Nouvelle agression d’une infirmière libérale

Selon Info France 3 Midi-Pyrénées : une infirmière libérale de 51 ans a été violemment agressée jeudi 24 juillet au matin dans le quartier des Izards à Toulouse(31). Frédérique a été rouée de coups pendant de longues minutes par un groupe d'individus cagoulés. Conduite à l'hôpital, elle souffre de multiples contusions.

Nouvelle agression d'une infirmière libéraleA 51 ans, l'infirmière libérale est expérimentée. Elle intervenait dans ce quartier sensible des Izards à Toulouse (31) depuis maintenant 10 ans.

Même si elle y allait à reculons ces derniers mois, Frédérique n'avait pas renoncé. Cette agression change tout évidemment.

Pour elle si ça continue comme ça, les infirmières ne voudront plus aller dans ce quartier. Frédérique a aujourd'hui le sentiment amer de risquer sa vie en portant soin à des patients.

Cette agression intervient après le décès d'une infirmière libérale à Strasbourg.

Les faits

Il était un peu plus de 10H30 jeudi matin quand Frédérique sort de chez un patient, rue des chamois dans le quartier sensible des Izards. L'infirmière met son casque et monte sur son scooter quand quatre individus vêtus de noir et cagoulés arrivent en courant et en hurlant. Ils lui demandent de descendre de son scooter. Devant le refus de l'infirmière, ils se mettent à la frapper violemment.

Pendant deux très longues minutes, Frédérique est rouée de coups (coups de poings et coups de pieds). Ses agresseurs l'aspergent ensuite avec une bombe lacrymogène.

Malgré les appels au secours de l'infirmière, personne ne vient. L'infirmière résiste et finalement ses agresseurs prennent la fuite. Deux femmes qui travaillent au centre social voisin viennent ensuite lui porter secours et appellent la police.

Frédérique est alors prise en charge par les pompiers et conduite aux urgences de l'hopîtal Purpan à toulouse (31). Elle souffre d'un hématome à la tête (alors qu'elle portait un casque) et de multiples contusions sur tout le corps.

Rédaction ActuSoins, avec Info France 3

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

42 réponses pour “Nouvelle agression d’une infirmière libérale”

  1. 2051 signatures ce matin après une semaine de pétition sans publicité ! ON CONTINUE !
    http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2014N46611

  2. flavie servant dit :

    BOULVERSANT, MONSTRUEUX, SCANDALEUX, IGNOBLE, IL FAUT TOUS REAGIR….ON BAVE SANS ARRET SUR CELLE QUI A FAIT UN CHIFFRE D’AFFAIRES EXORBITANT…MAIS RIEN SUR CELLES QUI A DONNE SA VIE POUR SOIGNER POUR TROIS FRANCS SIX SOUS UN MALADE MENTAL.
    IL FAUT REMETTRE LES PENDULES à L’HEURE QUELLE EST LA SITUATION LA PLUS GRAVE???
    VOLER OU TUER !!! REPONDEZ MOI.

  3. sancho dit :

    L’ordre dénonce cette agression comme certains sites professionnels, quelques associations et syndicats pro., il faut montrer l’unité dans ces situations difficiles.
    Au niveau des medias nationaux, malheureusement, silence radio. C’est pas très vendeur.
    Ce silence montre peut être notre considération au niveau national. (Encore du travail)

    Bon rétablissement et tout mon soutien à nos consœurs victimes et leurs familles.

    • eusebe dit :

      L’ordre ne dénonce pas, l’ordre récupère pour tenter de faire entendre sa voix inaudible, c’est tout : lamentable !
      Il me semble aussi qu’il avait, il y a quelques mois, créé un observatoire des violences… Encore une action d’une rare efficacité !

      • sancho dit :

        Bonjour,

        comme d’habitude, l’ordre ne dénonce rien (A vous entendre)… donc les associations, les syndicats et les media “pro”, ne dénoncent rien non plus. Ils font tous de la récupération (Les méchants) … Une belle représentation…
        Même dans des moments difficiles, il y a des personnes qui restent détracteurs de tout.

        L’observatoire fonctionne et il permet de soutenir tous infirmiers, qui déclarent des violence, dans toutes les démarches qu’il souhaite entamer.
        Il serait temps aussi d’avoir une vision objective du nombre et du type d’agressions que subissent les professionnels au lieu de rester sur du subjectif comme le font certains depuis des décennies.

        Cordialement.

    • flavie servant dit :

      IL FAUT ABSOLUMENT QUE L’ORDRE EN PARLE AUX MEDIAS, IL FAUT QUE LES MEDIAS INFORMENT LA POPULATION, IL FAUT QU’ON LE FASSE SAVOIR….DECROCHEZ VOS TELEPHONES QUI NE SERT QU’ A DES BAVARDAGES ET APPELEZ TOUS LES JOURNAUX… L’INFORMATION DOIT PASSER!

