Les députés s’attaquent à la dénutrition en Ehpad

Les députés ont voté ce 3 avril un amendement écologiste au projet de loi de santé qui inscrit la lutte contre la dénutrition, notamment en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), comme une priorité de la politique de santé publique.

©iStock/robynmac

©iStock/robynmac

Les députés ont voté sans débat un amendement écologiste accepté par la commission et le gouvernement, créant un article additionnel après l'article 5 quater. Il inscrit dans la loi le fait que la politique de santé "contribue à la prévention, au traitement et à la lutte contre la dénutrition, notamment à travers le suivi nutritionnel des [Ehpad]".

"La dénutrition est un état pathologique qui touche près de 800 000 personnes en France et constitue l'un des principaux facteurs de perte d'autonomie chez les personnes âgées", font valoir les députés dans l'exposé des motifs.

Des carences, selon Que Choisir

Une récente enquête de UFQ-Que Choisir révélait des carences en matière de prévention de la dénutrition dans les Ehpad.

Partant des constats dressés par l’étude, l’association lance un appel aux parlementaires afin« d’instaurer au plus vite une obligation réglementaire sur la qualité nutritionnelle et sur les rythmes des repas servis. »

Cette étude s’est basée sur la qualité nutritionnelle des menus servis dans 88 EHPAD et sur un sondage réalisé auprès des résidents de 43 autres établissements.

Des repas servis trop tôt le soir

Les résultats de l’étude montrent en effet que les repas sont souvent servis trop tôt et pas assez espacés. Les dîners notamment sont servis en moyenne à 18h25, ce qui entraîne de longues périodes de « jeûne nocturne », causant une dénutrition. Selon l'enquête, "les horaires du personnel priment sur la bonne alimentation des seniors"

Economies et manque de suivi des patients

Les problèmes sont également d'ordre économique : les repas servis ne sont pas assez équilibrés « 50% des Ehpad étudiés sont notamment non-conformes sur le critère portant sur la viande rouge non hachée, qui constitue la meilleure source de protéines. ».

Enfin, concernant le suivi nutritionnel des résidents, UFC-Que Choisir observe qu« alors que la pesée mensuelle des résidents est un moyen simple de prévenir la dénutrition, 18% des établissements pèsent à un rythme inférieur à cette préconisation. Quant au suivi individuel par un diététicien, seulement 7 établissements sur les 43 enquêtés le pratiquent de manière mensuelle. ».

Rédaction ActuSoins, avec Que Choisir, Silvereco.fr, APM

 l’enquête UFC-QUE Choisir Alimentation en EHPAD

 

  • La dénutrition touche entre 450 000 et 700 000 personnes âgées en France
  • 5% des personnes âgées vivant à leur domicile sont en état de dénutrition.
  • 30% des personnes âgées en EHPAD souffrent de dénutrition.
  • 50% à 70% des personnes âgées hospitalisées souffrent de dénutrition.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

64 réponses pour “Les députés s’attaquent à la dénutrition en Ehpad”

  1. qu’ils s’attaquent aux finances avant tout… 4 euros/jr et par personne pour les repas…

  2. Le groupe des blouses blanches afin d’échanger et de partager des infos mais également nos expériences et compétences ……
    https://www.facebook.com/groups/1495447840731862/

  3. Genre la classe politique vient de se rendre compte dans quelles conditions inacceptables vivent Nos anciens ! Alors combien de temps va prendre cette “réflexion” ?

  4. Quand la nourriture sera adaptée…. petites portions à prendre avec les doigts à la place de ces grosses bouillies sans saveur… Quand le personnel aura le temps de vraiment aider à manger, quand les adaptables seront à la bonne hauteur de la personne, quand on arrêtera de mélanger les médicaments avec les aliments, quand on ne fera pas une bouillie avec biscottes, confiture, beurre dans le lait, quand la blédine sera à la bonne température, quand on prendra une petite cuillère plus adaptée à l’ouverture de bouche, quand, quand. Mais je sais, avec des quand on met les Ehpad en bouteille….

