Hypnose : le CH de Vannes investit dans la formation

D'ici la fin de l'année, onze médecins et quinze infirmières seront formés à l' au centre hospitalier de Vannes, indique le quotidien Sud-Ouest.

 Hypnose : le CH de Vannes investit dans la formationÀ l'hôpital de Vannes, les médecins anesthésistes ne jouent pas les illusionnistes ! Et pourtant, ils se servent bien de l'hypnose comme d'une alternative à l' conventionnelle.

« On ne peut pas l'utiliser pour toutes les interventions, prévient Christophe Soltner, chef du service d'anesthésie. Mais on observe que les patients y sont de plus en plus sensibles. »

26 personnels soignants formés

Elle ne concerne pour l'heure qu'une intervention par semaine en ambulatoire. Mais dans les prochains mois, le nombre de patients qui pourront en bénéficier devrait progresser.

L'hôpital a en effet décidé d'investir lourdement dans la formation du personnel soignant. « D'ici la fin de l'année, on passera de quatre médecins anesthésistes formés à onze et d'une à quinze », annonce Fabienne Ory Balluais, directrice adjointe.

Le principe ? « Focaliser la conscience sur autre chose que ce que l'on va soigner »résume le médecin. La technique ne s'adresse toutefois pas à tous les patients. « Il faut y adhérer ! C'est un principe de base pour que ça marche. Mais ça n'est pas parce qu'on a recours à l'hypnose qu'on n'injecte pas d'antidouleur au patient. »

L'avantage ? Un réveil facile dès que l'intervention est terminée. Mais aussi une alternative qui convient parfaitement aux patients dont l'état de santé rend difficile une anesthésie générale.

Rédaction ActuSoins, avec Sud-Ouest

Reportage à  relire dans ActuSoins : Hypnose médicale, la parenthèse anti-douleur

Pour aller plus loin : les formations sur l'hypnose de nos partenaires

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Hypnose : le CH de Vannes investit dans la formation”

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
259 rq / 1,917 sec