  4. L’ordre ne sert à RIEN c bien pr ça que je ne paye plus mes cotisations depuis lgtps !!

  5. Une infirmière se fait tabasser et des gens en profite pour glisser des commentaires politiques sur une ministre… Ces amalgames me dégoûtent!

  6. Hamid La dit :

    Pfffffff pas de pré avis de grève rien quel intérêt cet ordre !!!

  7. qu’Est-ce qu’on s’en fout, ça se lève à 5h du mat, ça bosse comme des dératés, ça paye beaucoup d’impôts, de charges, ça donne de sa personne…. et encore faudrait les plaindre… nan mais sans dec, de quoi ça se plaint !!!!????

  8. Titi Dauen dit :

    Attendons de voir si la sévérité de la sanction sera identique à celle en cas d agression d un médecin. On est pas au bout de l inégalité et de l écœurement.

  9. Comment assurer soins partout
    Et ne pas deserter certains quartiers

  10. Écœurant,nous sommes déjà peu reconnu,si en plus de ça on commence à se faire démonter la tête,mais où va t-on!!!! Quelle honte!!

  11. Caro Coutant dit :

    Quelle honte!! Et ça ne va pas aller en s’arrangeant, chers collègues!
    Bon rétablissement à notre consœur!

  12. Rika Mat dit :

    Bon rétablissement à notre consoeur.

    • flavie servant dit :

      TOUS NOS VOEUX ACCOMPAGNENT L’INFIRMIERE BLESSEE ET TOUTES NOS CONDOLEANCES AUX FAMILLES.

      L’URSSAF VA EXIGER LE PAIEMENT DES COTISATIONS???LA CARPIMKO VA INTERVENIR DANS LES FRAIS D’OBSEQUES, Et LE MINISTRE DE LA SANTE ENVOYER DES GERBES DE FLEURS….ET UNE MEDAILLE DU COURAGE POUR SERVICES RENDUS????

  13. Rika Mat dit :

    De tout manière, ce qui intéresse c’est mettre l’insécurité. L’avenir de notre pays n’est pas glorieux malheureusement . La violence s’installe tranquillement et même les soignants sont visés. Aucun respect!

  14. C’est pas de maintenant mais on peu changé de gouvernement il mettent toujours des ministres de la santé qui connaissent rien au soin mais surtout n’allez pas touché à leur famille vous vous trouverez en prison sans circonstance atténuante pas le droit au présomption d’innocence

  15. Non mais après ils se plaindront de ne pas trouver d’infirmière qui accepte de venir dans leur quartier…
    Mais ça demande trop de réflexion de penser aux conséquences de leurs actes ! Ils sont vraiment trop cons !!! Et tant pis pour eux. C’est juste dommage pour ceux qui n’ont rien fait, qui y habitent par nécessité et qui auraient (ou auront) besoin de soins…

    • flavie servant dit :

      TROP CONS…?.DES ASSASSINS…DES MALADES DES FOUS DANGEREUX… VOUS ETES TRES GENTIL . JE SUIS REVOLTEE. DANS MON VILLAGE AU MAROC IL Y A BIEN DES ANNEES… LE MEDECIN, L’INSTITUTEUR ET L’INFIRMIERE ETAIENT RESPECTES

      LA SOCIETE ACTUELLE DEVIENT FOLLE, PLUS AUCUN CONTROLE, PLUS AUCUN RESPECT…EST-CE à CAUSE DU COCA-COLA???? DES FILMS A LA TELE?

  16. Ecoeurant!!!!! De toute facon on est de plus en plus dans l insecurité .

    • flavie servant dit :

      Jours et nuits, et même chez vous!

      J’ai été une nuit attachée et bâillonnée avec mes trois enfants par des bandits sortis de prison. Ils cherchaient de l’argent pour partir en vacances. Les gendarmes m’ont dit : Remerciez le ciel :personne n’est blessé ; Affaire Classée!

  17. pourquoi s’en prendre à des profession qui ont comme vocation d’aider les autres, juste de la violence gratuite, la répression ne suivant pas que faire!!

  18. Pas de problème. Avec Me Taubira, ils auront une amende de dix euros. Bon, quand ça la touche elle, il y a de la prison ferme, mais là comme ce n’est pas elle… Et dans ces quartiers “sensibles” (en gros de bonnes grosses zones de non droit avec un taux de cas sociaux au m2 avoisinant les 80%), même les policiers se barrent parfois en courant. Alors bon…

    • flavie servant dit :

      IL NE FAUT PAS Y ALLER… On doit se protéger, puisque personne peut le faire pour nous!

      J’ai failli à 20 ans passer par la fenêtre du 5ème étage.

      ..Lisez mon livre ” besoin d’une infirmière de toute urgence” récemment publié, vous verrez comment on est traité!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
250 rq / 1,624 sec