  5. Que dire…… qu ils viennent voir comment nous travaillons pour que nos patients et résidents puissent continuer à vivre dignement !!! Des moyens humain qui sont donnés dans les EPHAD pour s occuper de nos anciens !!! Comment les soignants au regard des manques d effectif s épuisent physiquement et psychologiquement. Et surtout n oublions jamais que ces personnes ont été nous et que nous et bien nous serons eux !!!

  6. Aux Vans, il faut reconnaitre la qualité de la cuisine….produits locaux cuisinés sur place par une vraie équipe de cuisine….Euh! le reste à revoir en profondeur car le personnel en sous nombre n’a pas assez de temps pour faire manger les invalides.

  7. Et si on invitait les députés et les blaireaux de l ars à venir partager le repas des résidents ? Style vie ma vie…

  8. nous sommes 2 as pour 30 résidents!!! comment voulez-vous qu’on ai le temps de tous les faire manger??????????????????????

  9. Gobie Rachel dit :

    et que dit l’ONDAM…..donc l’ARS…..économie….baisse des dépenses du titre 1….le personnel….

  10. Avant de pondre une lou qui ne sert a rien qu’il demande au soignant leur avis sur la lutte contre la dénutrition : augmentation des effectifs
    Augmentation du budget alimentaire, cuisine comme au bon vieux temps et pas en barquette et boite…. La liste est bien trop longue mais le gouvernent est malheureusement trop loin de la réalité et ne s’intéresse qu’a une chose faire des économies pour s’engraisser encore un peu plus et obtenir encore plus de privilege!!!

  11. Viande rouge non hachée? ??? Trop facile à mâcher. …

  12. Fred Lamande dit :

    Un soignant pour 15 patients !!! Commençons par au moins le diviser par deux et l’on pourra avoir déjà une prise en charge plus efficace !! Ah mais oui c’est vrai, le gouvernement va encore réduire les budgets et les postes, donc, continuons à fermer les yeux et chuuuuuut faut rien dire aux familles

  13. Marion Bruno dit :

    Le problème c’est pas la dénutrition c’est le manque de personnel!!!!!!!!! La dénutrition on s’en occupe!!!!!

  14. Nadège Manu dit :

    Encore un article qui me mets en rogne.

  15. ce serait temps qu’on s’y mette!! il faudrait que certains comprennent que la personne agée n’est pas qu’un chèque en fin de mois!!mais une personne à part entière,avec son vécu,ses handicaps etc… et qui,si elle ne peut rester chez elle,a bien gagné le droit de finir sa vie dignement!!l’alimentation en fait partie,mais pas que!!!!

  16. Vont il s’attaquer aux manques de moyens en personnels dans les institutions ????

  17. manque de personnel certes , mais la qualité nutritionnelle des repas est peut être à analyser aussi ,ainsi qu’un respect des goûts de chacun etc ….
    beaucoup de travail et de moyens mais qui est prêt à investir ?

  18. Tout a fait d accord Marie….ç une autre maltraitance que de vouloir les forcer a manger

  19. Marie Barbe dit :

    Le manque de personnel , ça c’est sur ne contribue pas à la bien traitance de nos patients , mais aussi il faut arrêter de vouloir gaver nos anciens , une personnes agées à domicle se contente souvent d’une soupe et d’un yaourt le soir , la diminution de l’appetit va de paire avec le veillissement , les besoins ne sont plus les mêmes , d’ailleurs c’est souvent le petit déj le repas préféré et le plus copieux .

  20. Lexi Martini dit :

    Députés ou des gens qui connaissent pas le terrain tout comme l’ARS d’ailleurs! On aurait bizarrement beaucoup moins de cas de dénutrition si on était en effectif suffisant pour avoir justement le temps nécessaire! Pas besoin de chercher midi à 14h…quelle bande de trimards.

    • oui qu’ils viennent sur le terrain un peu et pas un jour ou ils nous mettent expres en effectif pour ne pas qu’ils voient la réalité du terrain. en effet quand on a de 15 a 20 patients a faire manger en une heure pour 2 personnes ce n est pas évident et pas normal. donc il ont beau nous faire la moral mais ils feraient mieux de forcer les directions a remedier avec ce problème.

