Infirmier libéral : un revenu annuel médian de 51 000 euros, selon la CNAMTS

Le revenu moyen des infirmiers ressort à 51 150 € en 2012, selon les chiffres de la CNAMTS. Il a progressé de manière sensible entre 2002 et 2012, de 3,6 % en moyenne annuelle, selon un rapport de la Cour des Comptes.

Infirmier libéral : un revenu annuel médian de 51 000 euros, selon la CNAMTSSelon les chiffres de la Direction générale des finances publiques, qui a compilé les données obtenues à partir des déclarations de revenus, le revenu d'une infirmière libérale a atteint 41 448 euros en 2011 (- 2 % par rapport à l'année précédente en euros courant, + 3,7 % sur dix ans) .

En tête, viennent anesthésistes (160 202 euros), puis les ophtalmologues (135 633 euros) et les chirurgiens (129 515 euros). Les généralistes, eux, se situent à 75 003 euros, devant les pédiatres (66 346 euros) et les psychiatres, (60 130 euros).

Ces revenus ont, pour la plupart, progressé plus fortement que l'inflation au cours des dernières années. Ceux des anesthésistes affichent la plus nette hausse : +3,9 % par an, en moyenne, entre 2000 et 2011, ce qui correspond à une progression de 2,2% après prise en compte de l'inflation. Les infirmiers affichent la troisième plus forte hausse (3,7 %, 2 % après inflation).

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

36 réponses pour “Infirmier libéral : un revenu annuel médian de 51 000 euros, selon la CNAMTS”

  1. cama dit :

    Il me semble que nous faisons tous et toutes le même métier, à chacun de choisir le mode d’exercice qui lui convient le mieux. Ne donnons pas le baton pour nous faire battre en nous divisant tous seuls.

  2. eusebe dit :

    Franchement, je ne comprends pas ces hostilités : je suis hospitalier (en fin de carrière) et je n’ai jamais été attiré par l’exercice libéral, par choix, préférant mon statut de salarié ; et pourtant, l’occasion s’était présentée. Maintenant je reconnais le travail effectué par les libéraux, leurs amplitudes horaires, retraite lointaine, couverture maladie précaire, etc…, et s’ils gagnent plus d’argent que moi, tant mieux pour eux, je ne suis pas jaloux, si j’en avais voulu plus, j’aurais fait pareil.

    Je me contente de ce que j’ai, cela me suffit pour vivre à ma guise ; je dispose de pas mal de temps (et bientôt j’en aurai plus…) que je mets à profit pour faire ce qui me plait.

  3. En tant qu Ide en Emsp je vais beaucoup à domicile et j admire les libéraux et leur travail!Ils sont investis pour leurs patients,sont joignables à toute heure par eux,si ils gagnent bien leur vie a quel prix!je vous dis bravo et heureusement quevous etes là pour soutenir les patients quand les hopitaux se désengagent et les virent en pleine nuit des urgences…

  4. des hospitaliers qui jalousent les IDELS…belle mentalité!! mais pkoi ne trouve t on aucun IDE pour s’installer en libéral????(ds ma ville 3 départs en retraite non remplacés!!) et pkoi tant d’IDEL arrêtent le libéral assez rapidement???parce qu’au final, ce mode d’exercice est USANT….qu’on fait énormément d’heures…et en plus si on tombe malade, pas d’indemnités journalières, pas de congès payés non plus bien sûr..et surtout des charges qui explosent chaque année un peu plus!!!parlons de l’organisation des congès d’été : comme on ne trouve pas de remplaçants, on bosse non stop tant que son collègue est absent, idem en cas de maladie!!! des journées qui ont une amplitude de 6h à 20h pour ma part….qd tu as fait 3 semaines d’affilée…et bien..comment dire, il est temps que ça s’arrête!!! certes, je suis libre, mais cette liberté je la paye cher….qd à ceux qui critiquent je les invite à une de mes tournées….si on veut faire évoluer notre profession, il faudrait un jour, arrêter de se tirer ds les pattes!

  5. vous parlez de la 1/2 qui part en impôts et en charges en tout genre ?

  6. Merci Béatrice! On se met en “rogne” car malheureusement on a souvent ce genre de réaction dans le nez et à force ça agace! C’est pour ça que je propose volontiers à qui veut un “tour d’horizon” du libéral! Car pour juger il faut connaître les deux versions!

