitalisation deux jours après et placé en garde à vue, l’intéressé n’a pas reconnu les faits prétextant un trou de mémoire.

Ce Thononais originaire de Toulon, qui n’en serait pas à son coup d’essai, a été remis en liberté, mais l’enquête se poursuit. Faisant état de 15 jours d’ITT , sa victime a déposé plainte.

(Source : Le Dauphiné Libéré)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

11 réponses pour “Une infirmière agressée aux hôpitaux du Léman”

  1. la fouaise dit :

    A 50 balais, une infirmière doit enfin savoir qu’elle n’a rien a interdire à un patient!
    Avec une psychologie pareille,il faut s’attendre qu’un individu de la sorte se rebiffe
    C’est une erreur de jeune professionnelle que la pauvre IDE à payé cher (et je condamne bien entendu le geste de l’agresseur!)

  2. le groupe des blouses blanches afin d’échanger et partager des infos mais également nos expériences et compétences …. https://www.facebook.com/groups/1495447840731862/

  3. “prescriptions de l’infirmiere”… svp actusoins essayez de pas recopier un article qui ecrit n’importe quoi

    • sancho dit :

      Bonjour,
      la prescription est une recommandation thérapeutique.
      Le terme prescription peut être suivi de pharmacien, sage-femme, médecin, infirmier, …
      Donc, si on lis l’article en prenant en compte le sens large de prescription, il semble que le recopiage n’est pas si absurde.
      En outre, l’infirmier fait des prescriptions tous les jours, aux patients (Conseil thérapeutique, …) mais aussi à d’autres professionnels de santé comme les AS / AMP / AP (Planification des soins, …).
      Tout mon soutien pour notre consoeur blessée.
      Cordialement

  4. ah on aime les cas soc en France on les protège mieux que les citoyens lambda qui ne demandent rien et qui prennent autant cher par leur agresseur que par la justice et autres institutions

  5. Le pauvre l’infirmière n avait qu a pas l enerver non plus

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
241 rq / 1,875 sec