  21. Ils préparent surement leur arrivée dans peu d’années pour certains!

  22. Arrêter de vendre du rêve au école aide soignante aussi…..

  23. Ah un moment donné que nos beaux et brillants députés viennent réaliser sur le terrain, au lieu de blablater. Viver notre métier. Moi je le fais par passion depuis des années, ils nous manquent des bras

  24. Interdire les seringues de gavages aussî avec un personnel plus nombreux et motivé formé et pluridisciplinaire ….. La personne âgée qui refuse de manger …une réflexion éthique que de l’obliger….

  25. Ma maman est en epad .. au début elle mangeait pas même avec de l’aide , les assiettes avaient intérêt à apprendre à voler tout comme les boissons ,on y va tout les jours donc on voit comment se passe les repas !! Et sa maladie lui a fait oublié qu’elle voulait plus mangeait et revoilà une alimentation plus ou moins correct .. c’est vrai qu’il n’y a pas assez de personnel mais la dénutrition ne vient pas de la .. pas pour tous en tout cas . Il faudrai du personnel juste pour que les filles soient pas à 2 pour 20 personnes .. et c’est le cas dans l’epad de ma mère ..

  26. ou je travailles on prend le temps de leur apporter de l aide mm en sous effectif mais sils ont decide de rien manger on y peut rien malheureusement quand je vois ecrit quon donne des chips pfff completement ridicule et faux

  27. ou je travailles on prend le temps de leur apporter de l aide mm en sous effectif mais sils ont decide de rien manger on y peut rien malheureusement quand je vois ecrit quon donne des chips pfff completement ridicule et faux

  28. Et qu’il y ait un budget correct pour les commandes de l’intendance …..

  29. 3 pour faire manger 12 personnes,on fait comment,on se greffe des bras??!

  30. C’est surtout parce que l ‘ on aide pas les personnes âgées à s’ alimenter qu’elles sont denutries..Demander à la famille si besoin. .

  31. Qu’ils permettent aux personnes âgées (et même plus jeunes ) d’avoir des soins dentaires et d’appareillage avec un remboursement sécu qui ne tourne pas a la dérision !!!
    Ensuite on pourra leur proposer de manger des viandes rouges et abandonner ces sordides “mixes ” !

  32. Manque de personnel voilà ou est le problème mais les plus hauts s’en foute ils veulent du résultat du chiffre d’affaire vu le prix de séjour à mon avis on pourrait peut être bouger les choses mais à qui parler vous?

  33. plus de personnel ce serait déjà un très bon début ….ces cons ne sont jamais venus en ehpad c’est sûr !

  34. a Faty Boka je bosse en gériatrie depuis pas mal d’années et jamais vu de chips !!!

  35. Faty Boka dit :

    Jambon chips et mixtures infames… rationnes, portions indignes,plats resservis 2 jours de suite….une honte quant aux effectifs ce n’est pas la cause de tous les disfonctionnements il faut rester honnetes!!

  36. Si déjà on augmentait le nombre de soignants afin que ces personnes bénéficient de soins dignes de ce nom ?! Avec du temps pour les toilettes et les aides aux repas, du temps pour observer les éventuels changements dans le comportement des patients, du temps pour les familles du temps pour une prise en charge correcte !

  37. Nat Ali dit :

    Mais qui se gave sur le dos de nos résidents hein !!!!!QUI

  38. une journée en EHPAD et vous comprendrez bien vite ou se situe le probleme !!!!

  39. Faudrait déjà commencer par arrêter de réduire les effectifs soignants!!! Et ça serait nettement mieux!!!!

  40. Cathy Huet dit :

    Quand il aura plus de trois minutes pour aider au repas par personne on aura gagné !!!

  41. C’est beau comme titre. Parce que faut dire qu’il l’angendre!

  42. garnier dit :

    On peut voter toutes les lois pour cela! Mais quel est le financement prévu ? Combien de personne autour de cela. Cela réduira t-il les mixés qui sont servis pour gagner du temps ? Attention nous sommes dans un EHPAD de détresse !

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
234 rq / 1,722 sec