  7. Oulala quel débat ! Tout exercice libéral comporte des risques à assumer et prévoir dans tous les métiers. Les revenus sont conséquents en effet mais les heures de travail aussi. Oublions pas que malade ou blessé en arrêt longue durée dans le public on gagne vite plus gd chose et pas d’assurance pour aider. Qd aux salaires j’en parle mème pas. Inutile de nous dénigrer les uns et les autres !

  8. Mm chose !!! En aucun cas j’ai l’impression de “voler” mes revenus !!! Je suis très impliquée et merite mon salaire !!!

  9. il n’y a aucune honte à exercer une profession libérale ! ça fait bien longtemps que les IDE ne sont plus des bénévoles…

  10. En bref, je suis fière de ce que je fais et de la manière dont je le fais! Je n’ai pas honte de ce que je gagne et j’en suis même fière!

  11. eusebe dit :

    ce n’est pas avec ce genre d’info qu’on va réconcilier les libéraux avec les salariés : il y a du boulot et vivement la retraite !!

  12. et d’ailleurs, en médecine libérale, il y a énormément de patients atteints d’affections psychiatriques nécessitant l’intervention d’infirmiers libéraux pour les soins… c’est cocasse non ? Mathieu Guyon : vous feriez bien de vous renseigner sur la médecine de ville, sur son fonctionnement et sur la permanence des soins… à force d’être enfermé en UMD j’ai bien peur que votre raisonnement et votre vision ne devienne schizophrénique…

  13. remarquez, en psy, si t’enlèves les pauses café, ça devient du mi-temps payé temps plein lol

  14. Une journée Had c en moyen 300€ par patient…

  15. Bravo Fernandes Jerem’ !!!! Les gens pensent uniquement au pognon qu on gagne !!! Jvais publier mes cotisations d urssaf mes impots la caisse de retraite et les caisses complémentaires auxquelles tu dois cotiser si tu ne veux pas partir en retraite à poil !!!!! Comme tu dis qu il profite de ses CP et si demain t as une vilaine gastro Mathieu Guyon he beh pose dc un RTT moi jdemanderai du PQ chez mes patients !!!!!

  16. 51 000 euros !!!! je m’arrête tout de suite et je me lance dans le libéral !!!! euh ….. c’est vrai, ça fait 25 ans que je suis en libéral …. 51000€ …. Jamais fait ça en 25 ans d’exercice. Mon net à déclarer max : 44000 €

  17. Mathieu Guyon jme permets hein t es un sacré con !!! Nos revenus te font languir ?? Installe toi donc !! Ca me fait marrer les mecs comme toi qui critiquent les libéraux, c moche la jalousie !!! A bon entendeur reste en psy jpense que tu y as ta place !! Courage à mes collègues IDEL pr le manque de considération rencontré, heureusement qu’on a la reconnaissance de nos malades, c le plus beau des remerciements !!

  18. Service public parlons en : L’HAD! Ils se font payer 20 à 30 fois ce que les IDEL facturent!!! Viens en MP car là je t’assure que tu ne connais pas la réalité du terrain!

  19. Aucun souci Mathieu je travaille à Pau avec dans ma patientèle 50% de psychotiques/schizos et je sors de 8 ans de réanimation et d’urgences donc les secteurs aigüs ne me font pas peur loin de là.

    Quant à la cour des comptes, quand je rentre ce soir je te retrouve un bel article pour te montrer qu’il faut faire attention à ce qu’on lit et aux conclusions fausses que l’on en tire!

  20. Aucun souci Audrey viens faire une journée en umd je sais pas si tu repartiras vivante lol le libéral ou comment faire payer un service qui devrait être public au double de ce que ça devrait coûter à l’usager. Si la cour des comptes a épinglé le surcoût du libéral c’est qu’il y a une raison.

  21. Il ne faut pas généraliser… Le pognon certes (quoi qu’on en dise il compte pour tout le monde!) mais j’invite toute personne sceptique à venir faire 3 jours de tournée avec moi. Et ensuite vous pourrez me juger et me dire si seul l’argent est mon moteur!

  22. Le libéral veut bien dire ce que ça veut dire : le pognon d’abord, le reste après… C’est un choix de société.

  23. Oui mais pour combien d’heures travaillées?…

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
246 rq / 1,712 sec